Dimanche 25 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Malmené puis empêché de participer au Conseil d’administration de Hoggy, Cheikh Seck accuse le directeur général

Single Post
Malmené puis empêché de participer au Conseil d’administration de Hoggy, Cheikh Seck accuse le directeur général

A l’Hôpital général de Grand-Yoff (Hoggy) la tension a été vive ce matin où le Conseil d’administration s’est réuni. Rencontre d’une importance capitale où l’absence de Cheikh Seck, représentant du personnel au dit Conseil, a été notée. La cause, explique-t-il, le traitement illégal qu’il dit avoir fait l’objet, en début de matinée devant les locaux de la structure hospitalière. M. Seck, par ailleurs syndicaliste, a déploré l’interdiction d’entrer dans l’hôpital dont il a fait l’objet, mais aussi de l’accueil musclé que lui ont réservé des vigiles appuyés par des éléments de l’Agence d'assistance à la sécurité de proximité (Asp) disposés devant l’entrée principale.

 

«Jusqu’à hier, je prenais mes malades. Aujourd’hui, on m’a refusé l’accès au motif que c’est des consignes qu’ils auraient reçues du directeur de l’hôpital. Des éléments de l’Asp et des vigiles m’ont malmené ce matin. Ils ont déchiré ma veste», a fustigé M. Seck.

 

De son avis, la raison qui explique ce traitement se trouve dans son refus de baisser les yeux sur «la gestion nébuleuse du budget de Hoggy. Depuis près de deux ans qu’il est à la tête de la structure, le directeur général de Hoggy n’a jamais présenté de bilan financier. Il a fait un abus de pouvoir. Parce que, détenteur d’une carte professionnelle, je devais avoir une liberté de circuler. Cela, même en cas d’état d’urgence. Ça c’est la loi».

 

Il dit se référer, entre autres, à la Convention 135 de l’Organisation  internationale du travail (Oit) qui, dans son article 1, stipule : «Les représentants des travailleurs dans l'entreprise doivent bénéficier d'une protection  efficace contre toutes mesures qui pourraient leur porter préjudice, y compris le licenciement, et qui seraient motivées par leur qualité ou leurs activités de représentants des travailleurs, leur affiliation syndicale, ou leur participation à des activités syndicales, pour autant qu'ils agissent conformément aux lois, conventions collectives ou autres arrangements conventionnels en vigueur».

 

Kinésithérapeute de formation, Cheikh Seck a relevé le caractère illégal de la décision ministérielle de l’affecter dans une structure de santé dépourvue de service de kinésithérapie.

 

A l’administration de Hoggy qui a mis des agents de sécurité sur son chemin pour lui refuser l’accès, il dit ne pas être impressionné. «S’ils pensent qu’ils peuvent me faire taire, ils se trompent».   

 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email