Dimanche 18 Avril, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

OCTOBRE ROSE : Le ministère des Transports aériens dépiste des femmes des villages environnants de l’Aibd

Single Post
OCTOBRE ROSE : Le ministère des Transports aériens dépiste des femmes des villages environnants de l’Aibd

Dans le cadre de la célébration d’«Octobre rose» (mois dédié au cancer du sein), l’Amicale des agents du ministère des Transports aériens et du Développement des infrastructures aéroportuaires, en partenariat avec l’ensemble des amicales et associations des structures de la plateforme aéroportuaire et de la Ligue sénégalaise contre le cancer (Lisca), a organisé des journées (25 et 26 octobre) de dépistage des cancers du sein et du col de l’utérus. Une journée qui s’est tenue ce jeudi  25 octobre 2018 à l’aérogare des pèlerins de l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass.

Il s’agit ici, selon Zeynab Mbengue Wade, Secrétaire générale du ministère des Transports aériens, par ailleurs représentante de Madame le Ministre Maïmouna Ndoye Seck, des journées de dépistage et de sensibilisation contre les cancers féminins. Ces journées entrent dans le cadre de «la démarche communautaire» que Madame le Ministre des Transport aériens «favorise au sein» de son département ministériel.

«Journées au profit des femmes démunies»

Elle signale que, pour cette année, la particularité est que ces journées ont été organisées au bénéfice des femmes des villages environnants de l’aéroport Blaise Diagne. Parce que les cancers du sein et du col de l’utérus «font beaucoup de ravages» dans le pays. D’où la nécessité d’initier de telles journées au profit des populations démunies.

Zeynab Mbengue Wade a aussi souligné qu’à l’issue de ces journées de dépistage, le ministère des Transports aériens et la Lisca vont accompagner, dans «la mesure des moyens disponibles», les femmes qui pourraient être détectées comme porteuses de cancer.

Elle a également rappelé que le ministère des Transports aériens et la Ligue sénégalaise contre le cancer sont liés par une convention de partenariat depuis 2016. Et depuis lors, la Lisca est aux côtés dudit ministère pour initier de telles journées.

«Il y a un recul par rapport aux années précédentes»

Docteur Fatma Guenoune, Présidente de la Lisca, pour sa part, a noté que sa structure compte dépister 500 femmes pendant ces deux jours. Selon elle, depuis le début du mois, la Lisca a dépisté 3 500 femmes. Et les 10 % de ces dernières présentent des lésions. Mais la Lisca ne va pas s’arrêter en si bon chemin, car elle compte accompagner «toutes ces femmes pour le diagnostic et le traitement».

Selon Dr Fatma Guenoune, «il y a un recul de la maladie au Sénégal». Parce que, précise-t-elle, au début de la lutte, le pays était à 2 000 nouveaux cas par an. Mais, aujourd’hui, il est aux alentours de 1 500 cas.

 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email