Samedi 06 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Opérations de vaccination: Le Comité de suivi et de contrôle installé

Single Post
Installation du comite de suivi des vaccins anti covid
La cérémonie d’installation officielle du Comité de suivi et de contrôle des opérations de vaccination contre la covid-19 (cscov- c19), créé par arrêté n°02549 du 19 février 2021, s’est déroulée, ce lundi 22 février, au ministère de la Santé et de l’Action sociale. «A l’occasion de cette cérémonie officielle, je lance un appel à tous les Sénégalais de se faire vacciner. C’est un moyen sûr pour réduire durablement le risque de maladies graves et de décès, tout en offrant aux populations l’opportunité nouvelle de vaquer sereinement à leurs occupations, sans risque.

Conformément aux orientations de Monsieur le Président de la République, les opérations seront menées dans la transparence et la célérité requises », a déclaré Abdoulaye Diouf Sarr.

Avant de poursuivre: « C’est pourquoi, à côté des comités techniques qui sont en train de faire un travail remarquable, j’ai tenu à mettre en place un Comité de Suivi et de Contrôle des Opérations de Vaccination contre la Covid-19 « CSCOV-C19 » avec l’ensemble des composantes de la population. C’est un comité multidisciplinaire composé d’éminentes personnalités sur lesquelles je compte pour la réussite de la mise en œuvre de notre stratégie de vaccination ».

Auparavant, le ministre de la Santé a fait savoir que dès le 12 janvier 2021, « notre pays a mis en place une stratégie nationale de vaccination contre la covid-19, avec l’ensemble de comités techniques mis en place par le Comité national de gestion des épidémies (CNGE) ».

« Cette stratégie vise la réduction de la morbidité des cas graves et décès liés à la COVID-19 ainsi que la diminution de la transmission de la maladie. Elle met l’accent sur les cibles prioritaires que sont les personnels de santé de première ligne, les personnes vivant avec des comorbidités et les populations âgées de 60 ans et plus.

Monsieur le Président de la République a mobilisé tous les moyens nécessaires pour permettre à notre pays de disposer des vaccins dont il a besoin pour vacciner sa population », dit-il .

C’est ainsi, avance Diouf Sarr, que le Sénégal est membre de plusieurs initiatives, mondiale avec COVAX, régionale avec l’Union Africaine, sous-régionale avec la CEDEAO et nationale à travers des acquisitions directes.

« Ces dernières nous valent aujourd’hui, avec les 200 000 doses reçues il y a cinq jours, d’être en mesure de démarrer notre campagne de vaccination contre la covid-19. D’autres lots sont attendus dans les semaines à venir.

C’est un geste fort que le Chef de l’Etat a posé en mobilisant les ressources domestiques pour acquérir ce premier lot de vaccins qui vient d’être réparti entre les quatorze régions du pays », a-t-il indiqué.


5 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 2 semaines (15:04 PM)
    Quand les pays occidentaux font des dons ils sont publiés pour donner une bonne image de ces pays aux yeux des population. Alors il ne serait pas courtois et malhonnête de ne pas publier celui de la Chine surtout en ces temps de rivalité dans les relations publiques internationales les Senegalais justes réclament toujours qu'on les édifie sur l'achat ou le don de vaccins chinois surtout que partout en afrique cgtn la télévision internationale chinoise nous montre des avions qui atterrissent avec des dons chinois des mêmes quantités que les nôtres
    Top Banner
  2. Auteur

    il y a 2 semaines (15:33 PM)
    encore une cérémonie "officielle" comme les sénégalais adorent et pourtant , comme tout ce qui touche à la pandémie , elle ne mènera nulle part on en sait qqchose avec les milliards évaporés dans la nature
    {comment_ads}
    Auteur

    Encore Un......

    il y a 2 semaines (15:38 PM)
    Encore un comité de suivi et de contrôle.Au fait où est le rapport du dernier comité de suivi créé,celui du fonds covid 19?
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (15:59 PM)
    Ce sont Macky sall , suivi de Moustapha niass, Aminata mbengue ndiaye, et idrissa seck qui doivent être les premiers à se faire vacciner publiquement mais pas le ministre de la santé . Si ces gens là n'osent pas se faire vacciner donc il y a pb et tout le monde doit rejeter ces vaccins toxiques qui contiennent du thimérosal comme antiseptique interdit dans le monde entier de même que le formol.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 2 semaines (18:52 PM)
    Pour l'efficacité de votre communication pour l'acceptation de ce vaccin, veillez à oyblier un oeu ke président Macky sall. Beaucoup sont réfractaires à ce vaccin qu'ils pensent être imposé par Macky. De ce fait il serait mieux de passer un peu sous silence 'le chef de l'Etat, ke chef de l'Etat, le chef de l'Etat....".
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email