Mardi 04 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Prendre les mesures préventives qui s'imposent au plan politique et religieux (Par Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Amine)

Single Post
Prendre les mesures préventives qui s'imposent au plan politique et religieux (Par Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Amine)
La pandémie du coronavirus se propage à une vitesse surprenante n'épargnant aucun continent. Parti de son épicentre de Wuhan en Chine, le virus a depuis lors voyagé à travers les airs, mers pour atteindre l'Europe, l'Amérique et l'Afrique.

Au moment où tous les pays du monde s'ajustent sur le plan économique, social et géopolitique face à cette nouvelle donne, les pays africains vivent en spectateur dans un monde en pleine ébullition stratégique.

À travers le monde, nous assistons à des mesures draconiennes de confinement des populations, de fermetures d'écoles et d'édifices publics, sans oublier les reports de toutes les manifestations à caractère populaire. Ces décisions courageuses et responsables des États du Nord sont accompagnées de mesures fortes au plan économique et financier sous forme de baisse des taux directeurs des banques centrales (FED), de subventions aux ménages ou de suspensions des taxes.

Ces mesures à la fois réactives et prospectives sont des réponses à la propagation du virus, mais surtout à l'anticipation au dysfonctionnement économique induit éventuellement par une prolongation de l'épidémie dans le temps et dans l'espace.

Au Sénégal, même si l'État a pris des mesures conservatoires pour surveiller les frontières et lancer des campagnes de sensibilisation en direction des populations, aucune réflexion stratégique et prospective n'est lancée par les acteurs publics et privés pour se protéger des contrecoups d'une récession mondiale ou saisir les opportunités économiques qui pourraient s'offrir à nos économies moins connectées à l'ordre mondial.

Au contraire, sous le prétexte du legs des anciens, les mesures de confinement les plus élémentaires ne sont pas prises. Des manifestations qui rassemblent des milliers de personnes sont programmées avec tous les risques sanitaires, mais surtout l'exacerbation du risque pays que cela pourrait engendrer en cas de contamination massive des populations.

Au risque de me faire harakiri par les religieux orthodoxes défendeurs des valeurs léguées par les anciens, j'en appelle au sens de la responsabilité des autorités étatiques et religieuses pour prendre les mesures préventives qui s'imposent au plan politique et religieux. Au-delà de la nécessité de ces mesures au plan politique par une interdiction de toutes les manifestations populaires non indispensables, les argumentaires religieux font florès à travers la Sunna et la jurisprudence islamique. L'Eglise devrait être consultée pour recueillir l'avis du Christianisme, qui je suis sûr, de par l'humanisme de ses préceptes, ne seraient pas contre de telles mesures.

Parallèlement, un diagnostic profond doit être mené pour anticiper au plan économique sur les conséquences d'une crise mondiale qui se profile à l'horizon et pour laquelle, certains pays du Nord sont en train de se préparer.

Pour une fois, l'Afrique pourrait inverser la tendance en tirant profit d'un contexte mondial apparemment défavorable mais qui pourrait changer à terme la donne mondiale avec une redistribution de la carte géopolitique. Moins de fatalisme et de timidité, plus de prospective et d'opportunisme pourraient aider nos pays à transcender ce rapport de force qui nous a toujours relégués en queue de peloton.

liiiiiiiaffaire_de_malade

10 Commentaires

  1. Auteur

    Sall

    En Mars, 2020 (14:37 PM)
    Analyse très pertinente. Une réflexion objective qui doit inspirer nos gouvernants et hommes religieux
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (18:02 PM)
      vous etes tres intelligent mr sy et vous voyez ce que malheureusement nos politiques comme nos religieux ne voient pas.analyse absolumment pertinente.
  2. Auteur

    En Mars, 2020 (14:49 PM)
    Bravo! Voilà le genre de prise de position que nous attendons de tous, principalement des leaders. Le Président doit se secouer là et maintenant pendant qu'il est encore temps.
    • Auteur

      Anonyme

      En Mars, 2020 (16:03 PM)
      c'est cela le sénégal des politiciens. quand il s'agit de questions sociétales, on ne les entend guère. le gouvernement sachant que l'opposition ne guette qu'une erreur de communication et souhaite dans son for intérieur que le gouvernement le fera pour l'exploiter honteusement. le gouvernement sait que les maraboutons wadistes et nostalgiques des prébendes sauteront sur l'occasion pour taxer macky sall de franc-maçon. en bon couard le pr refile la patate chaude aux chefs religieux. kou ndobinn réy sa mame.... disent les wolofs

      .
    Auteur

    En Mars, 2020 (14:51 PM)
    CE sont les khalifes des tarijas qui doivent donner des instructions dans ce sens mais personne ne parle. le roi du Maroc a interdit tout rassemblement reliligieux. au sénégal on invoque des hadiths quand il a fallu rapatrier les étudiants senegelais de chine mais pour prendre les mesures internes on n'entend rien
    Auteur

    Ousmane

    En Mars, 2020 (20:37 PM)
    Tres belle reaction, cela au moins redore le blason des héritiers de nos valeureux guides religieux. Merci encore SY AL AMINE, sa takhawaay rafetna te bakhna
    Auteur

    Bouta

    En Mars, 2020 (21:05 PM)
    no wadji bou guénoule wone djangue yi dou mate. akka beugua siiiw. kheuyna souba mou kheuye touba pour wane niou nakala
    Auteur

    En Mars, 2020 (06:00 AM)
    Contribution trés pertinente

    .
    Auteur

    Paco Jazz

    En Mars, 2020 (11:04 AM)
    Toujours l esprit à la place du cœur !!!
    Auteur

    Nox

    En Mars, 2020 (11:29 AM)
    un très bon texte écrit par un grand intellectuel, voilà c'est ça que je veux entendre pour mon pays. Mais il faut savoir que dans la vie , seul le travail paye Ce Mr est un grand intellectuel son texte pertinent le démonte mai tout est dis il ne peut être que le petit fils de serigne Babacar Sy?

    sur l'arabe ils sont présents, le coran même chose , en fait ils sont très bien éduqués



    Auteur

    Nox

    En Mars, 2020 (11:29 AM)
    un très bon texte écrit par un grand intellectuel, voilà c'est ça que je veux entendre pour mon pays. Mais il faut savoir que dans la vie , seul le travail paye Ce Mr est un grand intellectuel son texte pertinent le démonte mai tout est dis il ne peut être que le petit fils de serigne Babacar Sy?

    sur l'arabe ils sont présents, le coran même chose , en fait ils sont très bien éduqués



    Auteur

    Tidiane

    En Mars, 2020 (14:09 PM)
    Serigne bi on te respecte de ton grand grand pere et de ton pere Al Amine. Mais tu ferais mieux de te taire si tu n'est pa mandatés par le khalif serigne Babacar Sy Mansour ou par tes pères. Tes interventions parfois ça frise le ridicule car on détecte tout de suite que tu n'es pas outillé intelectuellement et que tu n'as rien à dire comme lors de ton intervention a la tfm. Agir comme ça, c'est comme si tu n'éprouves aucun respect vis a vis de serigne Pape Malick et de serigne Babacar Sy Mansour. La premiere fois que j'ai commencé a douter de toi, c'est quand tu es venu à Gaya remettre de l'argent à ton nom te que par la suite, on a appris que ça venait de ton employeur. Ce n'est pas bien de faire ça, cela s'appelle du trafic d'influence. Il y a autre chose qui m'intrigue ta haine et ton manque de respect vis à vis de notre père serigne Babacar Sy Mansour qui est palpable à chacune de tes interventions

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email