Lundi 25 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Production de chloroquine : Diouf Sarr reçoit la direction de Médis Sénégal, lundi

Single Post
Production de chloroquine : Diouf Sarr reçoit la direction de Médis Sénégal, lundi
La chloroquine occupe désormais le centre du débat en ce qui concerne le traitement des malades du Covid-19. De son côté, le Sénégal dispose d'une usine fermée le 15 janvier dernier. Mais si l'on en croit les derniers développements, l'unité pourrait reprendre sa production.
En effet, le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr va rencontrer, lundi prochain, la direction de l'usine Médis Sénégal pour examiner avec elle les possibilités de relance de la production de chloroquine.

liiiiiiiaffaire_de_malade

14 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2020 (17:03 PM)
    Allons y à la vitesse de la lumière, merci
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (19:00 PM)
      allez y foncez. si c est pour faire des capsules ou du galénique il ne faut même pas se casser la tête sur les excipients. il faut utiliser les plus accessibles localement. tout faire par contre pour avoii le max de pa principe actifs. j espère qu au moins nous avons un synthétiseur de molécules meme de type labo pour faire notre propre pa d hydro chlo.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (23:44 PM)
      il faut nationaliser l'usine immediatement, injecter des fonds et relancer la production immediatement en mettant en place un manegement de qualite.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (00:25 AM)
      l"etat, via le fonsis ou la cdc doit reprendre le controle de la majorite du capital de cette boite, mettre en place un plan de relance et injecter des liquidites pour reprendre la production immediatement
      il faut inviter le ministre des finances et les dg de la cdc et du fonsis á cette reunion et prendre des decisions concretes.
  2. Auteur

    Lundi???

    En Mars, 2020 (17:04 PM)
    de vrais fdp nos ministres ne travaillent pas le weekend on est en état d'urgence saletés de politichiens
    Auteur

    En Mars, 2020 (17:19 PM)
    Il est utile de demander à M. Diouf Sarr, ministre de la santé, ce qu'il faisait pendant que des travailleurs sénégalais se battaient à Médis pour conserver la production de médicaments dont les populations à faible revenu a extrêmement besoin. Et pendant que des sénégalais travailleurs, seuls dans leur lutte contre leur administration, restait 2 mois sans salaire.

    Que faisait le ministre de la santé pendant que LA SEUL SOCIETE qui fabrique des médicaments au Sénégal était en crise?

    Que faisait le ministre de la santé comme travail, si "ça" il ne s'en est pas occupé jusqu'à ce jour, jusqu'à ce qu'une crise l'oblige à s'en occuper?

    Que faisait-il d'autre?!! C'est une intrigue...
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (17:44 PM)
      c'est une société privée qui s'est cassée toute seule. ce sont les tunisiens qui étaient aux commandes. medis est passée entre beaucoup de repreneurs: sipoa, adventis; rhone poulenc, sanofi. cest l'usine qui se trouve à thiaroye à côté de nestle. park davis senegal a été dilapidée par le directeur général sénégalais par des d"tournements de fonds et de marchés. il y a d'autres unités, notamment l'usine des marocains à côté du marché gueule tapee- camberene et l'inititive de l'ordre des pharmaciens qui sont en voie de créer une usine.
    Auteur

    En Mars, 2020 (17:20 PM)
    Bonjour M. Le ministre



    C'est une bonne initiative.

    Cependant faites gaffe à cette direction de MEDIS. Il faudra penser à rencontrer les travailleurs de cette entreprise pour faire la balance et prendre les bonnes décisions dans l'intérêt du Sénégal, des travailleurs et de cette usine.



    Car n'oubliez pas que cette décision inopportune de fermer du jour au lendemain cette usine est à l'encontre de la politique de son excellence M Macky Sall, pour la promotion de la santé publique et de l'emploi.







    Auteur

    Medis

    En Mars, 2020 (17:21 PM)
    Il faut nationaliser cette usine une bonne fois puisque les tunisiens ont fuis.

    La production de chloroquine en ce moment pourra atténuer les investissements
    Auteur

    Connais Pharma

    En Mars, 2020 (18:10 PM)
    Non seulement qu'il est impératif que l'état développe l'industrie Pharmaceutique du senegal, mais doit nationaliser la société Médis Sénégal. Vous savez que Medis a bafoué les normes qui régissent l'industrie Pharmaceutique pour ne pas respecter les règles d'arrêt de production et de son activité industrielle. Rien que pour sa la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPM) devait prendre ses responsabilités et sommer Medis a reprendre la production sans aucune condition. Pire encore la DPM sait que Medis a arrêté toutes ses analyses de stabilité (suivi vieillissent des médicaments) ce qui devait l'obliger a retirer tous les lots concernés pour non respect des BPF (bonnes pratiques de fabrication). Mais rien de tout aucun connaisseur de l'industrie Pharmaceutique n'a compris le silence de mort de la DPM. Pire Medis a obtenu en un temps record plus de 40 autorisations de vendre au Sénégal et dans uemoa signés par la DPM. Et dès réception de ses autorisations Medis change de stratégie pour ne plus fabriquer ses produits au Sénégal mais seulement de faire du conditionnement secondaire et decide de passer de 250 employés environ à 30, quelle honte car aider par des sénégalais pour écraser nos compatriotes.

    D'autrespart c'est quoi le deal entre Sanofi-Aventis et Medis? A seulement 3 ans de fonctionnement et en phase d'investissement Medis OSE déclarer une perte.

    Que l'état prenne ses responsabilités si une entreprise pharmaceutique sénégalaise faisait ces conneries en Tunisie elle allait être fermée dans les 24 heures avec une amende qui frise une nationalisation. C est une CATASTROPHE ce que Medis a fait.

    Il serait une erreur grave de laisser le top management Medis Sénégal qui a organisé et aidé les tunisiens à piétiner les sénégalais de la sorte.

    Le DPM est au banc des accusés. Les grands patrons de Medis Tunisie ont passé plus d'une semaine à Dakar pour faire avaler les différents services et ministères leur sale deal.

    QUE L'ÉTAT PRENNE EN CHARGE !!!!

    Auteur

    En Mars, 2020 (19:04 PM)
    A lire certains commentaires, je me demande si certains sont doués de raison. Le Ministre de la Santé est entouré par des spécialistes chargés de le conseiller dans ses décisions et eux pensent en connaître plus que le monde entier.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (20:09 PM)
      c'est normal que tu parles de la sorte par ce que soit tu ne connais rien en pharma ou tu es sur le banc des accusés où bien tes intérêts sont menacés. depuis quand on ne commente pas sur seneweb? il faut donc ne plus commenter du fait qu'il ya des conseillers partout. au contraire il faut surtout commenter si le ministre n'a pas une formation de base sur la santé. les conseillers peuvent tres mal conseiller attention!!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (20:12 PM)
      c'est normal que tu parles de la sorte par ce que soit tu ne connais rien en pharma ou tu es sur le banc des accusés où bien tes intérêts sont menacés. depuis quand on ne commente pas sur seneweb? il faut donc ne plus commenter du fait qu'il ya des conseillers partout. au contraire il faut surtout commenter si le ministre n'a pas une formation de base sur la santé. les conseillers peuvent tres mal conseiller attention!!!
    Auteur

    Medis

    En Mars, 2020 (19:15 PM)
    Je suis vraiment désolé et déçu sur le comportement de nos différents services de santé (Ministère de la santé, DPM, PNA .).Ils étaient tous au courant de ce problème des employés de Médis par rapport a leurs employeurs.Ils ont voulu étouffer l'affaire. Si ce n'était pas l'affaire du covid 19 personne ne nous vendrait en aide. L'État doit prendre ses responsabilités en arrachant cette firme des mains des Tunisiens qui nous ont laissé et abandonnés face a ce soi-disant top management (Directeur de site , RRH et me contrôleur de gestion ) incompétent , incapable , qui n'a aucune vision ni culture industrielle. Je demande au Président Macky de nationaliser cette firme pharmaceutique une bonne fois pour toute et m confier a des personnes compétentes et rigoureuses .Une fois encore nous insistons et nous parlons-en connaissance de cause même si l'État injectait 1000 milliards sur cette usine avec cette même direction la situation ne changera pas . Il faudra que l'État fasse un rewamping sur cette direction constituée de bandes d'incapables, d'incompétent et de voleurs ).
    Auteur

    Ibou

    En Mars, 2020 (19:24 PM)
    En France, la seule usine qui fabrique la chloroquine , FAMAR connait les mêmes difficultés que MEDIS SENEGAL. Les syndicalistes réclamant la nationalisations de FAMAR
    Auteur

    En Mars, 2020 (19:32 PM)
    Il bosse pas le week-end ce ministre? Même en situation d'urgence?
    Auteur

    Tempo

    En Mars, 2020 (19:54 PM)
    Bonne initiative. Relançons la fabrication de médicaments au Sénégal.

    Il faut aussi fabriquer des masques de protection pour le personnel soignant (norme FFP2)

    Préparons nous comme s'il y'aura un nouveau virus en 2021.
    Auteur

    En Mars, 2020 (20:16 PM)
    Very Good news
    Auteur

    En Mars, 2020 (21:25 PM)
    GROS GROS PARESSEUX: BOSSE LE WEEKEND.....quel piteux personnage....



    Virez mon post mais le faits sont têtus.





    Auteur

    En Avril, 2020 (20:04 PM)
    Que l’état nationalise cette usine

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email