Mardi 20 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

RETARD DANS L’APPLICATION DU PROTOCOLE D’ACCORD : Le Sutsas en grève à partir de jeudi

Single Post
RETARD DANS L’APPLICATION DU PROTOCOLE D’ACCORD : Le Sutsas en grève à partir de jeudi

Le syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (Sutsas) sera en grève à partir du jeudi 16 avril. Il dénonce la non-application du protocole d’accords signé avec le gouvernement du Sénégal.

 ‘’L’Etat traîne les pieds dans la matérialisation du protocole d’accords’’. C’est le constat de MBallo Dia Thiam, secrétaire général du Sutsas. S’exprimant hier lors de la réunion d’évaluation de la tournée nationale du bureau exécutif du syndicat, le syndicaliste a fait savoir que le comité de lutte national a décliné un plan d’action qui va démarrer cette semaine par une série d’activités. Un sit-in national ce 16 avril, de 10h à 13h, va ouvrir la manifestation. Il sera suivi d’une marche sur toute l’étendue du territoire, le 21 avril du mois courant. Et le 28, une grève d’avertissement de 24h. ‘’C’est le premier plan d’action que nous allons évaluer le 30 avril. Et si rien n’est fait, on continuera vers un deuxième plan’’, a-t-il informé.

Devant ses camarades de l’hôpital Amadou Sakhir Djéguène de Thiès, le syndicaliste est revenu sur la tournée nationale organisée trois semaines durant sur toute l’étendue du territoire national pour mobiliser et informer les camarades sur le bien fondé de leur lutte pour le respect du protocole d’accords signé depuis le 17 février 2014. ‘’Nous avons déposé un préavis de grève, le 23 février 2015, pour exiger du gouvernement l’application des accords signés. Le législateur recommande qu’on attende 30 jours avant de déclencher les hostilités. Passé ce délai, nous pouvons alors engager la lutte’’. Et d’ajouter : ‘’Nous ne ferons pas de concessions sur les points de revendications’’ qui tournent, entre autres, autour de l’élection de représentativité du Syndicat du secteur de la santé, du statut du personnel des établissements publics de santé et du système de rémunération des directeurs d’hôpitaux et des présidents de conseil d’administration des hôpitaux.

Le quatrième point concerne le problème du payement des heures supplémentaires. Mais aussi, le recrutement des agents de santé communautaires qui sont, selon lui, exploités à longueur de journée dans les centres et postes de santé. Sans oublier l’application de la loi d’orientation sociale qui a été votée en 2010. ‘’Le décret portant carte d’égalité des chances a été signé en 2012 et nous sommes en 2015. Or, c’est cette carte qui permet aux handicapés de disposer des soins gratuits dans les structures publiques, de transports gratuits dans les services publics. Aussi, la gratuité dans le système éducatif et le demi-tarif dans le public entre autres’’.  Autant de revendications non prises en compte qui font dire au syndicaliste qu’ils vont aller jusqu’au bout pour que le gouvernement applique les accords. 

Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (10:18 AM)
  2. Auteur

    Shekhou

    En Avril, 2015 (11:54 AM)
    vincent martin, représentant de la fao : « le sénégal est frappé par l'insécurité alimentaire »Assurément, une manière très diplomatique de dire cette vérité flagrante: il y a la famine au sénégal ! il faut être de très mauvaise foi pour le nier. qui plus est, cette fâcheuse situation de notre pays n'est pas nouvelle. cela fait des années que ça dure. le tapage que les gouvernements successifs de wade et de maky ont fait et continuent de faire sur l'autosuffisance alimentaire n'y ont absolument rien changé. entre autres records battus sous le régime de wade, l'on a bien noté les campagnes catastrophiques de commercialisation de l'arachide, notamment. avec maky (en bon élève de wade ?) rien n'a changé. cette année encore, les paysans se sont retrouvés dans l'obligation ou de laisser pourrir leurs récoltes dans leurs greniers ou de les brader dans les loumas. il n'est ainsi pas rare de les entendre interpeler le "ministre du riz" que se contente d'être à leurs yeux (et à leurs oreilles) celui qu est censé être le ministre de l'agriculture. en cause, la mobilisation permanente de ce ministre et du régime de maky pour le secteur de production du riz et pour ce seul et unique objectif de l'autosuffisance en riz (en 2017 ?). c'est franchement très préoccupant de constater l'irresponsabilité des politiciens...africains ! remarquez que pendant ce temps, le débat au senegal se focalise sur...la couleur des bus et autres édifices publics ou, au mieux, sur le respect ou non de l'engagement de maky à réduire son mandat de 7 à 5 ans....seulement !!! faudrait-il donc rappeler aux sénégalais que les poissons d'avril c'est uniquement pour le 1er de ce mois et que, dès le 2 avril, on passe aux choses sérieuses. en matière de gouvernance surtout...
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (13:13 PM)
    Et pour les contractuelles du ministère de la santé. Vous ne les mentionné même pas et pourtant ils sont autant victime d'exploitation k ces agents communautaires.ils prennent des gardes en longueur de journée sans heure supplémentaires.ya na ki ont fais 7,8 voir 10 ans sans être recruté en fonction publique.et pourtant s'ils ne participent pas votre grève ou sit-in ne réussira pas.donc penser a ces contractuelles
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (13:37 PM)
    Vous avait parfaitement raison .ce syndicat ne fais k nous utilisé nous contractuelles pour arriver a leur fin.et pour ce ki est des heures supplémentaires j'invite Madame la ministre à recensé les gens ki font les gardes dans tous les structure de santé du Sénégal comme ça elle pourra savoir ki prend des gardes ki ne fais pas de gardes car c'est dommage k dans la plupart de ces structures ce ki bénéficie de ces heures ne prennent même pas de garde.sil vous plait madame la ministre aidé nous car c pas facile de laisser nos maries,nos femmes nos enfants de venir faire 24h de garde sans rien.ce n'est même pas humain.naturellement ça devrait être au syndicat de régler ce problèmes mais comme vous le voyez ils ne règlent k ce ki les intéresse.
    Auteur

    Pap

    En Avril, 2015 (16:54 PM)
    le rôle d'un syndicat est, bien sur, la défense des intérêts matériels et moraux de ses militants. malheureusement, la démarche de ce syndicat ne se positionne jamais comme si ses militants ne sont pas des usagers du système de santé. ncelà dit, il faut regretter l'irresponsabilité des autorités. en effet, les accords nécessitent des grève au même titre que leur application. ces grèves finissent par dresser les populations contre les grévistes comme en témoignent les commentaires retirés pour abus.nle système de santé malgré ses insuffisances a montré que ses grèves peuvent avoir des conséquences graves sur la santé des demandeurs de soins comme au début des années 90 à l'age d'or du sutsas

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR