Vendredi 22 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Sahel : plus de 85.0000 enfants traités pour malnutrition sévère (Unicef)

Single Post
Sahel : plus de 85.0000 enfants traités pour malnutrition sévère (Unicef)

Un rapport d’évaluation produit par UNICEF révèle que pour l’année 2012, plus de 85.0000 enfants ont reçu un traitement contre la malnutrition sévère aiguë (MSA), dans 9 pays de la bande Sahel, selon un communiqué transmis mardi à l’APS. Ce chiffre est une projection basée sur les quelque 730.000 enfants de moins de 5 ans qui ont été soignés dans des centres de référence entre janvier et fin septembre, explique le texte. En décembre 2011, l’Unicef sonnait l’alerte en annonçant que 1.1 million d’enfants sont exposés à la malnutrition sévère aiguë dans la bande Sahel et nécessitaient une prise en charge spécialisée. Selon le rapport, l’implication des gouvernements, des agences du système des Nations unies et des organisations humanitaires, a conduit à une mobilisation humanitaire sans précèdent dans la région, soutenue par les principaux donateurs et des appels de fonds organisés par les comités nationaux de l’Unicef. ‘’Grâce aux fonds rendus très tôt disponibles par les pays donateurs comme la Suède et le Danemark, ainsi que l’Union européenne et l’USAID, il a été possible d’acheter et de pré-positionner à temps des provisions et aliments thérapeutiques prêts à la consommation’’, précise le texte. Cependant, ‘’les défis restent significatifs dans la région en raison de nombreux déplacements de populations, conséquences de la situation d’insécurité au Mali, et des inondations importantes’’. ‘’Connaissant la région, nous savions que nous rencontrerions des difficultés à toucher tous les enfants’’, a souligné le directeur régional par intérim de l’Unicef, Manuel Fontaine, cité par le texte. ‘’Une grande catastrophe a pu être évitée, mais nous ne devons pas baisser nos efforts parce que trop d’enfants décèdent encore de causes qui peuvent être évitées. Un des enseignements tirés de cette année 2012 est que nous sous-estimons certainement le nombre d’enfants affectés’’, a-t-il ajouté. En dépit d’une pluviométrie satisfaisante dans la sous-région, il faut plus de deux ans aux familles pour se remettre de la perte de leur bétail et il n’est pas évident de s’alimenter sur les marchés pour des longues incertaines, relève le communiqué. De plus, la malnutrition chez les enfants a pour conséquence de diminuer la capacité de l’organisme à absorber des nutriments, quelle que soit la disponibilité des aliments. ADL/BK



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email