Jeudi 21 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Stratégie nationale de vaccination, SAMU national, etc : Les nouvelles directives de Macky Sall à Diouf Sarr

Single Post
Stratégie nationale de vaccination, SAMU national, etc : Les nouvelles directives de Macky Sall à Diouf Sarr
La deuxième vague du coronavirus inquiète de plus en plus avec son lot de morts et une hausse considérable des nouvelles contaminations. Ainsi, au cours du Conseil des ministres, ce mercredi 13 janvier, tenu en visioconférence, le Président de la République a rappelé que la propagation exponentielle, la sévérité et la gravité de la maladie, au regard des capacités et conseils des experts de notre système sanitaire, l’ont amené à décréter l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu sur l’étendue des régions les plus touchées : Dakar et Thiès.

Sur ce, Macky Sall a invité « le Ministre de la Santé à poursuivre la décentralisation effective et rapide dans les régions du SAMU national ». Selon lui, les moyens logistiques et les ressources humaines et financières de cette structure névralgique, doivent être renforcés sans délai.  Egalement, Le Président de la République a « indiqué la nécessité d’accélérer la mise en œuvre urgente de la stratégie nationale de vaccination, dotée d’un budget conséquent".

Toujours dans le communiqué, le Président de la République a mis l’accent sur la gravité de la situation. A ce propos, soutient-on, il a insisté sur la mobilisation nationale 24h/24 pour sensibiliser les populations sur l’impératif de respecter les gestes barrières et les protocoles sanitaires, de réguler les horaires d’ouverture et de fermeture des marchés et de réadapter le fonctionnement des établissements de santé (hôpitaux, centres de santé etc.). Ce, en sus de déployer avec le SAMU national, des dispositifs préventifs et pragmatiques de prise en charge à domicile et de surveiller une éventuelle mutation du virus et contrôler davantage les entrées au niveau de nos frontières.


Sur ces entrefaites,  Macky Sall « se félicite de la certification de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) au programme d’accréditation sanitaire du Conseil International des Aéroports (ACI Monde).

Par ailleurs, le Président de la République a demandé, « dans ce contexte général, aux ministres sectoriels de réorganiser avec les acteurs, l’adaptation temporaire des activités économiques et sociales durant ce mois de janvier 2021 ».

 



9 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 1 semaine (01:16 AM)
    Distanciation (confinement, gestes barrières), Télétravail (travail, apprentissage), Vaccination (corps médical, personnes vulnérables). Il est manifeste que le Senegal est rattrapé par sa mauvaise volonté politique de rendre l'usage des technologies nouvelles universel. La politique de collecte de taxes des decennies passées n'est adéquate et plombe l'avancement du pays et son adaptation aux usages nouveaux de la numérisation des activités
  2. Auteur

    il y a 1 semaine (01:27 AM)
    La menace est plus grande le virus s'est muté à plusieurs variantes plus infectieuses la moralité et les contaminations sont plus élevées alors pourquoi les restrictions de l'année dernière sont plus sévères que celles d'aujourd'hui
    Auteur

    Pharmaciens Voleurs

    il y a 1 semaine (03:11 AM)
    Monsieur Le Président, Monsieur Le ministre de la santé, les pharmaciens profitant de la crise son en train d’augmenter les prix des médicaments d’une façon injuste et honteuse. S’il y a une industrie qui a vraiment profité de la crise, c’est l'industrie pharmaceutique. Au moment ou les sénégalais sont dans la détresse à cause de la crise, les pharmacies sont en train d’augmenter le prix des médicaments de 25 à 75 pour cent selon le médicament. En parapharmacie les augmentations passent à 100 pour cent. Il faut vraiment faire quelque chose Monsieur Le Ministre car le peuple est fatigué et ne peut plus supporter ce genre de rackette. Un coup ce sont les produits de premier necessité, un coup l’energie. Dans le cas des pharmaciens ça ne peut être que de l’abus sur le gorgorlou sénegalais. le citoyen ne peut plus continuer comme ça. A titre d’exemple, le probitor (omeprazole) 20 mg qui était déjà cher à 2985 fcfa est passé à 4400 fcfa aujourd’hui. Le biofar multivitamine 12/12 qui était à 2780 il y a 10 jours est passé à presque à 4500 fcfa. C’est vraiment scandaleux. Comme je vous l’ai dis au début s’il y a un secteur qui a bien profité de la crise ce sont les pharmacies. si ça continue comme ça le peuple va finir par sortir et se revolter. Ni vous , ni votre gouvernement ne pourra les arrêter
    Auteur

    il y a 1 semaine (06:35 AM)
    Et le Ministre de la santé qu'est ce qu'il vient faire dans une histoire d'augmentation du prix des médicaments tu es vraiment de mauvaise foi
    Auteur

    ''apporteur D'affaires'' En Vu

    il y a 1 semaine (10:36 AM)
    Les vaccins chinois sont donnés gracieusement à notre pays et aux pays en voie de développement.qu'on ne vienne surtout pas nous les revendre avec l'aide d'un ''apporteur d'affaires''.
    Auteur

    il y a 1 semaine (12:20 PM)
    Il a raison il faut se tenir prêt et désengorger les services
    Auteur

    Fatou

    il y a 1 semaine (12:24 PM)
    Merci président
    Auteur

    Omar Diallo

    il y a 1 semaine (12:25 PM)
    Pour l'instant Macky a très bien géré la crise je lui fait confiance pour le reste
    Auteur

    il y a 1 semaine (12:26 PM)
    Inshallah grace a Macky on est binetot sorti de la crise

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email