Vendredi 30 Juillet, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Tuberculose : plaidoyer pour un renforcement de la coopération entre gouvernement et partenaires

Single Post
Tuberculose : plaidoyer pour un renforcement de la coopération entre gouvernement et partenaires

La représentante résidente de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Sénégal, Dr Jeanne Alima Diarra Nama, a préconisé, dans l’optique d’une lutte plus efficace contre la tuberculose, un renforcement de la coopération entre le gouvernement sénégalais et les partenaires financiers, "un impératif", selon elle, pour diminuer le taux de prévalence de cette maladie en Afrique.


Elle intervenait, dimanche, à l’occasion de la cérémonie marquant la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, célébrée cette année à Keur Massar (banlieue dakaroise).


‘’La tuberculose est un problème de santé majeure en Afrique. [Au total] 26% des cas de tuberculose dépistés dans le monde l’ont été en Afrique. Elle est à l’origine de 1,5 million de morts chaque année sur le continent’’, a-t-elle relevé.


‘’Pour bouter la maladie (hors du contient), les gouvernements et les partenaires au développement doivent accroitre et maintenir les engagements politiques et financiers pris en matière de lutte contre la tuberculose’’, a-t-elle préconisé.


Pour elle, ‘’il s’agit d’un impératif majeur, afin de garantir un accès universel aux services de prévention et de traitement dans l’ensemble des pays exposés (au fléau)’’.


Pour le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, ‘’la tuberculose est un réel problème de santé publique dans les régions exposées à la pauvreté’’.


Parallèlement, elle a invité les malades souffrant de tuberculose à ‘’suivre le traitement jusqu’à son terme (6 mois)’’.


‘’Si nous sommes satisfaits, les malades doivent cependant continuer le traitement jusqu’à terme, parce que s’ils ne le font pas, ils risquent de constituer des dangers pour leur entourage’’, a-t-elle averti.


Elle a expliqué que le choix de Keur Massar est dû au nombre élevé de tuberculeux dépistés dans ce district, même si ‘’les malades ici bénéficient d’une prise en charge efficiente et correcte’’.


‘’Au total 765 cas de tuberculose ont été dépistés en 2012 à Keur Massar, ce qui en fait le taux le plus élevé de la région de Dakar’’, a pour sa part relevé le maire de la commune, Mbacké Diop.


La célébration sur place de cette journée mondiale est l’occasion pour l'édile de mener un plaidoyer pour une bonne prise en charge des malades de la localité. ‘’Nous sommes à proximité de la décharge de Mbeubeuss’’, a-t-il signalé.


‘’Pour faire face (à la maladie), nous réclamons plus de moyens matériels et humains, ainsi que l’érection dans notre district d'un centre hospitalier’’, a suggéré M. Diop.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email