Mardi 25 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

30 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année au Sénégal

Single Post
30 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année au Sénégal

30 000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année au Sénégal alors que le ratio de l’organisation mondiale de la santé est de 392 décès pour 100 000 naissances. Une situation dramatique qui inquiète le fonds français Muskoka.

  

La réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile est plus lente en Afrique de l’Ouest et du Centre que partout ailleurs. Au Sénégal, environ 30 000 enfants de moins de cinq ans meurent chaque année alors que le ratio de mortalité maternelle est estimé à 392 décès pour 100 000 naissances vivantes.

 

En Afrique de l’Ouest et du Centre, le taux de mortalité maternelle se maintient encore à des chiffres inacceptables, atteignant dans certains pays plus de 700 décès pour 100 000 naissances. Ce phénomène reste le plus important du monde et s’établit actuellement à 570/100 000 alors qu’il est de 220/100 000 en Asie du Sud.

 

Face à cette situation inquiétante, le fonds français Muskoka, en collaboration avec  l’UNICEF, l’OMS, l'ONU Femmes, et l’UNFPA, veut relever ce défi. Pour accélérer la réduction du nombre de décès, le fonds français préconise un accès facile aux soins de santé de qualité, avant, pendant et après l’accouchement.

 

La population ciblée par le fonds français Muskoka au Sénégal est estimée à 4,8 millions, dont 3 millions de femmes en âge de reproduction et 1,8 million d’enfants de moins de 5 ans. Néanmoins, Emmanuel Lebrun Damiens, du ministère français des Affaires étrangères, a noté que ces vingt dernières années, le taux de mortalité infantile, bien que toujours élevé, a reculé de 39% en Afrique de l’Ouest et du Centre.

 

Mais il n'empêche que plus de 30% des décès des enfants de moins de 5 ans dans le monde surviennent en Afrique de l’Ouest et du Centre. Et qu’un enfant sur huit meurt avant d’atteindre l’âge de 5 ans. De plus, 29% des décès d’enfants ont lieu dans les 27 premiers jours. Des enquêtes menées ont révélé que les mariages et les grossesses précoces constituent des risques mortels pour les adolescents. En somme, révèle le document, 56% des décès maternels et 49% des décès infantiles dans le monde ont lieu en Afrique subsaharienne (2010 2011).

 

Toutes les heures, 107 enfants de moins de 5 ans meurent dans les onze pays couverts par le fonds français MUSKOKA.  Dans sa logique, le fonds français veut répondre aux priorités sanitaires, dont celle du renforcement du système de santé dans dix pays de l’Afrique Subsaharienne francophone et Haïti. MUSOKA compte aussi apporter une solution au manque criard de personnel de santé qualifié. 

 

 25% à 30% des femmes victimes de violences

 

Le directeur régional adjoint ONU Femmes, Maxime Houinato, a de son côté annoncé que 25% à 30% des femmes enceintes se plaignent de violences faites sur elles dans les centres de santé et au niveau de la communauté. ‘’Ces violences font que les femmes n’arrivent pas à fréquenter les maternités et à faire les consultations comme elles se doivent parce qu’elles ont cette crainte de violence’’, a révélé  M. Houinato qui souhaite que ce phénomène soit banni des centres de santé en Afrique. 


affaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Yahoudial215

    En Mars, 2014 (19:28 PM)
    Ce chiffre est une aberration. Il faut verifier vos sources. It cannot be.
  2. Auteur

    Maïmoune

    En Mars, 2014 (19:38 PM)
    Pour nous autres Africains d'Afrique, c'est Dieu qui donne la vie et la reprend quand il veut. Certes, mais je constate que les enfants de moins de 5 ans meurent très rarement en Europe . A ma connaissance, en plus de 20 ans de vie en France, je ne connais pas d'enfants qui vit sans problème décelé, et meure après, si ce n'est par accident ! Mon Dieu, pourquoi les enfants ne meurent que rarement dans ces pays ? Dieu est grand, et Mahomet psl) est son prophète. IL PARAIT QUE LES FRANCAIS SONT DECIDES à venir sauver des millions d'enfants au Sénégal! Quel est le secret que DIEU leur a donné ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Def

    En Mars, 2014 (19:56 PM)
    Mensonge

    on vient de savoir qu'on fait moins de 13 millions de personnes dans ce pays

    {comment_ads}
    Auteur

    Pffff

    En Mars, 2014 (20:18 PM)
    Bien sûr tout est parfait au Sénégal quand on entend certains. Seulement l'écart de développement est toujours énorme entre le pays européen le plus pauvre et le Sénégal. Je vis en France et je n'ai jamais entendu parler d'enfant mort depuis que j'y vis depuis 9 ans. Je confirme les propos de Maïmoune.



    Par contre j'entends ça régulièrement lorsque je prends des nouvelles de la famille restée au bled. Le Sénégal n'est vraiment pas au niveau d'un point de vue des normes sanitaires et d'hygiène élémentaire par rapport aux pays développés. Même nous quand on vient au Sénégal on tombe malade à cause de l'hygiène alors que pourtant nous sommes adultes. Il y a vraiment un monde entre l'Europe où tout est stérilisé, aseptisé et le Sénégal. En plus votre eau n'est pas réellement potable.



    Quand on regarde les maladies transmises par les animaux aussi c'est choquant : Le paludisme a été totalement éliminé en Europe il y a plus de 100 ans avec les mesures sur l'eau stagnante, et la France, comme de nombreux pays ont été déclarés indemnes de la rage depuis longtemps déjà grâce aux appâts vaccinant.
    {comment_ads}
    Auteur

    Toto

    En Mars, 2014 (20:38 PM)
    Il ya 4 millions de guinéens vivant au Senegal et cela constitue 1 menace pour le pays !!!!!!!!!!!!!!!!! o - 30'/, d'antre eux sont nés ici !!!!! Tot ou tard ca ammenera des soucis et j tiens a sensibiliser l'opinion publique par rapport a ce fleau . Il faut imperativement securiser et reglementer cette population guinéenne vivant au SENEGAL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Auteur

    Pape Cheikh Diallo

    En Mars, 2014 (22:00 PM)
    Non mais cet article c'est n'importe quoi si au Sénégal il y'a autant d'enfants qui meurent par an il faut vite trouver des solutions car pour le renouvellement de notre population on est mal barré !

    Dans cet article vous exposer des chiffres mais expliquez nous quand même les causes d'autant de décès infantiles.

    Yala nagnou sougnou borom soutoural thi barké Mohamed saw
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email