Samedi 14 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Abus sexuels : L’Ua forme les forces de maintien de la paix

Single Post
Abus sexuels : L’Ua forme les forces de maintien de la paix

La commission de l’Union africaine (Ua) est très sensible aux exploitations et abus sexuels faits aux femmes dans les zones de maintien de la paix en Afrique. C’est pourquoi, elle a mis en place un projet pilote sur «la formation du personnel des missions de maintien de la paix sur la prévention et la lutte contre l’exploitation et les abus sexuels», dont la mise en œuvre se déroule au Sénégal. La cérémonie de lancement dudit projet a eue lieu ce lundi 7 novembre 2016 à Dakar.

Il s’agit, en effet, de la formation des formateurs organisée par le Centre Panafricain pour le genre, la paix et le développement (Pac) et l’Ong « Femmes africa solidarité (Fas) », dont la durée est de trois (03) jours (du 7 au 9 novembre). Elle s’adresse notamment aux soldats des forces armées, de la Gendarmerie et de la Police nationale en instruction ou en phase de pré-déploiement. Et mettra l’accent sur l’acquisition de connaissances sur l’équité et l’égalité du genre, les femmes dans les conflits et leur vulnérabilité, les droits humains et les instruments juridiques de protection des femmes dans les zones de conflit, ainsi que l’étude des comportements et l’éthique du soldat de la paix.

Financé par l’ambassade de la Grande Bretagne à Dakar et soutenu par l’Ambassade du Japon et le Bureau de l’Envoyé spécial sur Femmes, paix et sécurité de la Commission de l’Ua, ce projet vient «renforcer la réputation de la Grande Bretagne sur ses politiques de réponses en faveur de la lutte contre les violences basées sur le genre en général et dans le contexte des conflits en particulier».

Le choix du Sénégal pour abriter ce projet pilote s’explique, selon Bineta Diop, l’Envoyée spéciale de la Commission de l’Ua, par le fait qu’il occupe la 7ème place de contributeurs de troupes au service des opérations de maintien de la paix dans le monde et grâce à ce projet, il renforce la politique du Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies (Onu), qu’il préside depuis le 1er novembre dernier,  pour une «tolérance zéro» contre ce fléau commis par les forces de maintien de la paix.


Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email