Mardi 28 Juin, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Accès à l'eau potable : une enveloppe de 1,2 milliards disponible pour les villages

Single Post
Accès à l'eau potable : une enveloppe de 1,2 milliards disponible pour les villages

Le coordonnateur du Programme "Eau potable et assainissement du millénaire" (PEPAM), Amadou Diallo, a annoncé vendredi la disponibilité d’une enveloppe financière de 1,2 milliards de francs CFA pour permettre à tous les villages d’avoir accès à l’eau potable, regrettant que certaines localités proches du lac de Guiers n’aient pas accès au liquide précieux.

 

‘’Pour la gestion du lac des Guiers également, un dispositif a été mis en place avec l’Office du lac de Guiers qui est déjà en train de dérouler un important programme avec la Banque africaine de développement (BAD). Ce programme permettra d’améliorer la surveillance de ce lac, qui est un important réservoir d’eau pour l’alimentation de Dakar mais aussi des localités riveraines du lac de Guiers’’, a expliqué M. Diallo.

 

Il s’exprimait à l’ouverture à Saly d’un atelier d’évaluation des performances et de la planification du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement. 

 

D'une durée de deux jours (31 janvier-1er février), la rencontre, qui prend fin samedi, a été ouverte par le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Pape Diouf.

 

Selon lui, cet atelier va permettre de passer en revue l’ensemble des opérations du ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement et, au-delà, celles du PEPEM, qui est un cadre programmatique que le gouvernement du Sénégal a mis en place pour l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) en matière d’eau et d’assainissement.

 

‘’Pour l’eau potable, le Sénégal a atteint les OMD au sens de la définition internationale, parce que pour le milieu rural nous sommes à 81,2%, alors que pour le milieu urbain, il nous reste un demi point à atteindre. Pour l’assainissement, le Sénégal est de 35,6% en milieu rural et le taux en milieu urbain est de 64%. Donc, les difficultés se trouvent au niveau de l’assainissement où nous ne pouvons pas atteindre les OMD en 2015’’, a expliqué le coordonnateur du PEPAM.

 

Concernant la gestion des ressources en eau, il a signalé un important plan d’action qui est mis en œuvre depuis 2007 et qui a également atteint ‘’des résultats encourageants’’.

 

‘’Nous sommes en train de réviser le Code de l’eau, et nous avons aussi proposé des solutions pour la redynamisation du Conseil supérieur de l’eau et du Comité technique de l’eau en matière de gestion intégrée des ressources en eau’’, a signalé Amadou Diallo.

 

‘’Au niveau régional, nous sommes en train de dérouler une très grande hydro-diplomatie à travers l’OMVS. C’est l’occasion de revoir tout ce que nous sommes en train de mettre en œuvre avec les autres pays en termes de production d'hydro-électricité mais également d’amélioration de la navigation sur le fleuve Sénégal’’, a indiqué M. Diallo.

 

‘’ [...] il faudrait que nous puissions également, au niveau sectoriel, revoir notre feuille de route pour essayer d’aller au-delà de 2015. Et ça se prépare tout de suite ! Nous avons déjà identifié un programme de presque 1,3 milliards de francs CFA pour l’ensemble des secteurs. Nous allons les discuter au cours de cet atelier. Si on parvient à le valider, nous allons le partager avec les partenaires au développement, avec l’autorisation des plus hautes autorités de notre pays’’, a-t-il informé.


affaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Atypico

    En Février, 2014 (00:08 AM)
    l'eau c'est la vie ! Donc bravo ! mais arroser les villages en ce moment cela ressemble à une simple préparation des locales ! On arrose avec divers liquides les électeurs ....
    Top Banner
  2. Auteur

    Mossanne

    En Février, 2014 (18:59 PM)
    encore plein qui vont puiser dans les fonds pour s'en mettre plein dans les poches... en prévision des locales bien sûr! les milliards affluent dans notre pays depuis des décennie mais la grande pauvreté est toujours vivante et grandissant...
    {comment_ads}
    Auteur

    Mandiayesene

    En Février, 2014 (19:28 PM)
    Vrai arnaque à propos de la prise en charge des facture d’eau du mois de septembre par l’Etat ;en effet le système de facturation est injuste ,la SDE a injustement doublé toutes les factures d’eau pour ensuite diviser le montant en deux partie et affirmer que l’Etat va prendre en charge unr partie du montant des factures . arnaque arnaque,, arnaque, arnaque,
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email