Lundi 26 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Aéroport Léopold Sédar Senghor : Le Cheanacs dénonce le dépeçage de 557 parcelles par des pontes de la République

Single Post
Aéroport Léopold Sédar Senghor : Le Cheanacs dénonce le dépeçage de 557 parcelles par des pontes de la République
«Depuis le mois de mars 2020, au moment où tous les esprits étaient occupés par la pandémie de la Covid-19, des personnes malintentionnées réfléchissaient, elles, à la manière de s’accaparer les terres de l’aéroport militaire Léopold Sédar Senghor.

En effet, comme révélé dans la presse, 557 parcelles sont en train d’être distribuées aux tenants actuels de la République, laissant ainsi en rade les vaillants travailleurs sénégalais ô combien méritants qui s’y rendent quotidiennement pour servir l’Etat, parce que tout simplement apolitiques», a dénoncé le syndicat de la coopérative de l’Anacim, dans une déclaration de la Coopérative d’habitat des employés de l’agence nationale de l’aviation civile du Sénégal (Cheanacs)

Et comme cela ne leur suffisait pas, selon les agents de l’aviation civile, elles envisagent la fermeture de la piste d’atterrissage (03/21) de 1 500 mètres qui sert à l’aviation légère, pour y aménager des parcelles pour, disent-ils, dédommager les impactés de la cité Tobago et accorder à la CDC (Caisse des dépôts et consignations) 30 hectares dans cette zone.

Ils ajoutent également que c’est une superficie de plus de 90 hectares, avec une prévision de plus de 2 500 parcelles qui y seront aménagées.

«Une fois encore, ce sont les mêmes pontes de la République qui bénéficieront gracieusement de ces terres, au détriment des pauvres sénégalais qui ont trimé toute leur carrière sans acquérir un seul terrain, non sans parler des agents qui sont toujours restés au niveau de l’aéroport militaire de Dakar-Yoff à œuvrer au bénéfice de l’aviation civile nationale et internationale», se désolent la coopérative.

Les camarades d’Abibou Mbaye Dème ont également rappelé que «le Sénégal est un pays de droit et Monsieur le Président de la République, en soumettant à la révision notre loi fondamentale, a fait le choix d’une réforme consolidante majeure qui garantit et renforce le droit des citoyens d’accéder à la possession et à la propriété de la terre dans les conditions déterminées par la loi. Cependant, cette volonté affirmée et textuellement consacrée n’est malheureusement guère respectée par certains de ses proches collaborateurs».

«Autrement, comment concevoir qu’il soit procédé au dépeçage et au partage du lieu où se rendent au travail d’honnêtes citoyens, depuis plusieurs décennies, sans qu’il ne leur soit accordé ne serait-ce qu’un mètre carré de terre ? Alors que, dans le même temps, des privilégiés à qui la République a tout donné, se voient octroyer gracieusement, de façon indue, des parcelles», clament-ils.

Dès lors, ils déplorent avec toute la fermeté requise cet état de fait et appellent à la mobilisation de tous les travailleurs des plateformes aéroportuaires pour faire face à cette «trahison».

liiiiiiiaffaire_de_malade

14 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2020 (20:52 PM)
    Si on leur avait donné quelques parcelles ils auraient fermés la bouche et ne penseraient pas aux populations. Aussi ne mêlez pas les Sénégalais à ce problème scripto personnel entre les agents des aéroports et l état.
  2. Auteur

    Zozo

    En Septembre, 2020 (21:03 PM)
    L'aeroport de mon enfance vandalisé comme si de rien n'etait ... Honte à l'etat senegalais !!!!!!



    • Auteur

      C'est Monstrueux !!!

      En Septembre, 2020 (21:57 PM)
      pas l'état, le régime macky apr charlie sall ! c'est lui et sa meute qui sont responsables !

      des hordes de sauvageons parvenus qui veulent prendre leur revanche sur la vie en dévorant tout ce qui se présente !!! quelle honte !
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (04:53 AM)
      badola badola rek laay doone rien a faire lii yeep pauvrete extreme molene ko yobee
    Auteur

    Siley

    En Septembre, 2020 (21:11 PM)
    Mbaamu apr yi aka nio beug lou noy. Sathie ak kathie rek gnii
    Auteur

    En Septembre, 2020 (21:20 PM)
    Et voilà des gens qui pensent qu à eux . Pontes de la République, syndicalistes. une vraie mafia.

    Et le bas peuple ?
    Auteur

    En Septembre, 2020 (21:21 PM)
    A terme sud on déloge manu militari et aux lacrymos de vaillants hommes qui ont donné leurs vertes années à leur pays au détriment de leur vie de famille de leur santé de leur vie tout court. A un jet de cailloux des gens à la petite vertue sans vergogne qui n'ont pour seul mérite que d'être proche de macky s'accaparent d'hectares de terres indument.

    Il en faut du courage pour supporter toute cette injustice.
    Auteur

    Dou

    En Septembre, 2020 (21:59 PM)
    gni gno raw ay demm.
    Auteur

    En Septembre, 2020 (22:20 PM)
    Notre pays connaît chaque jour un scandale. Ça ne peut pas continuer. Les voleurs de nos ressources financières et foncières on les connaît tous. S'il le faut, la justice de la foule s'exercera. Il y a trop de scandales et d'impunité dans ce pays où les plus riches sont des fonctionnaires.
    Auteur

    En Septembre, 2020 (22:22 PM)
    Ces gens sont des ogres, des suceurs de sang humain. C'est grave.
    Auteur

    Sale Maquis

    En Septembre, 2020 (23:59 PM)
    vive macky sall
    Auteur

    En Octobre, 2020 (03:39 AM)
    Encore la complicité de l'administration publisue. Le mal qui plombe le Sénégal.
    Auteur

    D.

    En Octobre, 2020 (08:09 AM)
    Les yoffois doivent avoir la priorité sur ces parcelles. Il faut arrêter les marchands de sables et ces boulimiques du foncier qui accumulent des terrains sur tout le territoire senegalais.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (08:47 AM)
    Depuis que Macky a dit en faire un aéroport militaire, on savait que ce serait l'étape suivante. Ce Monsieur est désolant, il n'a pas aucune morale
    Auteur

    Nkhson

    En Octobre, 2020 (08:49 AM)
    C'est le "patio" qui consacre la république des copains et des coquins, une autre face ingrate et mesquine de la gestion sombre et véreuse de Sall Lamtoro. Eh oui, le pouvoir ici demeure une affaire de gestion clanique, sans états d'âme aucune, rien à serrer de la souffrance des populations abonnées à toute sorte de pénuries et de privations. Cette pandémie au coronavirus a été une période faste pour nos dirigeants, certains en ont largement profité en procédant largement aux "coronadeals" et aux spoliations foncières.

    Légèreté, laxisme, voilà ce qui caractérise la gestion de l’état et de son patrimoine . La devise de nos dirigeants c’est de se servir, s’en mettre plein les comptes, pour bâtir un trésor très substantiel, qui leur permette d’avoir une vie dorée au soleil. Ce constat est d’autant plus grave, que cela se fait au mépris de toute règle d’éthique, au regard du contrat moral passé avec le peuple sénégalais. Tous les régimes qui se sont succédés dans ce pays ont prôné la défense des intérêts matériaux et moraux du peuple, avec comme support de base la bonne gestion du patrimoine et des deniers publiques.

    Mais la frénésie, la boulimie, l’obsession du pouvoir et des richesses de ce bas monde constituent les principaux maux de nos amis politiciens, les principaux obstacles à notre émergence. Le peuple trahi, meurtri semble se résigner face à des dirigeants acquis à la corruption, aux spoliations et aux prévarications sur fond d’une perpétuelle trahison, conspirée par un système comploteur, manipulateur.

    Face à ces constats alarmants, les sénégalais gagneraient mieux à se mouvoir, s'activer, s'opposer vigoureusement, contre tout projet politique visant à léser leurs intérêts. Ils doivent impérativement se libérer de toute attitude d'indifférence, face aux multiples dérives commises par un état très enclin aux forfaitures.

    Auteur

    il y a 3 semaines (11:15 AM)
    La corruption ne s arretera jamais au senegal ....... Quand on les accuse il y a toujours des Senegalais pour defendre l indéfendable ......

    On erige en modeles des arnaqueurs profesionels, des gens qui ne font rien a part voler et prendre l argent de pauvre gens





    Le travail ne paie pas au Senegal et n est pas respecté......

    Seul les arnaques, les vols (Ils se distribuent des terrains entre eux quelque soit les partis) et les senegalais trouvent cela normal



    Voir la declaration de Patrimoine de Macky Sall : Et son terrain de plusieurs milliers de m2 ''donné'' par Abdoulaye Wade ...... Il est clair que Wade n a pas payé ce terrain et a volé l argent des senegalais pour le donner a Macky .... Mais nous trouvons une majorité des senegalais prets a defendre l un au l autre ... cherchez l erreur



Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email