Mardi 23 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Affaire Ndella Madior Diouf: La directrice de la case des tout-petits s'invite dans le débat et salue le travail de la justice

Single Post
Affaire Ndella Madior Diouf: La directrice de la case des tout-petits s'invite dans le débat et salue le travail de la justice
La Directrice de l'agence nationale de la petite enfance Maïmouna Bousso regrette le drame survenu dans la pouponnière de Ndella Madior Diouf. Sur Rfm,elle révèle qu'une cellule de crise a été mise en place par le ministère de la Femme de la Famille et de la Petite enfance pour accueillir les enfants concernés. Par ailleurs, elle annonce un projet de décret portant réglementation des crèches pouponnières et orphelinats.

" Je suis choquée et profondément attristée pour ces petits innocents. Nous sommes à la disposition des autorités en charge des pouponnières et des orphelinats sous la tutelle du ministère de la Femme et de la Protection des enfants et nous accompagnons et félicitons le ministre de la Justice qui a pris la bonne décision de fermer la structure sur instruction du chef de l'Etat. Toute la journée nos services ont été à la cellule de crise pour orienter les tous petits vers les structures de santé afin de bénéficier une meilleure prise en charge. L'agence est mobilisée dans la prise en charge. Nous sommes à la disposition du ministère de la Justice", déclare la directrice sur Rfm.

Interpellée sur la responsabilité de l'Etat et le laxisme qui sévit le secteur,Maïmouna Bousso sert comme réponse "en ce qui concerne la réglementation,ce que je peux dire c'est que le Sénégal est encore très jeune en matière de  prise en charge des tout-petits. Nous sommes en train d'effectuer un travail pour assainir le secteur de la petite enfance. Le projet de décret est en cours mais cela ne peut se faire  que sous la base juridique",assure-t-elle.


3 Commentaires

  1. Auteur

    En Décembre, 2023 (00:04 AM)
    Mieux vaut tard que jamais.

    N'oubliez pas, il y'a des enfants dans les daaras. Il faut réglementer l'ouverture et l'exploitation des daaras.
    Top Banner {comment_ads}
  2. Auteur

    En Décembre, 2023 (00:12 AM)
    Le cas de Ndella Madior est similaire au Cas Serigne Modou Kara. L'Etat était au courant et a fermé les yeux. Maintenant l'Etat s'indigne après que le monde est au courant. N'y a t il jamais eu d'inspection dans ces établissements. Les inspecteurs avaient ils les yeux bandes...
    {comment_ads}
    Auteur

    Zook

    En Décembre, 2023 (00:35 AM)
    En fin !!!
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email