Jeudi 21 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

An 16 du Joola : "Ils ont créé un autre drame"

Single Post
An 16 du Joola : "Ils ont créé un autre drame"

Seize ans après le drame du bateau Le Joola, le Sénégal se recueille en mémoire de ses 2000 victimes. Douleur et colère habitent les familles des victimes qui revendiquent encore le renflouement du bateau. Écoutez le témoignage d'Idrissa Diallo, parent de victimes.



5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (04:13 AM)
     mbeulei How safe is your baby in your lap if your flight hits trouble? 7 On Your Side investigates | WJLA

  2. Auteur

    Abukeom

    En Septembre, 2018 (07:20 AM)
    Les responsables ont été clairement identifiés mais aucune sanction réelle n'a été prise. Ce qui démontre que les vautours du pouvoir sont solidaires pour se protéger mutuellement. Lamentable.
    Auteur

    Abukeom

    En Septembre, 2018 (07:20 AM)
    Les responsables ont été clairement identifiés mais aucune sanction réelle n'a été prise. Ce qui démontre que les vautours du pouvoir sont solidaires pour se protéger mutuellement. Lamentable.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (07:57 AM)
    ce qui est dommage le meme idrissa diallo devenu politicien menage les liberaux et son chef
    Auteur

    Soigneur De Fous

    En Septembre, 2018 (10:21 AM)
    le mélange des genres et la confusion des rôles étaient prévisibles avec Idrissa DIALLO. Monsieur profite de l'événement malheureux pour régler des comptes politiques avec Macky SALL. Pour ceux qui l'ignorent, Idrissa DIALLO est membre exclu du PS et partisans de Khalifa SALL. Ce qu'il aurait du admettre c'est que les parents des victimes n'étaient pas obligés d'accepter que le responsable civile in fine de cette tragédie fixe de façon unilatérale le montant des dommages et intérêts à allouer aux parents. Il appartenait au juge de le faire même si c'est l'Etat qui devait payer l'ardoise. C'est un principe universel partout reconnu, mais puisque sous les WADE on était en monarchie, on pouvait se permettre cette violation des droits des uns et des autres, sous le silence complice des droitdelhommistes Me Assane Dioma NDIAYE, Alioune TINE, Seydi GASSAMA, Kilifeu, Fadel BARRO and co, actuellement très en verve pour défendre le Prince et son Père le Roi de Versailles.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email