Samedi 27 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Anarchie dans l’horticulture: «L’Etat doit favoriser les producteurs, sinon… »

Single Post
Anarchie dans l’horticulture: «L’Etat doit favoriser les producteurs, sinon… »
 Invité de l’émission "Objection" sur Sud Fm, l'enseignement-chercheur à l’université Iba Der de Thiès a décrié la situation qui prévaut dans le secteur de l’horticulture. En effet, l’Etat qui doit jouer le rôle d’arbitre ne favorise pas les agriculteurs. «  Si jamais, un jour, ces derniers se découragent et abandonnent le secteur, il n’y aura plus de productions d’oignons » dit-il.
 
Ce qui se passe dans l'horticulture est inconcevable. On laisse beaucoup de place à l'agrobusiness. Ces gens ne sont là que quand ça marche. Parce que les agro-businessmen auront à un moment compris que le Burkina et la Côte-d’Ivoire offrent une meilleure perspective et ils s'en iront là-bas », explique l’économiste.
 
Selon lui, notre pays ne se  focalise pas sur l'essentiel. « Aujourd'hui, il est question de permettre au secteur privé sénégalais de se dévoiler et développer son potentiel. Il est important de se demander ce que le Sénégalais possède dans l'économie » conclut-il.
 


3 Commentaires

  1. Auteur

    Journalisme à 2 Balles

    En Septembre, 2021 (22:51 PM)
    C'est qui l'enseignat-chercheur ou l'économiste que cite l'article sans le nommer? Vous êtes sortis de quelle école de journalisme? 
  2. Auteur

    En Septembre, 2021 (00:03 AM)
    Moi, c'est déjà acté : jamais plus je ne me risquerai à produire de l'oignon dans les conditions actuelles. Comme la quasi totalité de mes compatriotes "petits producteurs", je ne suis pas en mesure de faire face à tous ces agrobusinesmen étrangers à qui l'Etat a déroulé le tapis rouge, avec des centaines voire des milliers d'hectares, souvent pour le franc symbolique! Il n y a qu'en Afrique, au Sénégal surtout qu'on abandonne les producteurs nationaux (tous secteurs confondus) au bénéfice des étrangers. Ni la chine, ni l'inde, ni le brésil ne seraient devenus ce qu'ils sont avec une telle politique! L'originalité de ce gouvernement par rapport à ces devanciers est d'être passé d'importateur de produits à celui de producteurs! Il ne nous reste plus que les pirogues...
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2021 (06:20 AM)
      Je comprends ta réaction mais il ne faut trop accuser les Agro business non plus. Les coûts de production sont élevés parce l'horticulteur achete en petite quantité et d'autre part quand la qualité n'est pas au rendez vous il est désarmé. Le second problème c'est la vente, tout le monde veut vendre au marché et spéculer, pourquoi ne pas avoir des contrats vu surtout qu'il y a des supermarchés. Ce qu'il faut c'est des coopératives d'achats d'intrants et de ventes de récoltes et moins de syndicat qui ne servent pas à grand  chose, celles ci pourront acheter les intrants de bonne qualité a meilleur prix et surtout sécuriser des contrats d'achats. D'autre part nous les Sénégalais des qu'un secteur marché tout le monde s'y met au point de saturer rapidement le secteur, il y a d'autres spéculations qui marchent, il faut s'y lancer mais c'est toujours mieux avec les syndicat.
    {comment_ads}
    Auteur

    M Bidou

    En Septembre, 2021 (07:37 AM)
    Tu peux rêver les sénégalais sont étrangers chez eux français marocains turcs et chinois se sont tout partagés même les 2000 boutiques du commerce de détail de la région de Dakar sont entre les mains des peuls guineens
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email