Mercredi 29 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

ANNIVERSAIRE DE DÉCÈS : Sidy Lamine Niass raconté par ses employés

Single Post
ANNIVERSAIRE DE DÉCÈS : Sidy Lamine Niass raconté par ses employés

Une année sans son fondateur! Le groupe Walfadjri et ses employés vivent difficilement le décès de Sidy Lamine Niass. Rappelé à Dieu le 4 décembre 2018, les travailleurs de son entreprise, ses proches et disciples ont tenu à lui rendre hommage. 

 Ce mercredi 4 décembre, à 8 heures déjà, le siège du Groupe Walfadjri accueille du monde. En plus des employés qui rejoignent leur lieu de travail, des talibés «niassènes» aussi affluent. Ils viennent pour le récital de Coran organisé à la mémoire de Sidy Lamine Niass. Au seuil du portail dudit groupe, une grande affiche rappelle le premier anniversaire du décès de celui qu'on surnommait le «Mollah de Sacré-Cœur». 

Des talibés niassènes, en faction devant la porte, arborent des tee shirts à l'effigie de l'ex Pdg. «El Hadji Sidy Lamine Niass, 1 an déjà. Le Sénégal se souvient», lit-on dessus. A 10 heures, le récital de Coran démarre dans la mosquée Sidy Lamine Niass logée dans l'enceinte du groupe Walfadjri. L'émotion est vive. «Aujourd’hui c'est un jour de douleur, car nous nous souvenons de cette mauvaise nouvelle nous informant du décès de notre marabout. Sidy Lamine Niass était tout pour nous. C'est lui qui nous a appris le Coran et les préceptes de l'Islam. Et aujourd'hui il nous manque» témoigne un de ses disciples, connu sous le sobriquet de «Soldarwou Sidy Lamine Niass»

. «Dur de ne plus voir sa voiture garée devant la porte… » 

 S'il y a des personnes qui n'arrivent toujours pas à oublier la disparition de Sidy, ce sont bien ses employés. Le vide qu'a laissé leur patron est difficile à combler. Ramatoulaye Sarr, journaliste présentatrice au groupe Walfadjri déclare: «On garde un très bon souvenir de Sidy Lamine Niass parce que c’était quelqu’un qui a eu à nous accompagner, à nous conseiller durant notre carrière professionnelle. Et comme l'a dit son fils Cheikh Niass: son œuvre survivra». Elle poursuit: «On avait l'habitude de voir son véhicule garé dans l'enceinte même du groupe. Mais c’était tout autre au lendemain de sa disparition. En venant au travail on ne voit plus la voiture de Sidy Lamine Niass garée dans la cour. Et c'est quelque chose qui nous affecte.» «Sidy Lamine Niass adorait le débat… » Ousmane Sène, qui animait l'émission «Diiné Ak Jamono» avec Sidy Lamine Niass, a aujourd'hui quitté le groupe. Ce, après avoir cheminé avec lui durant les années de braise. Mais, il témoigne que son ancien patron est toujours resté debout, malgré les obstacles. «Nous avions dépassé le stade des rapports ‘‘Patron-employé’’. Nous étions très proches. C’était, pour moi, un conseiller très attentif», a-t-il confié. Et selon M. Sène, 

Sidy Lamine affectionnait les débats : «Il aimait beaucoup le débat. 

Car il était très curieux et cultivé. C'est pourquoi d'ailleurs il aimait discuter sur les questions d’actualité, de religion, d'économie et de culture. C'est pourquoi je dis toujours que c'était un monument ». Le vide que Sidy Lamine Niass a laissé à Walf, aujourd’hui, est difficile à combler. Mais, ses proches, employés et disciples, disent qu’ils garderont toujours plus haut, le flambeau qu'il leur a hissé. 

Article_similaires

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email