Dimanche 14 Juillet, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Après le boycott des correcteurs : Les copies de la région de Thiès transférées à Dakar

Single Post
Après le boycott des correcteurs : Les copies de la région de Thiès transférées à Dakar

L’examen a véritablement connu des perturbations, tant au plan des corrections que celui des interrogations, notamment en ce qui concerne les langues. Les copies sont ainsi transférées à Dakar pour correction.

Au niveau des 30 jurys et les 11 centres que polarise la région de Thiès, le constat est le même. Les choses fonctionnent lentement malgré la présence des chefs de centre. Pour une région qui vient après celle de Dakar avec 5.565 candidats venus des 9 lycées publics et de l’enseignement privé, les choses ne sont pas tout à fait aisées. C’est le sentiment du responsable Habibou Guèye qui reçoit de manière régulière toutes les données portant sur tous les examens. Il est bien vrai que contrairement à l’examen du bac, le Cfee quant à lui, se déroule normalement. Cela a été corroboré par le patron de l’inspection d’Académie qui reconnaît qu’il existe des perturbations. Amadou Moustapha Ndiaye n’a pas manqué d’affirmer que nonobstant cette situation, il y a, par ailleurs, une évolution avec l’acheminement d’une quantité importante de copies à Dakar. « En tout cas, au niveau de l’office du bac, toutes les dispositions idoines ont été prises pour avoir le meilleur profil relatif aux correcteurs afin de mettre tous les atouts du côté des candidats. Au niveau des centres d’examens, la plupart des professeurs ont brillé par leur absence, mais nous faisons preuve d’imagination pour décanter la situation qui préoccupe tous les citoyens soucieux du devenir de nos enfants et par ricochet, de l’année scolaire 2006, voire 2007 », déclare l’inspecteur d’Académie. Les difficultés se situent, en grande partie, au niveau des langues où il faut corriger et interroger à la fois. Donc, il s’agit de faire en même temps l’écrit et l’oral. S’agissant de la correction de l’épreuve de philo, « c’est, bien sûr, un mal partagé », indique Amadou Moustapha Ndiaye qui étaye son propos par un argumentaire on ne peut plus explicite. « Avec la délibération des jurys de l’intérieur, il faut s’attendre à un afflux vers Thiès d’un bon nombre de correcteurs et d’examinateurs ». Le dernier conseil que l’inspecteur d’Académie prodigue aux candidats, c’est de s’armer de patience et de réviser.

 



1 Commentaires

  1. Auteur

    Allons Y Molo

    En Octobre, 2010 (18:36 PM)
    --

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email