Vendredi 04 Décembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Arachide vendue aux chinois : Les Gros producteurs crachent leurs vérités aux huiliers

Single Post
Arachide vendue aux chinois : Les Gros producteurs crachent leurs vérités aux huiliers
Les grands producteurs d’arachide sont très remontés contre l’Union nationale interprofessionnelle des semences (UNIS), qui regroupe les producteurs de semences privés agréés. Au téléphone de Seneweb, ils ont déploré la polémique née de la commercialisation de l'arachide et indiquent que les agriculteurs vendent au plus offrant, n’en déplaise aux huiliers, à l’association interprofessionnelle des semenciers.

« Les huiliers travaillent pour leur propre compte et pas dans l'intérêt des paysans »

En effet, les chinois qui ont débarqué sur le marché de l'arachide au Sénégal, ont fait des propositions intéressantes aux cultivateurs qui ont accepté de leur vendre leur production. Les huileries locales et autres producteurs locaux qui avaient jusqu’ici une mainmise sur ce secteur, avec des points de collecte disséminés dans les campagnes souhaitent le départ des chinois afin de pouvoir acheter l'arachide produite par les paysans. Fin de non recevoir pour ces derniers, qui disent vendre au plus offrant. « Ils travaillent pour leur propre compte. Et surtout ils ne parlent pas au nom des paysans », tient à préciser un des gros producteurs d’arachide.

Il faut rappeler que le gouvernement a fixé à 210 francs le kilogramme d'arachide. Alors que dans la campagne profonde, les chinois achètent à 300 francs le kilo. « Quel agriculteur va vendre à 210 alors qu'il a la possibilité de vendre à 300 frs ? », s'interroge notre interlocuteur au bout du fil.

Il explique : « Si un huilier achète à 210 frs, après raffinage, il vend au prix qui l'enchante, il cherche du profit, c'est tout. Alors que les vrais agriculteurs, eux, n'attendent pas l'intervention de l'Etat pour quoi que ce soit. La mafia dont parle Cissé Lô est une réalité. Nous sommes en phase avec lui sur toute la ligne ».

« Ils achètent des semences et revendent à l’Etat »

Pour ces grands producteurs donc, ces huiliers ne roulent que pour leur propre compte : « Si les chinois n'étaient pas là, ces huiliers seraient capables même de nous acheter le kilo à 150 frs, ce qui allait tuer les producteurs », met en garde un autre. Avant de préciser que « L'arachide n'est pas la propriété de l'Etat ou de Macky Sall, elle appartient aux agriculteurs ; c'est leur bien et ils sont libres d'en faire ce qu'ils veulent. Si les chinois achètent et exportent en Chine l'arachide achetée, c'est leur affaire ! », tranche-t-il.

Quid des conséquences sur le stock semencier avec les risques évoqués par les huiliers ? « Il n'y a aucun risque, tranche encore notre interlocuteur. Ceux qui veulent acheter l’arachide n’ont qu'à mettre le prix. Moi par exemple, je mets de côté une réserve de 50 tonnes de semences avant de vendre mon produit. C'est ainsi que travaillent tout agriculteur digne de ce nom. Par contre, tous ceux qui s’agitent ne font que du business », conclut-il.


15 Commentaires

  1. Auteur

    En Décembre, 2019 (12:15 PM)
    Bulen kene nakh bientôt vous pourrez exporter votre propre production
  2. Auteur

    En Décembre, 2019 (12:17 PM)
    vendez tout au chinois demain si y'aura pas de graines on verra qui va pleurer
    • Auteur

      Reply_author

      En Décembre, 2019 (13:22 PM)
      tu n'as pas encore compris que ceux sont ces mêmes producteurs qui vendent la semence au gouvernement?! "l'interlocuteur" te dit qu'il réserve 50 tonnes de semences avant de vendre son produit, alors quelle pénurie prévois tu?!!!
    Auteur

    Defenseur

    En Décembre, 2019 (12:19 PM)
    J'aime car c'est ça la concurrence sur le marché
    Auteur

    Badiane

    En Décembre, 2019 (12:37 PM)
    Vive les chinois si vous n'étiez pas là l'exploration va naître encore Dieu merci on n'est plus de cette état
    Auteur

    En Décembre, 2019 (12:39 PM)
    L'état doit arrêter de mettre un centime dans la campagne et on sera quitte. Il n'y a que l'arachide qui bénéficie dun tel soutien. Ni les autres producteurs ni l'élevage n'a ce soutien.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (13:17 PM)
    Je suis d'accord que les producteurs vendent au plus offrant s'ils n'ont aucune subvention pour les semences ou les engrais. L'Etat ne doit pas subventionner si elle ne peut pas avoir de l'arachide pour ses huileries : je me pose des questions sur la capacite de nos huileries a consommer l'arachide produit car la Sonacos n'est plus que l'ombre de lui meme surtout que maintenant il y a un politicien sans competence a sa tete.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (13:20 PM)
    Vendez aux chinois comme ça ils vont préparer les anes seuff et porcs du Senegal avec notre arachide Et les huiles , c’est bien
    Auteur

    En Décembre, 2019 (13:31 PM)
    Cc'est bien de vendre au plus offrant,c'est ma loi du marché, en conséquence vous devez renoncer aux subventions de l'État.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (13:38 PM)
    La subvention sur les semences d'ARACHIDE ET DE RIZ pose PROBLEMES DANS SON FORMAT ACTUEL ! IL EST PLUS QUE NECESSAIRE QUE L ETAT SUBVENTIONNE TOUTES LES SEMENCES DE CULTURES VIVRIERES TEL QUE LE MIL, LE NIEBE, LE SORGHO etc LESQUELLES CULTURES FONT VIVRE LA MAJORITE DES SENEGALAIS SURTOUT EN MILIEU RURAL, CE QUI PERMETTRA D ASSURER LA SECURITE ALIMENTAIRE. SOuniou ay mamm, dougoup ak niébé laniou kham ! Dougoup ak niébé nio meuneu indi sécurité alimentaire? dakhaal niou famine !



    Les filières "riz" et "arachide" ONT INCURGITE TROP DES BILLIONS DE MILLIARDS DEPUIS LES INDEPENDANCES ET ONT ENRICHI ET MIEUX CREE BEAUCOUP DE MILLIARDAIRES SENEGALAIS, QUI SE SONT TOUS ENRICHIS DU TEMPS DE L ONCAD AVEC TOUTES LES FORMES DE DETOURNEMENTS DE DENIERS PUBLICS QUI SE SONT OPERES AUPRES DE FONCTIONNAIRES VEREUX MAIS AUSSI ENRICHISSEMENT DE BEAUCOUP DE RURAUX !!!! C'est avec l'arachide que des hommes d'affaires du bassin arachidier (sine saloum, kajoor et baol) se sont enrichis !

    ACTUELLEMENT CE SONT LES CHINOIS QUI S ENRICHISSENT EN CAPTANT LES SUBVENTIONS DE L ETAT SENEGALAIS SUR LA FILIERE ARACHIDE ! IL FAUT QUE LES SEMENCES DE QUALITE CAPABLES DE HAUTS RENDEMENTS SOIENT VENDUES A LEUR PRIX REEL AUX PAYSANS, QUI A LEUR TOUR UNE FOIS LES RECOLTES OBTENUES VENDENT LEUR PRODUCTION AU PRIX QU ILS VEULENT AU PLUS OFFRANT QUE CE SOIT LES HUILIERS OU LES CHINOIS OU LES HOMMES D AFFAIRES QUI LES EXPORTENT VERS L EUROPE OU LA SOUS REGION !

    1. Il faut que les semences de qualité produites par la Recherche agricole soient vendues à leur prix réel couvrant tous les frais de recherche et de sélection

    2. Il faut qu une taxe s(ne serait ce 1 à 2% soit soit prélevée sur le prix de vente de la production (aux chinois, huilerie, etc) et que cette taxe serve à capaciter la Recherche Agricole pour couvrir tous les "niveaux" des semences des "prébases" aux N2, vendues aux producteurs mais également SUBVENTIONNER LES AUTRES FILIERES DE CULTURE VIVRIERE A SAVOIR LE MIL, LE SORGNO etc

    Auteur

    En Décembre, 2019 (13:43 PM)
    Et puis c'est faux de dire que c'est l'Etat qui fixe les prix ! L'Etat valide par sa signature le prix fixé par le CNIA, comité dans lequel les Producteurs d'arachide, les semenciers, les commerçants et huiliers siègent ! Le CNIA est une plateforme de concertation !
    Auteur

    En Décembre, 2019 (14:41 PM)
    L'état subventionne la production à coups de milliards et les requins chinois viennent rafler le tout.

    Pauvre, sl, on est, pauvre on restera
    Auteur

    En Décembre, 2019 (16:25 PM)
    Il faudrait permettre à tous ces jeunes paysans qui envahissent nos villes de retourner dans leurs terroirs dès le mois de mai de chaque années pour la production d'arachides, si les prix augmentaient pour se situer entre 250 et 350 le kilogramme. Ainsi, sur un seul hectare, ces jeunes paysans auraient au moins de quoi se marier et fonder un foyer. Se tuer dans le commerce ambulant est nul, il faut aller cultiver l'arachide et des légumes hors saison.
    Auteur

    En Décembre, 2019 (17:53 PM)
    Commentaires pertinents sur la subvention de l'État sur les intrants. Cependant il faut mettre en place une stratégie à long terme permettant de transformer la production nationales pas seulement par l'huile, mais d'autres produits dérivés. Les Organisations professionnelles du monde rural doivent y travailler en partenariat avec le secteur privé
    Auteur

    Paco

    En Janvier, 2020 (13:59 PM)
    Les chinois achètent à 300 frs et transportent sur des milliers de kms. L'Etat veut acheter à 210 frs alors qu'ils transporte juste à côté (SONACOS), alors qu'il est cencé aider ses citoyens... De qui se moque t-on ?

    Un Etat digne aurait proposé mieux que les chinois
    Auteur

    Personne

    En Janvier, 2020 (10:29 AM)
    Vendez à ki vous voulez, au prochain pluie, k'on ne vous entende plus pleurer que l’État ne nous donne pas des intrants et des semences, souvenez vous en ce moment la de vos paroles et faire preuve de dignité

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email