Dimanche 21 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Axe Thiès-Notto Diobass-Fandène-Keur Moussa : Les enjeux d’une ville nouvelle

Single Post
Axe Thiès-Notto Diobass-Fandène-Keur Moussa : Les enjeux d’une ville nouvelle
Les pôles urbains et les Villes nouvelles au Sénégal : désengorger Dakar et rebâtir une nouvelle forme de villes. Axe Thies-Notto Diobass-Fandéne-Keur Moussa à l’épreuve des grands projets d’aménagement Urbain du PSE.


Désengorger Dakar tout en offrant un nouveau concept de ville, c’est le défi majeur que l’État sénégalais s’est lancé en mettant sur pied les pôles urbains et les villes nouvelles. Ces nouvelles zones de vie au cadre repensé comprendront Universités, ministères, Grands complexes sportifs, équipements de transports et de logistique, logements, hôpitaux, écoles, lieux de divertissement, dans le même espace etc ; c’est le temps du renouveau urbain.

Les pôles urbains et les villes nouvelles sont-ils la solution pour désengorger Dakar et rééquilibrer l’armature urbaine nationale ? C’est en tout cas ce que pense le gouvernement en mettant en place les pôles de Diamnadio, de Daga Kholpa et la nouvelle ville de l’axe Thies-Notto Diobass-Fandéne-Keur Moussa.

Au Sénégal, la question de la ville nouvelle est au cœur des priorités des politiques publiques, à travers le Plan Sénégal Emergent (PSE) qui ambitionne de repenser les mobilités dans l’agglomération-même de Dakar et entre Dakar et le reste du pays, mais aussi de développer les pôles urbains pour décongestionner la capitale.

Près d’un quart de la population du Sénégal et 80% des activités économiques du pays sont concentrés à Dakar, avec d’inévitables effets négatifs, de congestion, de pollution et de bidonvilisation croissante. Avec le PSE,  le développement urbain au Sénégal se double aussi nécessairement d’une volonté d’aménagement et de rééquilibrage du territoire, à commencer par celui très stratégique du triangle Dakar-Thiès-Mbour. Les pôles urbains et les villes nouvelles, dans le cadre de la mie en œuvre de l’acte III de la décentralisation vont impressionner par la rapidité de leur conception et des programmes nationaux de relocalisation d’activités, notamment tertiaires, et par tout ce que cela suppose de planification stratégique, d’innovation pour le financement, via notamment le PPP, enfin d’organisation autour de hubs économiques, administratifs et touristiques.

Il s’agit désormais de définir une politique d’urbanisation durables à travers l’aménagement et le développement de Pôles Urbains et de villes nouvelles à la fois écologiquement efficaces et économiquement viables.

L’augmentation des besoins en logements et notamment en habitat social résultant de la forte croissance démographique, constitue un défi majeur pour les autorités, raison pour laquelle le Programme Sénégal Zéro Bidonville a été mis en place avec son projet phare « 100 000 logements ».

Ainsi, il a été décidé, à travers le Ministère de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique, de mettre en place un projet d’Aménagement et de Développement d’une Nouvelle Ville sur l’axe Thiés-Notto Diobass-Fandéne-Keur Moussa, entre la route nationale n°2 (RN2) et l’Autoroute à Péage (Ila Touba) notamment dans une partie de la forêt classée de Thiès.

Le projet de Nouvelle Ville Située au sud-ouest de la ville de Thiès et à cheval sur les communes de Thiès Ouest- Fandene-Notto Diobass et Keur Moussa fait partie des projets urbains emblématiques du Plan Sénégal Emergent. Le terme « ville nouvelle » semble alors aujourd’hui revisité à la lumière de nouveaux enjeux et contextes géographiques avec la recrudescence des inondations et la sur densification de l’agglomération dakaroise.

C’est une zone à croissance urbaine rapide du fait notamment de la proximité de grandes infrastructures comme l’aéroport AIBD, la Zone Economique Spéciale Intégrée (ZESI), le futur Port de Ndayane.

Le projet de Nouvelle Ville répond à cette forte croissance, corrélée à une pression foncière importante dans la zone. En effet, les terres à usages d’habitation se font de plus en plus rares à Thiès et dans certaines des communes voisines. De nombreux cas d’occupations irrégulières sont notés dans une partie de la forêt classée de Thiès se trouvant à proximité du quartier de Mbour IV (Zone Thiès Sud).

Située à une cinquantaine de Km de Dakar et à une dizaine de km de AIBD sur le tronçon de l’Autoroute Ila-Touba, la Nouvelle Ville permet d’anticiper sur la pression urbaine dans cette zone en organisant l’espace et en mettant en place les équipements d’intérêts généraux et économique capable d’accompagner l’urbanisation de cet espace très stratégique du triangle Dakar-Thiès Mbour.

Concernant le développement de quartiers irréguliers à Mbour IV, il y’avait un lotissement en 2006 portant sur 82 hectares pour un total de 1689 parcelles dont 67 hectares étaient situés dans la forêt classée de Thiès. Par la suite des lotissements clandestins sont venus se superposer au lotissement existant entraînant des empiètements sur des parcelles d’autrui, sur des équipements et sur la voirie.

Pour faire face à cette situation d’occupations irrégulières, le Président de la République, lors de la pose de la première pierre des travaux de canalisation de traitement d’eau potable de l’usine KMS3, avait demandé au Gouverneur de la région de Thiès de prendre toutes les dispositions nécessaires pour affecter les terrains sur lesquels les populations de Mbour IV avaient déjà édifié leurs maisons.

Ainsi, une Commission comprenant l’ensemble des parties prenantes et présidée par le Gouverneur, a été mise en place.

A l’issu du dernier recensement effectué par ladite Commission, suivi de l’élaboration du plan de restructuration de la zone, 3309 parcelles prenant en compte les 1922 parcelles déjà occupées et à régulariser et réservant 1387 parcelles pour d’éventuelles conflits et réclamations, ont été produites.

A cet effet, la réflexion a abouti à un projet de Nouvelle Ville pour structurer le devenir de cet espace en proie à une urbanisation irrégulière. C’est ainsi qu’un premier projet d’aménagement a été proposé et validé avec un déclassement d’une superficie de 484 hectares de la forêt classée de Thiès dans une perspective de régularisation des occupants de Mbour IV (cf. décret 2022-1441 du 25 JUILLIET 2022 et DECRET 2022-1442 DU 25 JUILLIET 2022).

Cette phase d’aménagement et de développement d’une nouvelle ville a comme objectif principal :

    de restructurer et de régulariser la zone en voie d’occupation intense sur 135 ha;

    de créer l’extension de ZAC de Nord Thiès pour avoir une trame urbaine équilibrée et bien planifiée de ville de Thiès entre le Nord et le Sud, sur 176 ha ;

    de planifier et d’équiper les extensions des communes de Thiès Ouest, de Notto Diobass et de Fandéne sur une superficie de 173ha.

Cependant, afin d’éviter de repousser les occupations irrégulières à la périphérie du projet de Nouvelle Ville et recréer les conditions d’une bidonvilisation intense autour de cette zone, un Plan d’aménagement global de la partie Nord de la Foret classée de Thiès a été proposé en rapport avec les services du Ministère de l’Environnement (Cf. décret n°2023-266 DU 03 février 2023 et décret n°2023-267 du 03 février 2023)

Ce plan d’aménagement a permis de prendre les préoccupations majeures pour une maitrise globale du développement urbain de cette zone.

Il s’agit notamment de la mise en place de grands équipements structurant comme une gare des gros porteurs, une gare interurbaine, une zone d’activités économiques et commerciales, un centre d’affaires, un grand marché à bétails, une zone moderne d’exposition et de vente de véhicule, un site moderne de recasement des mécaniciens et des artisans, un cimetière national musulman, un cimentière national chrétien, des complexes sportifs, des zones d’hôtels, un site pour le projet 100 000 logements, un parc forestier urbain, Un hippodrome national, une fourrière et une casse automobile modernes, une extension de l’ université de Thiès, un stade municipal, un centre national de la gendarmerie et le nouveau cantonnement de la police nationale ainsi que plusieurs équipements de proximité comme les écoles, les lycées et collèges, les équipements de santé, les équipements sportifs, les équipements cultuels et religieux. Ces equipements représentent 26% du programme d’aménagement.

En somme, cette Nouvelle Ville devrait recevoir dans les dix prochaines années plus de 800 000 habitants avec un potentiel environs de 26 000 parcelles à usage d’habitation avec une prééminence des constructions en hauteur qui devra produire environs 110 000 logements et appartements de toutes catégories. L’Habitat représente 39% du programme d’aménagement.

Aussi, les zones d’activités planifiées permettront de recevoir près de 3000 petites et moyennes entreprises de tout genre sur un aménagement global de 300 ha environs, avec une préservation de l’environnement urbain par l’aménagement de coulées vertes, de zones agricoles et de bandes vertes de protection sur 1120 ha soient 14% du programme d’aménagement.

De même Les grands équipements ainsi que les équipements de proximité représenteront dans cette Ville nouvelle 1102 ha soient 26% du programme d’aménagement.

IL est également envisagé sur une voie structurante d’emprise de 200 mètres, de prolonger le TER jusqu’à cette Nouvelle Ville pour ensuite créer un embranchement     avec le chemin de fer existant pour permettre une desserte en boucle Dakar-AIBD-Thiès-Dakar. Les Voiries et réseaux divers (VRD) représentent 21% du programme d’aménagement.

L’aménagement de grands projets d’infrastructures dans l’axe Diamniadio-Thiès Ville Nouvelle et AIBD reste dans l’optique de desserrement des activités et d’un redéploiement métropolitain vers de nouveaux pôles de développement pour maitriser la réalité urbaine émergente dans cette zone.

Une ville nouvelle, ville neuve ou ville planifiée est une ville, ou un ensemble de communes, qui naît généralement d’une volonté politique, et qui se construit peu à peu sur un emplacement auparavant peu ou pas habité.
Ces projets permettent des modes d'aménagement nouveaux, souvent marqués par les réflexions sur la ville sénégalaise d’aujourd’hui déclinée dans le Plan Sénégal Emergent.


7 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2023 (01:15 AM)
    Le senegal n'est pas juste Dakar- Thies. Arrêter vos conneries d'urbanisation et implanter des unités industrielles avec des plans d'occupation dans les régions pour que les autres sénégalais puissent rester et vivre chez eux avec le même confort qu'à Dakar Thies. 
    Top Banner
  2. Auteur

    En Février, 2023 (03:08 AM)
    Une maniere de voler les terres des paysans rek....sathie rek....pourquoi pas aller moderniser chaque capitale regionale?
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2023 (04:41 AM)
      Deug deug. L'africain, l'homme noir dafa melni nous sommes vraiment des incapables naturellement. Meme pas fichus de creer une vision long-terme. Comment un pays peut concentrer 80% de ses activités economiques dans une seule ville? Comment et comment? Sheuuu nit kou nioul diaroul diokh lek. 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Février, 2023 (08:47 AM)
    La deuxième ville devrait être l'axe Gossas sur la route de kaolack.je me rappelle les techniciens l'avaient dit à Abdoulaye Wade mais le président de cet époque n'était pas d'accord puisque il voulait faire ce projet dans la zone du Kebemer.Et finalement le projet est tombé dans l'eau.Nos gouvernants font toujours du calcul politique.
    {comment_ads}
    Auteur

    Paix Et Développement

    En Février, 2023 (09:01 AM)
    Je trouve que c'est les mêmes erreurs qui sont répétées tout au long de son magistère. Il est important de souligner que Diamniadio est une copie coller de dakar. Ils avaient dit qu'ils allaient créer une ville nouvelle tout en respectant les normes de construction, d'hurbnisation, de réseaux, etc.. . En passant sur l'autoroute à péage on constate que les habitations sont très proche des industries et autres comme celui de dakar. 

    Il serait vraiment ingénieux de créer un trafic qui permettrait aux habitants de diamniadio d'aller et de venir sans risque de traverser le péage. Les réseaux filaires, assainissements, etc.. devraient être sous-terrains. 
    {comment_ads}
    Auteur

    Beugue Diamm

    En Février, 2023 (23:33 PM)
    N: oublié pas la zone de la commune de Thianaba ( du péage vers Thianaba).

    Cette zone est très riche
    Top Banner
    Auteur

    En Mars, 2023 (11:41 AM)
    B­o­n­­j­­­o­u­r, j­­e m'a­­p­p­­e­­lle Alisia, j'ai 21 a­­ns) Dé­bu­t du mo­dè­­le S­­E­­X­­­E 18+) J'a­­ime êt­­­re pho­to­­grap­­hi­­ée n­u­e) V­­­e­­u­­­i­­l­lez no­­­ter me­s phot­­­os à l'adr­­­esse su­­i­­­va­­­nte ->>> W­W­­W­­­.­­­X­­­2­­1.­­F­­U­N id07958131
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mars, 2023 (12:35 PM)
    B­o­­n­­j­­­o­­u­­r, j­­e m'a­­­p­­­p­­e­­­lle Alissia, j'ai 21 a­­­ns) Dé­bu­­­t du mo­­­dè­­­le S­­E­­X­­­E 18+) J'a­­­ime êt­­­re pho­­to­­­grap­­­hi­­­ée n­u­­­e) V­e­­u­­­i­­l­­lez no­­ter me­­s phot­­­os à l'adr­­­esse su­­­i­­­va­­­nte - W­­W­­­W­­­.­­X­2­1.­­F­­­U­N id02717545
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email