Mardi 11 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Blasphème contre le prophète : Jamra va remettre une lettre de protestation à l'Ambassadeur de France à Dakar

Single Post
Imam Massamba Diop, Ong Jamra
L’Ong Jamra va remettre, cette semaine, une lettre de protestation à l'Ambassadeur de France à Dakar. Ce, pour protester contre les propos tenus par le président français sur les caricatures du Prophète de l'islam.

En effet, Emmanuel Macron, « Au lieu de s'inscrire dans une logique d'apaisement et de réconfort des familles endeuillées, a préféré, allègrement, jeter de l'huile sur le feu, en théorisant «la liberté de blasphémer» ! », écrit l’Ong Jamra qui liste les « dérapages » du chef de l’Etat français tout en regrettant que lors de l'hommage rendu à la Sorbonne, le 21 octobre, au professeur d'Histo-Géo, décapité par un Jihadiste à Conflans-Sainte-Honorine, Macron, a réitéré qu'au nom de la liberté d'expression, «nous ne renoncerons pas aux caricatures».

Des propos que condamnent l’Ong Jamra et l’Observatoire Mban Gacce, dans une réaction parvenue à Seneweb.

« Que veut donc Macron, à la fin ?! Il peut, lui, s'arroger le droit de BLASPHÉMER, mais les autres ne doivent que se contenter de la «boucler»! Au nom de quoi ?! « interpelle l'organisation qui rappelle que la France est récidiviste en matière de blasphème.

«La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle respecte toutes les croyances». Par conséquent, nulle n'a le droit (même Charlie-Hebdo), sous prétexte de "liberté d'expression", d'insulter la Foi des autres», ajoute Jamra.

Comme elle l'avait fait, en 2015, en remettant à l'Ambassadeur des États-Unis une lettre de protestation contre le film blasphématoire du cinéaste israélo-américain, Sam Basile, "Innocence of muslims", où l'Islam y était traité de "cancer social", Jamra, en partenariat avec l'Ong Daral Khourane de Imam El Hadji Alioune Dia, remettra cette semaine à l'Ambassadeur de la République française une lettre de protestation, « pour se faire l'écho de l’indignation de l'écrasante majorité des musulmans sénégalais, suite à l'inadmissible SACRILÈGE du président français, Emmanuel Macron, contre la Référence de un milliard huit cent millions de croyants à travers le monde ».

Ainsi, imam Massamba Diop, président exécutif de Jamra, exhorte tous ses homologues Imams et prédicateurs de tous les lieux de culte du pays, « à consacrer les prêches du Maouloud du jeudi 29 octobre et les sermons de la prochaine «Salatul Jumah» à cette inqualifiable agression des musulmans dans ce qu'ils ont de plus cher: leur foi », invite le communiqué signé des Bureaux exécutifs de Jamra et Mban Gacce.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email