Mardi 18 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Caricatures de " Charlie Hebdo " : des organisations ripostent par un comité de veille

Single Post
Caricatures de " Charlie Hebdo " : des organisations ripostent par un comité de veille
L'Union pour la démocratie et la réforme (UDR/Dooley Yaakaar) a avoir mis en place un comité de vieille comprenant des intellectuels issus d'autres organisations islamiques, dans le but d'amener les pouvoirs publics a refuser tout lien avec les personnes qui remettent en cause le caractère sacré de la figure du Prophète Mohammed (PSL), a appris l'APS. 

"Nous avons mis en place un comité de vieille pour continuer à mettre la pression jusqu'à ce que nos autorités reconnaissent que'' le Prophète Mohammed (PSL) "ne doit pas être caricaturé et que l'on ne doit pas se lier à des gens qui le font", a annoncé le président de l'UDR/Dooley Yaakaar, Mansour Ndiaye. Il s'adressait à des journalistes, vendredi à Dakar, en marge de d'une marche contre les caricatures du Prophète Mohammed publiées par le journal satirique français ''Charlie Hebdo'' et d'autres quotidiens du même pays. 

 Diverses organisations ont participé à cette manifestation, parmi lesquelles le Cercle des intellectuels du Sénégal, l'ONG Jamra et le mouvement Y'en a marre. Ce "comité de vieille est constitué du Collectif des intellectuels sénégalais et d'organisations islamiques. 

 Nous allons faire une évaluation, suivre l'actualisé et cette question ne pourra être stoppée que par la reconnaissance de cette liberté d'expression qu'il faut contrôler", a déclaré Mansour Ndiaye. Selon lui, "les musulmans du Sénégal n'accepteront pas que le journal Charlie hebdo où un quelconque autres continue de caricaturer ''une figure aussi emblématique qui à un sens pour des milliards de musulmans''. 

 "Nous ne sommes pas d'accord sur cette liberté de presse à outrance et nous ne voulons pas que ceux qui nous dirigent aillent constituer une coalition avec des gens qui agressent l'islam, oubliant qu'ils dirigent une communauté constituée'' de musulmans en majorité, a-t-il déploré. 

 Des centaines de musulmans sénégalais s'étaient également donné rendez-vous, devant la grande mosquée de Dakar, pour protester contre la publication de caricatures sur le Prophète Mohamed, considérée comme une offense faite à l'islam. Trois à cinq millions d'exemplaires de l'hebdomadaire "Charlie Hebdo", comportant une caricature du Prophète Mohammed, étaient distribués depuis mercredi dans plus de 20 pays, pour le premier numéro édité après la mort, le 7 janvier dernier, d’une partie de sa rédaction. 

 Causé par deux frères, cet événement a suscité de nombreuses condamnations à travers le monde et une marche à laquelle ont pris part, dimanche dernier à Paris, une cinquantaine de chefs d’Etat, dont le président sénégalais Macky Sall. Cette nouvelle édition de "Charlie Hebdo" avait soulevé une vague d'indignation dans les pays musulmans et au Sénégal en particulier où le ministère de l'Intérieur et de la Sécurité publique a annoncé l'interdiction de sa distribution. 
SK/BK


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

11 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

7 Latest News 01
Zidane Quitte Le Real

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email