Vendredi 14 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

CARICATURES DU PROPHETE MUHAMMAD (PSL): Mobilisation pour un boycott total des produits danois

Single Post
CARICATURES DU PROPHETE MUHAMMAD (PSL): Mobilisation pour un boycott total des produits danois
 

Fort de ses 97 % de musulmans, le Sénégal n’est pas en reste dans le puissant mouvement d’indignation qui agite le monde musulman dans tous les quatre coins du globe, suite à la provocation des caricatures jugées blasphématoires du Prophète Mouhammad (PSL) par le journaliste danois Kurt Westergard du journal « Jylland Posten ». Ainsi, après plusieurs initiatives (conférence de presse, fora, marches, pétitions, etc.), le Collectif des Associations Islamiques du Sénégal, en accord avec les Chefs religieux et les Imams, a convié samedi 25 février dernier une journée nationale de mobilisation islamique dans la cour de la Grande Mosquée de Dakar.

Il s’est agi pour les membres du Collectif des Associations Islamiques, des représentants des Chefs Religieux et des Imams de lancer un appel pour la consolidation de l’unité des musulmans, de la détermination religieuse, mais aussi pour instituer une journée nationale de mobilisation du 25 février, tous les ans désormais. C’est-à-dire, un Forum National Islamique, « où le peuple musulman du Sénégal formulera des stratégies et des objectifs précis en vue de parfaire l’Unité des musulmans et de veiller à la défense et à l’illustration des Nobles Valeurs de l’Islam ». Prévue à 9 heures, c’est finalement à10h55 précises que la manifestation, qui a rassemblé plusieurs centaines de personnes, a démarré par une animation audio du Coran. Plusieurs centaines de femmes, de jeunes filles voilées à l’image des recommandations islamiques, et plus de mille hommes, ont démontré leur dévotion au prophète de l’Islam en scandant des « Allahou Akbar ’ »(Dieu est Grand) et des « Lâ y ilâl Lâhou Mouhammadou Rassoulou Lâh ’ »(Il n’y a point de Dieu qu’Allah et Mouhammad est son Prophète) durant la lecture du Coran, mais aussi durant les différentes interventions qui ont touché leur sensibilité. Certains sont même tombés en transe à certains points. Dans sa communication centrale intitulée « Les caricatures, contexte et objectifs d’une provocation », Amir Ahmed Dia, par ailleurs président du Collectif des Associations Islamiques du Sénégal, a rappelé que l’Occident n’a qu’un seul objectif qui consiste à déstabiliser l’Islam. Ainsi, selon lui est-il nécessaire pour les musulmans, à l’image de la recommandation divine, de rechercher de la force, de s’unir dans la foi pour être capable de lutter contre les ennemis de l’Islam. « L’Occident fabrique des armes de destruction massive pour assujettir le monde dans l’incroyance religieuse. C’est pourquoi les Etats-Unis qui ont conçu la première bombe atomique et l’ont expérimentée sur le peuple japonais, s’acharnent aujourd’hui contre la république islamique d’Iran, qui est sur le point de l’obtenir, parce qu’ils la considèrent être une menace pour eux. Ils sèment le désordre partout et accusent les musulmans de terrorisme alors qu’ils sont les vrais terroristes. C’est inacceptable. Il faut que les musulmans s’unissent, s’aiment et acceptent de s’entraider… » a-t-il dit, occasionnant un grand brouhaha Des porte-paroles des De Chérif Ibrahima Haïdara à Abdoul Aziz Sy Junior, en passant par Bamba Sall, Ibrahim Mahmoud Diop(Barham), Elhadj Ahmed Bachir Kounta et Abdou Latif Guèye, le procès virulent de cette provocation occidentale est faite en long et en large. Bamba Sall porte-parole des Imams a relevé la disproportionna lité de la foule par rapport à la gravité de l’événement compte tenu le taux de 97 % de musulmans de notre pays : « si c’était du tam-tam, la foule serait beaucoup plus grande ». Il n’a pas manqué de faire le procès de la télévision nationale qui n’a pas daigné honorer l’événement, « si c’était un gala de musiqueelle serait là » s’est-il indigné. Par contre, Abdoul Aziz Sy Junior, représentant du Khalife Général des Tidjanes, a déclaré que les musulmans peuvent réussir dans toutes les entreprises s’ils sont unis : « …Parler est bien, mais ce n’est pas toujours aussi efficace, surtout s’il n’y a pas de disposition à s’organiser, il n’est pas important de crier par-ci et par-là, car cela permettra tout simplement à nos ennemis de connaître nos stratégies, il aurait été mieux de rassembler des responsables restreints à une discussion à huit-clos pour élaborer un plan d’action… », a-t-il suggéré. Un fait divers qui a marqué cet événement est l’intervention décriée du Professeur Malick Ndiaye, qui a voulu faire une sociologie de la culture occidentale appliquée à la nôtre, en procédant au rapprochement des rapports du clergé et de la royauté au Danemark avec les réalités de la société sénégalaise pour renforcer l’idée de laïcité et de tolérance religieuse. Discours que les dévots n’ont pas du tout voulu entendre. Chahuté et hué, il a été obligé d’écourter son intervention. D’aucuns étaient même prêts à lui infliger une correction. Il a fallu l’intervention des organisateurs pour le faire sortir sous escorte, afin de le protéger de la colère de la foule.

Toutefois, le Collectif des Associations Islamiques s’est fixé pour objectifs de : saluer toutes les initiatives de riposte témoignant de l’Amour du Prophète Mouhammad (PSL), de consolider l’Unité des Musulmans, de mettre sur place un Comité Ad Hoc pour assurer le suivi de la mobilisation, d’installer un Observatoire de Veille et d’Alerte pour permettre aux musulmans sénégalais d’être informés à temps pour riposter de manière adéquate contre toute provocation, 5) Institutionnaliser la journée du 25 févier en une manifestation annuelle. Il faut aussi noter qu’à l’image du mémorandum du 17 février dernier, qui a été adressé au Président de la République, Me Abdoulaye Wade, après la marche nationale organisée à Dakar, les membres du Collectif ont réitéré leur volonté de voire le gouvernement sénégalais interdire totalement l’entrée de tous les produits commerciaux danois jusqu’à ce que le gouvernement du Danemark accepte de présenter des excuses sincères à la Oummah et de prendre des mesures énergiques pour que de tels actes ne se reproduisent plus. Par ailleurs, il a aussi été proposé que l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI) met définitivement un terme à ses relations diplomatiques avec la république du Danemark.

Enfin, le Sénégal est une terre qui a toujours nourri les valeurs humaines de tolérance religieuse comme recommandée par la religion musulmane, mais elle vient de démontrer à l’occasion de ces événements blasphématoires, qu’il dispose d’une véritable identité religieuse qui a été forgée par les anciens sur la base de la foi et de la bravoure. Car ces anciens qui ont lutté pour le triomphe de l’Islam dans notre pays ne s’étaient servis que de turban, de chapelet, de barbe et de bouilloire. Ces caricatures n’ont fait que renforcer la détermination religieuse dans les cercles musulmans.

 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email