Mercredi 13 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Casamance : marche des villages frontaliers du Fogny-ouest pour le retour de la paix

Single Post
Casamance : marche des villages frontaliers du Fogny-ouest pour le retour de la paix

Des populations de villages frontaliers du Fogny-ouest, dans la région de Bignona (sud), ont organisé dimanche soir, à Djiral, une marche pour un retour définitif de la paix et le désenclavement de la zone, a constaté le correspondant de l'APS.

Regroupés au sein du Comité des villages frontaliers du Fogny-ouest (COVIFFO), ils ont profité de la finale d'un tournoi de football parrainé par l'armée pour exposer via des pancartes les principales doléances des populations de cette zone, l'une des plus marquées par les conséquences du conflit casamançais.

''Engageons-nous pour une définitive'', ''Zone rouge, non, zone blanche, oui'', ''La plus vaste partie de la Casamance est enclavée. Ce n'est pas normal'', pouvait-on lire sur certaines pancartes.

''Pas la moindre route dans le Fogny. A quand la boucle du Fogny?'', ''Modernisation de nos écoles. Non aux abris-provisoires'', "Se soigner à temps'', lisait-on encore.

''Pourquoi la monnaie dalasi au lieu du CFA?'', "Pourquoi Africel au lieu d'Orange, Expresso et Tigo?", sont d'autres messages de pancartes traduisant des revendications liées à l'enclavement de la zone. Une situation qui amène les populations locales à recourir à des services gambiens dans leur quotidien de tous les jours.

Dans un mémorandum adressé au gouvernement du Sénégal, les habitants ont soutenu en avoir marre de la crise qui sévit depuis plus de trente ans en Casamance.

"Aujourd'hui, nous sommes plus que jamais déterminés à prendre en main notre destin. Nous avons compris à l'instar du Kassa et du Blouf, que c'est nous-mêmes qui allons trouver des solutions endogènes au conflit armé qui persiste encore dans notre zone", ont-ils pris l'engagement.

"Nous avons marre de la crise casamançaise. C'est à cause d'elle que notre zone est laissée en rade. Désormais, nous sommes organisés et déterminés pour en finir une bonne foi avec le conflit armé", ont-ils écrit.

Ils ont annoncé la mise sur pied d'un Comité des villages frontaliers du Fogny-ouest (COVIFFO) pour prendre en charge la question de la paix, invitant du coup l'Etat du Sénégal à leur venir en aide.

"La seule bonne chose que l'Etat du Sénégal a fait dans la zone, c'est le déploiement de l'armée pour sécuriser la zone", ont-ils soutenu.

Les habitants ont exhorté le gouvernement du Sénégal à bitumer la boucle du Fogny (D206), comprise entre Séléty et Bignona, pour désenclaver la zone frontalière avec la Gambie.

Ils ont aussi demandé l'installation d'un réseau dédiée aux communications téléphoniques, la construction d'infrastructures routières et éducatives. Ils ont également réclamé des audiences foraines pour leur permettre de disposer de cartes nationales d'identité;

Selon le maire de la commune de Djibidione, Ansoumana Sagna, il s'agit là d'un "signal fort" des habitants du Fogny à l'endroit des autorités sénégalaises.

"C'est une population qui, jadis, avait tourné le dos au Sénégal. Aujourd'hui, elle vient réclamer sa sénégalité. C'est une main tendue à l'Etat du Sénégal. Les autorités doivent saisir cette main tendue", a plaidé l'élu local.

M. Sagna a rappelé que "le Fogny a toujours été considéré à tort ou à raison comme +une zone rouge+ en raison de la présence de cantonnements du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC)", la rébellion qui réclame l'indépendance des régions du sud du Sénégal.

"L'économie est complètement déstructurée à cause de la crise casamançaise. Djibidione est une zone de repli où l'Etat ne va pas. C'est la raison pour laquelle, on parle de zone rouge", a-t-il relevé, tout en exhortant les médias à aider cette zone à en finir avec "cette image négative".

Il a invité le gouvernement sénégalais à saisir cette occasion pour l'ouverture de "négociations sérieuses" pour le retour de la paix, le désenclavement et le développement de la zone.

ASB/BK


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Joolabi

    En Octobre, 2014 (11:47 AM)
    Vive l'indépendance de la Casamance, seule solution pour la paix et la sécurité, pour le développement et la justice
  2. Auteur

    De Bignona

    En Octobre, 2014 (12:36 PM)
    s'il vous plait, apprenez à connaitre le sénégal. Bignona n'est pas encore érigé Région, il est toujour Département; merci

    Auteur

    Djibidione.

    En Octobre, 2014 (15:30 PM)
    eh oui je criais tjrs sur ce forum pour demander de laide a cette zone tan lessee a elle meme a cause d'un conflit ke les populations ne son responsable ni de pres ni de loin.je vou disai ke le dalasi monaie gambienne est utiliser par les populations de ,meme ke le reseau africel de la gambie et les gens on tendance a se considerer comme des gambiens car leurs comportement habillement tou est gambien.donc sil vou plai chers autorites aider nou a sortir de cette situation indescriptible.djibidione est la seul commune aujourdhui a ne pas avoir delectricite.des poteaux installes depui plus de 8ans et juske la rien.a kan la fin de linjustice???nos enfants a linstare des autres fils du pays veule decouvrir linternet et souvrir au monde ainsi sortir du myth de la caverne.merci
    Auteur

    Badji De Diedhiou

    En Octobre, 2014 (19:43 PM)
    En fin les populations commencent a comprendre qu'elles seules peuvent venir a bout de ce conflit qui ne dit son reel motif du cote du MFDC comme de celui de ceux qui veulent que l'insecurite persiste.

    Mais, que les demonts de la region sachent que lorsque les populations de la region veulent quelque chose elles savent se mobiliser pour l'obtenir. La paix definitive est a l'horizon. Que vive le Senegal avec une region de Casamance riche, de prosperite et de paix. :sn: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email