Samedi 01 Octobre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Couverture maladie : l’IPRES va appuyer l'Etat avec 2 milliards par an

Single Post
Couverture maladie : l’IPRES va appuyer l'Etat avec 2 milliards par an
L’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (IPRES) a décidé de mettre chaque année à la disposition de l’Etat une enveloppe de plus de deux milliards de francs CFA pour la couverture maladie universelle (CMU) des retraités, a annoncé jeudi son directeur général, Mamadou Sy Mbengue.

‘’La CMU est à l’état embryonnaire au niveau du Sénégal, mais l’IPRES s’est substituée à l'Etat dans le cadre de son action sanitaire et sociale, en mettant en place, annuellement, cette somme. C’est une activité qui n’entre pas fondamentalement dans ses prérogatives, mais il s’agit d’un accompagnement de l’Etat ’’, a notamment précisé M. Mbengue.

Il s’exprimait jeudi à Saly-Portudal (Mbour, ouest) où il participait à un séminaire de réflexion sur la problématique de l’insaisissabilité des biens et deniers des institutions de prévoyance sociale.

La rencontre, ouverte par le ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les Institutions, Mansour Sy, prend fin samedi. 

Selon Mamadou Sy Mbengue, ‘’si l’IPRES accompagne l’Etat dans ce cadre-là, ce dernier à l’obligation de couvrir l’IPRES et la Caisse de sécurité sociale (CSS) contre la saisissabilité de leurs biens et deniers’’.

Au Sénégal, la gestion du service public de la sécurité sociale des travailleurs relevant du Code du travail ou du Code de la marine marchande est déléguée aux institutions de prévoyance sociale qui sont des personnes de droit privé. Il s’agit de la Caisse de sécurité sociale (CSS), de l’IPRES et des Institutions de prévoyance maladie (IPM).

Compte tenu de l’impact des prestations servies par ces institutions sur les travailleurs et leurs familles, et conformément aux orientations de l’axe II du Plan Sénégal émergent (PSE) qui est consacré au capital humain, à la protection sociale et au développement durable, le ministre Mansour Sy estime qu’il convient d’assurer à ces institutions la protection des ressources nécessaires à l’exécution de leur mission de service public tout en prenant compte les intérêts des créanciers.

‘’D’ailleurs, il ne s’agira pas de s’arrêter en si bon chemin. De manière générale, nous allons susciter auprès du ministre du Travail, Mansour Sy, une réflexion beaucoup plus globale pour parler des régimes juridique et fiscal dans la prévoyance sociale’’, a indiqué le DG de l’IPRES.

Aujourd’hui, poursuit-il, ‘’le régime juridique et le régime fiscal, combinés avec la saisissabilité des biens et deniers de l’IPRES, amènent souvent le fisc et certaines institutions à opérer des ponctions d’autorité sur leurs deniers, alors que nous avons besoin d’avoir une excellence santé financière pour accompagner la politique de l’Etat. Et nous avons bon espoir que notre appel sera entendu’’, a lancé Mamadou Sy Mbengue.

Selon lui, le séminaire se tient dans un contexte où la politique sociale est au cœur des politiques gouvernementales, particulièrement celles ayant trait à la protection sociale. Il y a aussi que le président de la République Macky Sall l’a mise au cœur de son magistère et travaille à son extension à tous les Sénégalais. En atteste, selon lui, la mise en place de bourses de sécurité familiale, la bonification retraite et la CMU.

‘’De ce point de vue, les institutions de prévoyance sociale vont jouer des rôles de plus en plus importants pour accompagner le gouvernement. S’il en est ainsi, il est important qu’on soit couvert contre le risque de saisissabilité’’, a-t-il insisté.

affaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Le Retraite

    En Novembre, 2014 (18:36 PM)
    Comment comprendre cet acte de l Ipres alors que nous avons des retraites qui perçoivent 30000 frs par bimestre, la arrivent pas à se soigner correctement , faute de structures adaptées . Ceux qui sont dans les régions n ont quasiment droit à rien. C est à l État de puiser dans son budget pour assurer aux citoyens une couverture médicale de qualité , et pour tous
    Top Banner
  2. Auteur

    Anais

    En Novembre, 2014 (18:44 PM)
    c est ps normale
    {comment_ads}
    Auteur

    Sauvegarde

    En Novembre, 2014 (20:50 PM)
    RETRAITES DU SENEGAL LEVEZ VOUS . RACINE SY EST ENTRAIN DE DILAPIDER LES RESSOURCES DE L'IPRES.

    C'EST L'ETAT QUI DOIT VENIR EN AIDE AUX RETRAITES , SI L'IPRES EST LIQUIDE A CE POINT , IL FAUT DÉSENGORGER LE SERVICE MÉDICAL . JE DEMANDE AUX JOURNALISTES DE PASSER AU NIVEAU DE CE SERVICE POUR VOIR LES CONDITIONS DES RETRAITES POUR SE SOIGNER.

    LA DERNIÈRE FOIS, RACINE SY NOUS PARLE DE CONSTRUCTION DE LOGEMENT SOCIAUX ..... POUR QUI ?????

    POUR FAIRE AVALER LA PILULE , IL PROPOSE DES MIETTES : D'UNE HAUSSE DES PENSIONS DE 10 % .

    AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD , EXIGEONS LE DÉPART DE RACINE SY DU CA DE L'PRES.

    {comment_ads}
    Auteur

    Sitting

    En Novembre, 2014 (21:35 PM)
    UNE ASSOCIATION DE RETRAITES A ECRIT UN ARTICLE DANS UN JOURNAL DE LA PLACE , NOUS DEMANDONS A CETTE ASSOCIATION DE CONVOQUER UN SITTING DEVANT LA DIRECTION DE L'IPRES POUR ARRÊTER RACINE SY ET LE NOUVEAU DG QUI VONT DILAPIDER LES RESSOURCES DE L'IPRES ET VONT TROUVER UNE AUTRE PLANQUE.
    {comment_ads}
    Auteur

    Zadig

    En Novembre, 2014 (23:11 PM)
    C est cette Association des Retraites qui me pose problème . Qui a jamais entendu cette Association appeler ses membres à une AG , à un renouvellement du bureau, à intégrer les nouveaux retraites . Qui représente les Retraites au CA de l Ipres ? L Achat des terrains de Makiou Faye , des terrains de Bambilore et de Sy , tous hommes liges de Wade , avait il reçu l onction du Représentant des Retraites?

    Pourquoi les conditions déplorables des structures de santé n ont donné lieu à aucune revendication du bureau ?

    Il est temps de voir comment fonctionne ce bureau et surtout de le renouveler , pour ne pas laisser Racine Sy continuer à piller les ressources de cette institution.
    Top Banner
    Auteur

    Rahn

    En Novembre, 2014 (00:01 AM)
    Ceci est de la pure fumisterie. Il y a des retraités qui touchent largement moins de 30 000 frs. Le centre médical de l'IPRESS deroule un parcours du combattant a ses bénéficiaires pour etre consultés et pris en charge (plan Sésame out!). Je ne parle pas des retraités qui vivent des conditions exécrables dans les regions. Avant de penser couverture universelle, la boite doit penser a la couverture de ses protégés. On est dans quelle galaxie là???!!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Roukheul

    En Novembre, 2014 (08:03 AM)
    je suis vraiment tres surpris dentendre des retraites fustiger le comportement du pca et du dg chers amis priere de laisser ces cadres faire leur travail nous futurs retraites sommes tres satisfaits des demarches du conseil dadministration et de son dg cependant il est temps de voir au niveau des agences des gens qui pensent que cest leurs proprietes ils nont pas le sens managerial pensant quils dirigent comme ils veulent et passent tout leur temps a etre des chambellans du dg ils sont limites mr le dg il faudrait proceder a un redeploiement des responsables régionaux pour detecter la carence de certains hableurs vive lipres vive racine sy et le conseil dadministration vive le dg
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email