Jeudi 28 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Couvre-feu : Les jeunes reporters s’indignent des agissements des policiers

Single Post
Couvre-feu : Les jeunes reporters s’indignent des agissements des policiers
La Convention des jeunes reporters du Sénégal (Cjrs) « déplore le comportement de certains policiers sur les journalistes, dont le seul tort est de se rendre sur le terrain pour faire leur travail, conformément aux instructions de leur rédaction ».

Dans un communiqué signé par le bureau exécutif national (Ben), on peut lire : « Nous condamnons avec la dernière énergie le comportement indigne d'un des policiers sur nos confrères de Touba Tv à Mbacké, le mercredi 25 mars 2020. Nous sommes d'autant plus sidérés que les journalistes sénégalais, depuis l'éclatement de cette pandémie, ont joué plus que leur rôle pour soutenir les efforts des autorités dans le cadre de cette lutte ».

« Trop, c’est trop ! »

Ainsi, la Cjrs « interpelle directement le ministre de l'Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, à mettre un terme à cette violence inouïe dont font montre ses services vis-à-vis des reporters qui, jour et nuit, prennent des risques pour donner la bonne information aux populations ».  Tout en lui lançant : « Les reporters sont sur le terrain pour garantir le droit à l’information, élément fondamental contre cette « guerre », lancée par le président de la République contre le Covid-19. Si vous ne le comprenez pas ainsi, la Cjrs vous invite à vous rapprocher de votre collègue, le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr et ses services, pour en avoir le cœur net ».

« Malgré ces efforts, disent les journalistes, au lieu de nous aider à accomplir convenablement notre mission aussi noble que celle des policiers et autres composantes de notre société, vous et vos éléments, ne cessez de nous mettre des bâtons dans les roues. Mais trop c'est trop ! »

« Depuis que Aly Ngouille Ndiaye est à la tête de ce département, nous ne cessons d’enregistrer… »

 
Non sans indiquer : « Depuis que Aly Ngouille Ndiaye est à la tête de ce département, nous ne cessons d’enregistrer des traitements violents infligés par les forces de l’ordre aux journalistes. Il est hors de question de les laisser perdurer ».

Le président Ibrahima Baldé et Cie de soutenir : « Nous demandons aux organisations patronales, au Synpics et à toutes les instances dirigeantes de la presse, de prendre les dispositions utiles, dans ce contexte d'état d'urgence sanitaire, pour permettre aux jeunes reporters d'accomplir correctement leur mission ».  

En outre, la Convention manifeste, par ailleurs, tout son soutien aux confrères de Mbacké et leur souhaite un prompt rétablissement.


liiiiiiiaffaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2020 (14:30 PM)
    Jeunes reporters moy lan mbetter match football .Fini la récréation plus d autorisation du préfet mou diekh couvre feu lougnou thi reporter.Restez chez vous Corona tue nom de Dieu.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (15:22 PM)
      jeune reporters ak vieux reporters gnocci yam vous n’êtes pas exonérés dans l'application du couvre feu restez chez vous comme tout le monde . kouci deugueur bop yakarni tu es plus important que le maçon ou le soudeur juste parce qu'on te voit à la télé tu te trompe . aay gnouss you saf sap ngaciy dieulée . vous n'etes pas plus importants que les autres citoyens qui sont ingénieurs, professeurs, pilotes ou ouvriers tous soumis à la rigueur du couvre feu et le respecte malgré leurs titres.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (17:48 PM)
      vous avez raison de vous plaindre, mais alors défendez tous ceux qui sont frappés, pas seulement les reporters. si vous avez la parole c'est pour défendre la population. ne pensez pas qu'à vous mêmes !
  2. Auteur

    En Mars, 2020 (14:37 PM)
    Votre présence dépend des forces de l'ordre sur le terrain et si celles ci vous disent de rentrer, rentrez au lieu d'essayer de faire de l'intellectualisme avec un verbiage agaçant carrecterisant de la défiance. Alors que les forces de l'ordre n'ont pas ce temps ,ils bastonnent.



    Je vais en profiter aussi pour dire aux forces de l'ordre que pour moi c'est parmi vous que l'in doit chercher les braqueurs de Touba.
    Auteur

    En Mars, 2020 (15:09 PM)
    Allez vous faire foûtre bande d'idiots vous êtes le cancer du pays. La population est de tous cœur avec ses forces de l'ordre et les encourage.
    Auteur

    En Mars, 2020 (15:30 PM)
    Kou fi guéne policiers yi ak gendatmes niaf sa khone! Lane guéne di reportage si couvre feu? Faîtes des reportages sur d'autres sujets d'imprtance comme le vécu des populations face à la situation induite par le covid 19 au lieu de vous contenter de micro trottoirs..ou les effets de la situation actuelle sur le secteur de la pêche, de l'élevage, sur led problèmes à venir avec le debut prochain du ramadan par exemple

    Et puis la fille journaliste de mbacke awa ndiaye une vraie menteuse celle là même pas touchée par le flic!



    Auteur

    Ngor

    En Mars, 2020 (15:39 PM)
    J'espère qu'il n'y en a pas parmi vous qui applaudissez les brutalités policières de la 1ère nuit de couvre-feu rek !

    Genre le plateau de Ahmed Aidara et compagnie, beug niou dor citoyens yi mais pas les journalistes da nguene di fontou rek. Et puis sakh dama khamloul lou nguene di reportage si mbedd you vide, no+7'é19/*** leulou laa wakh aythia
    Auteur

    Aww

    En Mars, 2020 (16:15 PM)
    Couvre feu!!! Il n'y a rien à filmer khana les chiens. la loi s'applique à tous y compris les jour...na..listes. allez lire la loi, vous comprendrez que les libertés sont confisqués. donc, tout le monde au lit.

    Auteur

    En Mars, 2020 (16:21 PM)
    Dans les pays civilisés les journalistes ont le droit de faire leur travail de reporters.



    Dans le notre, ces soi disant journalistes/borne-fontaine ne sont là que pour alimenter les ragots et les fausses nouvelles.



    les cas sont légions entre la fille engrossée par son "bienfaiteur" ont fait la une du canard Seneweb durant des semaines .

    Tendre son micro à des m'as-tu-vu ne relève pas du journalisme d'investigation mais de radio/borne fontaine.

    sans oublier leurs scoops à la con, dont ils n'ont aucune confirmation et mais brodent pour faire plaisir aux amateurs de lectures scabreuses ou mensongères.



    Je ne donne pas forcément raison à la police : les méthodes sont indignes mais comme tout sénégalais qui se respecte , la force est le seul langage qu'il comprenne .



    Auteur

    En Mars, 2020 (16:58 PM)
    N’est ce pas sur le plateau de TEUSS de Ahmet Aidara ils disaient qu’il faut corriger les citoyens qui sont dehors... À ce que je sache dans le décret vous ne faites pas parti des corps qui ont le droit d’être dehors...

    Donc subissez en silence
    Auteur

    En Mars, 2020 (16:59 PM)
    ils sortent de cadre de leur association, si tant est que ça en est une! qu'ils s'occupent de la défense des intérêts de leur ssociatio. ils n'ont rien à voir avec la sécurité.
    Auteur

    En Mars, 2020 (17:35 PM)
    les Bamboulis pas connaitre République, l’idéal du troupeau : vivre dans un village de cases avec un Chef fort dont ils sont les larbins Ad vitam æternam !!
    Auteur

    Malou

    En Mars, 2020 (18:17 PM)
    il ya tyrop de journalistes , kou guéne niou niousse la
    Auteur

    Max

    En Mars, 2020 (18:58 PM)
    Association de jeunes quoi ?, vous n etes pas mieux que les autres senegalais, il ya couvre- feu, restez chez vous basta... vous nous tympanisez pour rie, ces jeunes soi-disants reporter sont le rebut du journalisme
    Auteur

    Guilé De Ndangalma

    En Mars, 2020 (19:29 PM)
    S'ils ne sont pas sur la liste officielle des personnes autorisées à sortir, ils doivent subir la loi comme tout le monde. Ce pays marche sur la tête. Encore que leur profession est un fourre-tout maintenant, jusqu'à devenir, en terme d'accessibilité, comme la lutte ou la musique: kou soneu diapeu ci. Et ils veulent qu'on les prenne au sérieux.
    Auteur

    En Mars, 2020 (19:55 PM)
    Vius nous faites chier. Vius vous prenez pour le nombril du monde ou quoi? La bonne information est que vous devez rester chez vous. La disposition prise sous la forme de decret s’applique a toute personne susceptible de transporter le virus. En plus ce qui parlent sont d’un niveau intellectuel tellement bas quils ne peuvent pas etre des journalistes. Un journaliste est un intellectuel racé pas un taré moins intelligent qu’un virus. Allezousssst!!!!!
    Auteur

    En Mars, 2020 (21:30 PM)
    Je n'ai jamais vu un journaliste couvrir un couvre-feux..dans aucun pays du monde. Et puis il ne faut pas les appeler "journalste"

    Thimmm...



Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email