Dimanche 05 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Societe

Couvre-feu / Touba : Très mal-en-point, voici les images de la journaliste brutalisée

Single Post
Couvre-feu / Touba : Très mal-en-point, voici les images de la journaliste brutalisée
Brutalisée par les forces de l'ordre qui étaient en faction dans le cadre du couvre feu décrété par le président de la République Macky Sall,  Mame Awa Ndiaye, la journaliste de Touba Tv qui était en reportage a Khayra est actuellement  très mal-en-point. 

Au moment où ces lignes sont écrites, elles entre les mains des blouses blanche à l’hôpital Ndamatoutou de Touba. 

A signaler que la journaliste au moment des faits avait par dévers elle, une autorisation spéciale de circuler signée par le préfet du département de Mbacké.


liiiiiiiaffaire_de_malade

37 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 1 semaine (04:45 AM)
    Ahahah
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (04:56 AM)
      une mise en scène. regardez bien les trois photos le tube clair a disparu sur la troisième. des incapables et mauvais metteur en scène. mdr
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (05:19 AM)
      les gens qui cautionnent cette barbarie policière doivent s'enfermer et réfléchir avant de ressortir.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (08:06 AM)
      tot ou tard cette barbarie finira par revolter le peuple et la peut changera de camp
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (09:47 AM)
      cette repression produira le contraire de l'effet escompté. certains vont se rebeller en voyant la barbarie policiere et seront tentés de defier la police tous les soirs. la peur qui vous fait encourager cette barbarie vous empeche de reflechir
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (09:48 AM)
      khana journaliste bi guelou prefet bi la. par ce que son reportage n'a aucun caractère urgent pour que le préfet puisse lui signer ce torchon en plein couvre-feu. les directives du président et du ministre de l'intérieur sont au-dessus d'une autorisation d'un préfet surtout que cette autorisation n'est nullement justifiée. comment peut on laisser les journalistes dans la rue en plein couvre-feu ? elle voulait filmer quoi d'ailleurs des rues vides avec les chats et les chiens errants ? sa relation avec le préfet qui lui a signé ce papier doit faire l'objet d'une enquête.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (09:56 AM)
      elle pousse son cinéma jusqu'à aller se prélasser dans un hôpital au risque de choper le coronavirus dans ces lieux à haut risque. elle est vraiment bête cette journaliste.
    • Auteur

      Indic

      il y a 1 semaine (18:42 PM)
      sama gars yi commentaires rek, demba dama dor ba sama lokho yi tokhi À ce soir alkati d'où massa bayi dor yenako tay bathieu rek ba mouy nathieu
  2. Auteur

    il y a 1 semaine (04:56 AM)
    Macky tu as oublié les socités de téléphonie ORANGE EXPRESSO FREE au lieu de proposer des tarif de crise COVID19 ils sont entrain de ruiner les sénégalais il faut des tarifs de confinement et des heures libre internet diminue le stress
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (05:01 AM)
      il faut leurs contributions. en afrique ils se gavent comme pas possible avec des formule et des fausses promotions
    Auteur

    il y a 1 semaine (05:17 AM)
    Arretez votre cinéma. Cette file on l'a vu sur une vidéo debout en parfaite santé entrain de témoigner. Votre mise en scène est ridicule. Le dahira seneweb à l'oeuvre.
    Auteur

    il y a 1 semaine (05:24 AM)
    Mise en scène ou pas.le policier l'a frappée oui ou non, en a t- il le droit oui oui. Répondez à cette question avant de réagir.
    Auteur

    il y a 1 semaine (05:34 AM)
    En tout cas ici en France on traite aux policiers sénégalais de barbare. Le senegal n'est pas comme les pays occidentaux dont même les hommes de 18 ans ont des voitures et ils touchent plus de 400 euros tout les fin du mois des caisses de l'état. Aux senegal les jeunes sont obligés de quitter les banlieues pour aller travailler à Dakar et le soir sortant de leur boulot à 19h ou 19h ils marchent à pied pour rentrer chez eux, et les barbares flics s'en profitent sur nos brave enfants pour les frapper et en ce moment les fils des autorités peuvent rester chez eux puisqu'ils ont leur compte blindé d'argent. Bravo la jeunesse senegalaise
    Auteur

    il y a 1 semaine (06:04 AM)
    Un vrai cirque !

    Lèves toi et va bosser.

    Piètre comédienne.
    Auteur

    il y a 1 semaine (06:04 AM)
    Dior yi metiwoul

    Dafa dess
    Auteur

    Sénégalais M

    il y a 1 semaine (06:33 AM)
    Macky sall m'a gravement déçu on avait de l espoir en lui mais aujourd'hui il nous a démontré ces capacités et ces capacités ne peuvent même pas développer une village je vous le jure
    Auteur

    il y a 1 semaine (06:39 AM)
    Cette fille se fout de nous et de son patron !
    Auteur

    il y a 1 semaine (06:43 AM)
    C'est à l'administration au niveau superieur de retifier les agents sur le terrain pensent bien faire etre à ce rang dans la police c'est difficile c'est un métier que les déceptions et des echecs dans les études nous ont mené je n'ai jamais vu un enfant à l'école primaire souhaitait devenir policier(alcaty). donc la frustration est dans les rangs sans encadrement ça peut mener à des bavures. les spychologues vous le diront faire violence à quelqu'un c'est d'abord se faire violence soit meme un homme équilibré ne leverait pas la main pour frapper un animal. soyons indulgent avec ceux qui occupent la plus mauvaise position dans la police et essayons de les retifier et de les encadrer.
    Auteur

    il y a 1 semaine (06:53 AM)
    Là police à fait sont travail arrête de mentir bien fait pour eux merci beaucoup la police sénégalaise
    Auteur

    il y a 1 semaine (06:57 AM)
    Là police c'est l'ETA ci ont te dit de partir tu doit pas résisté
    Auteur

    Thiey

    il y a 1 semaine (07:00 AM)
    Doyna war..ki door yi safoul.kone dinaniou changer habillement bi..mome sakh da beugone police doré mou filmé ko wané ko..léggui ame na loumou wané
    Auteur

    Mdrr

    il y a 1 semaine (07:12 AM)
    Bayil tapalé akhh quand le policier vous a dakk tu marchais très bien avec tes papiers bayil outt buzz akh. En plus le policier ils vous a mm pas touché
    Auteur

    il y a 1 semaine (07:14 AM)
    En quête d'arrêt maladie !

    Le problème est qu'elle s'y prend vraiment mal.
    Auteur

    Observateur

    il y a 1 semaine (07:32 AM)
    Ces images ne sont qu'une pure mise en scène.

    Pour qui vous prenez les gens. Soyez moins bêtes comme journalistes.
    Auteur

    il y a 1 semaine (07:37 AM)
    Elle est couchée. Si je pouvais la rejoindre et brancher
    Auteur

    il y a 1 semaine (07:37 AM)
    Yeen vous n’avez pas compris. Policier bi dafa doon poupe mou bagne gnou guissko motakh mou door gayi pour niou demm
    Auteur

    il y a 1 semaine (07:39 AM)
    Guerre d'image du n'importe quoi vous n'avez rien de journaliste
    Auteur

    il y a 1 semaine (07:43 AM)
    Elle marché moralement quand là police le disais de partir arrête la comédie là police fait sont travail arrête
    Auteur

    Xulibeut

    il y a 1 semaine (07:48 AM)
    Elle est vraiment courageuse. Se prelasser sur un lit d'hopital ,pour si peu,en periode de crise.

    Waoooouuuuh!!!Bravo melle.
    Auteur

    il y a 1 semaine (07:53 AM)
    les aperistes sont vraiment content de la barbarie policiere
    Auteur

    il y a 1 semaine (08:07 AM)
    Une journaliste elle mon oeil oui...bayilene kou dioukk rekk yoré micro guéne nè journaliste leu....au mieux elle est animatrice communautaire. Et puis arrêtez cette mise en scène grotesque et ridicule! À l'autre post du complexé disant qu'en france les policiers sénégalais sont considérés comme des barbares, je lui suggère d'aller demander à la famille de la touriste canadienne violée dans les locaux de la police centrale française si la police française est moins barbare que la police sénégalaise. Cette famille te répondra sûrement que cette police française est une police de merde! Tueuse aussi va demander à la famille de Zyed et Bouna et des centaines de bavures de la police française voleuse de cocaïne gardée dans leur local plus de 58kg. La police Sénégalaise ne verse pas dans ces pratiques de voyous. Le chef de la police judiciaire lyonnaise Neyret n'a t'il pas été viré pour trafic de drogue et collusion avec des bandes criminelles entre lyon- marrakech et Saly? Le commissaire de police de Orly aeroport n'avait t'il pas été viré pour trafic de migrants ( faite une simple recherche internet). Des flics pourris ou des collaborateurs pourris on en trouve partout dans tous les pays. Respectez vos pays! Moi j'ai assisté une fois à Paris à une bastonnade en règle d'un mec dans une ruelle à la gare de l'est par 5 à 6 flics l'un tapait et les autres tournaient le dos " genre on a rien vu".

    Sur les images diffusées sur cette supposée bastonnade on ne voit nullement le flic lever la main sur cette supposée journaliste. Faut arrêter les gars. Cette pauvre fille certainement même pas assuré par son employeur et ne disposant certainement même pas du minimum légal en terme de salaire, de cotisations sociales,et d'assurance devrait trouver un autre combat que de chercher à discréditer nos vaillants policiers.

    Cela ne veut pas dire que je cautionne les violences policières qui surviennent également au Sénégal. Il faut les dénoncer avec vigueur quand elles existent et les fustiger quand elles sont fabriquées.

    Auteur

    Samba Ndiaye

    il y a 1 semaine (08:16 AM)
    Je suis bien d accord avec la police j ai toujours décrier les journalistes qui cherchent que le buzz la première information amougnou soutoura fou gnou wakhe degue yoke ale tawi c est pareil dans les radio et télévisions si vous êtes contre l état c'est votre problème mais arrêter d utiliser les plateaux pour en profiter faisant de la politique masquée je demande à l état de ne pas fléchir force doit rester à la loi du courage samba ndiaye
    Auteur

    il y a 1 semaine (08:20 AM)
    N'importe quel zébre se proclame journaliste.un journaliste fusse t il diplomé n'est pas au dessus de la loi.la police a bien fait de les eduquer.Malotrus va!
    Auteur

    il y a 1 semaine (08:35 AM)
    les journalistes ne sont pas au dessus des loi ;battez lesrecalcitrants
    Auteur

    il y a 1 semaine (08:35 AM)
    Une malade mal en point qui se maquille... De qui se fout-on ? Si on l'avait bastonnée, elle n'aurait pas eu le temps de se maquiller comme elle l'est... Qu'elle aille au boulot, c'est mieux pour elle.
    Auteur

    il y a 1 semaine (08:47 AM)
    Mis en scène ou pas ce qui est sûr journaliste bouci yakamti dem ci terrain bi, pour yakamti doule nane nio am exclusivité, nila rek douma rek ak thiaw sa khiir
    Auteur

    Defenseur

    il y a 1 semaine (08:54 AM)
    Puisqu'elle a une autorisation signée par le préfet du département donc les forces de l'ordre ont eu tort sur elle
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (09:46 AM)
      tout à fait d'accord avec vous. on ne demande à la police ni plus ni moins que d'être professionnelle en commençant par respecter la loi avant de chercher à la faire appliquer. si la dame a une autorisation dérogatoire signée par l'autorité administre, elle a légalement le droit d'être dehors pour exercer son métier tout comme les policiers exercent le leur d'ailleurs. par conséquent, elle ne devait subir aucune forme de violence, ni verbale encore moins physique de la part de la police.... et sur la vidéo qui montre les faits, on voit bien qu'elle tente d'expliquer au policier qu'il a une autorisation mais ce dernier n'a voulu rien comprendre. et on peut voir comment il cherchait à l'humilier en lui gueulant dessus..!
      la propension qu'ont les forces de l'ordre sénégalaises à déverser à la moindre occasion leurs frustrations sur les citoyens est tout simplement révoltante. j'espère que le jour où une subiront une injustice comme cela fut le cas il y a quelques années avec la radiation de centaines de policiers, ils auront la décence de ne pas chercher soutien auprès du peuple.
      quant à ceux qui cautionnent ou même encouragent la violence policière au sénégal, j'espère que vous ne viendrez pas pleurnicher le jour où ça vous arrive à vous ou à un de vos proches.
      le premier pas pour lutter contre la violence qui gangrène de plus en plus la société au sénégal c'est de commencer par ne banaliser aucune forme de violence.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (11:19 AM)
      un préfet qui signe une autorisation de sortie aux heures de couvre-feu ? inédit. lol
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 1 semaine (19:05 PM)
      et pourtant, ils l'ont fait pour les journalistes de la rts qui ont couvert les consultations entre le président et les membres de l'opposition et qui ont fini tard ce jour là
    Auteur

    il y a 1 semaine (09:23 AM)
    Elle est marier ou bien
    Auteur

    il y a 1 semaine (09:23 AM)
    Bien fait sûr elle vive la police sénégalaise
    Auteur

    il y a 1 semaine (09:41 AM)
    elle fait du théâtre ,trop enfantin ,lèves toi et fous le camp
    Auteur

    il y a 1 semaine (10:13 AM)
    A force de vouloir faire le buzz, on risque de se retrouver au sommet de la bêtise.

    Pov petite fille !
    Auteur

    Mendy86

    il y a 1 semaine (11:01 AM)
    Force doit rester la Loi. Les contrevenants il faut les bastonner.

    Nous sommes derrière la police.

    Chacun va régler ses affaires tôt le matin ou il veut mais de 20 heures à 06 heures restez chez vous.

    Au Sénégal les gens s en fichent de la Loi.

    STOP ces bêtises
    Auteur

    il y a 1 semaine (11:35 AM)
    Un pays peuplé d indisciplinés notoires mérite ces genres de bastonnades la police fait un excellent boulot merci de nous sécuriser contre ces propagateurs de virus
    Auteur

    Trop C Trop

    il y a 1 semaine (11:48 AM)
    Moi je ne suis pas d´accord avec ceux qui s´acharnent contre la Journaliste/Présentatrice car ayant son permis elle n´a pas tord, c´est avec le Préfet du département de MBacké qui le lui a délivré ce permis qu´ils devaient avoir affaire, et même si le policier ne l´a pas frappé elle a bien droit a une consultation à l´Hopital parqu´elle peut souffrir pour maltraitance psychologique, dite aussi violence morale, violence mentale, ou violence émotionnelle, une forme de violence ou d'abus envers autrui sans qu'une violence physique soit mise en œuvre directement. Ici je vois que beaucoup sont contre parceque elle parceque affaire bi Touba la khéwé, la Présentatrice Awa Ndiaye aussi de Touba et travaille pour une Chaine Mouride....di nguèn sonnou, wala ngèn tayi. Serigne Touba gagner na bou yag, rawna bou yag.
    Auteur

    il y a 1 semaine (19:13 PM)
    Prefet doit annuler cette autorisation lan moy ndeyou ay journaliste di takhawalou aki filmer ay rue vide au lieu de sensibiliser sur le Corona analphabètisme mognou sonal dans ce pays.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email