Mardi 20 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Déficit d’eau potable à Dakar : Vers une «amélioration» de la situation avec le centre de Thieudème

Single Post
Déficit d’eau potable à Dakar : Vers une «amélioration» de la situation avec le centre de Thieudème

L’alimentation en eau potable de Dakar connaitra «une amélioration» dans les prochains jours, avec la mise en service des ouvrages du nouveau centre de production d’eau potable de Thieudème (dans les Niayes). C’est ce qu’a fait savoir le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, qui a visité, ce jeudi 8 août 2019, les différents sites abritant les ouvrages. Il était accompagné par ses collaborateurs, le Directeur général de la Société nationale des eaux du Sénégal (Sones), Charles Fall, notamment.

17 milles mètres cube/jour de volume additionnel  

Composés de 6 forages, d’une station de pompage, d’une conduite de transfert d’eau et d’un piquage pour la commune de Diender, ces ouvrages sont en cours de mise en service. Selon le ministre, ce nouveau centre de production d’eau potable de Thieudème permettra d’avoir un volume additionnel de 17 000 mètres cube/jour, soit 17 millions de litres par jour. Et, sachant que la consommation moyenne journalière par personne est de 80 litres, Serigne Mbaye Thiam souligne que la mise en service de ce centre «pourra ainsi touché près de 212 milles personnes, qui verront leur alimentation en eau s’améliorer». 

Cette production, signale le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, est destinée «en partie à régler «un vieux problème», à savoir : le raccordement de la commune de Diender pour une alimentation en eau «plus correcte». Et une partie sera injectée dans le réseau du département de Rufisque, qui est une zone de la région de Dakar en forte croissance. 

En outre de cette production supplémentaire, Serigne Mbaye Thiam ajoute que ses services vont déconnecter «certaines parties» des conduites du Lac de Guiers, qui vont être alimentées par le centre de Thieudème. Ce qui permettra aussi d’«améliorer» l’alimentation en eau potable de la capitale sénégalaise, qui connaît actuellement des difficultés.

«Phase transitoire en attendant les projets structurants»

Mais, précise le ministre, «toutes les difficultés que connaissent Dakar en matière d’alimentation en eau ne vont pas disparaître» du jour au lendemain. Parce que, dit-il, ce centre de Thieudème est «une phase transitoire en attendant les projets structurants». Pour Serigne Mbaye Thiam, la question de l’alimentation en eau de Dakar «sera définitivement réglée et va s’améliorer» lorsque les projets structurants, à savoir : la troisième usine de traitement et de pompage d’eau potable de Keur Momar Sarr (KMS3) et l’unité de dessalement de l’eau de mer des Mamelles, seront réalisés.

A rappeler que ces ouvrages du nouveau centre de production d’eau potable de Thieudème entrent dans le cadre de la Phase 2 du Programme Spécial de renforcement de l’alimentation en eau potable de Dakar (PSDAK). La première phase, qui constitue le centre de production de Bayakh, a été mise en service en juillet 2018. Laquelle a également une capacité de production estimée à 17 000 mètres/jour. 

Ouf de soulagement pour les populations de Diender

Interpellé sur le cas de la commune de Diender où les populations manifestent souvent à cause d’«un manque criard» d’eau potable dans leur localité alors que «ce programme de renforcement de l’alimentation en eau de Dakar y est réalisé», le ministre de l’Eau et de l’Assainissement de renseigner qu’un piquage a été fait sur ledit centre de production afin d’alimenter Diender. Chose que ces populations ont apprécié et magnifié. Elles se sont mobilisées en marge de cette visite pour remercier «chaleureusement» le ministre et ses collaborateurs, notamment le Directeur général de la Sones, Charles Fall. Lequel s’était engagé à satisfaire «cette vieille doléance» des populations de Diender et environs.

Toutefois, les habitants de cette commune n’ont pas manqué de poser une autre doléance à l’autorité étatique. Elles ont demandé au ministre d’élargir ce piquage aux autres villages qui, selon elles, ont «encore des difficultés» pour avoir le liquide précieux.

Sur ce, Serigne Mbaye Thiam leur a fait savoir que des appels d’offres sont «en cours pour pouvoir régler» cette situation. Mais, de «façon substantielle, le ministre note que la situation au niveau de Diender va s’améliorer au plus tard ce vendredi 9 août. Ce, avec la mise en service des ouvrages du centre de production. 

 

Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Bacari

    il y a 1 semaine (23:11 PM)
    Il y a qu'au Sénégal qu'il y a un ministre des eaux.un si petit pays avec autant de ministères et pendant ce temps les problèmes d'approvisionnement en eau persistent depuis des décennies
  2. Auteur

    Deug

    il y a 1 semaine (00:57 AM)
    Charles Fall amis de Mansour faye son amis de longue date affaires de famille affaires kharite koi Dg Charles Sones
    Auteur

    il y a 1 semaine (12:37 PM)
    avec la situation actuelle de penurie l'energie comme de l'eau ,nous sommes en train de payer l 'incurie des regimes anterieurs qui se sont succédés qui n'ont pas tenu compte de la demographie galopante dans nos villes et campagnes pur parer à ces eventualités,un gouvernement se juge par ce qu'il a apporté en plus d'amelioration dans tous les domaines de competence de l'Etat par rapport à son predecesseur ,il ne peut etre responsable de l'ensemble de la situation qu'il a trouvée et qu'il vit .
    Auteur

    Paroles Paroles...comme Dit La

    il y a 1 semaine (12:15 PM)
    BLABLALBALBLA



    BLABLALBALBLA



    BLABLALBALBLA



    pendant ce temps la population tire la langue et paye ses factures pour des services non rendus.



    La seule solution pertinente est que tous les sénégalais-e-s refusent de les payer tant que l'eau n'est pas à leur disposition .

    il n'y a que le manque de ressources financières qui feront agir ces incompétents notoires !



    un pays qui se dit émergent mais dont le gouvernement se fiche éperdument .



    le rigolo Thiam amuse la galerie et tente d'endormir les gens par ses discours entendus des centaines de fois mais sans voir les améliorations promises : de la poudre aux yeux comme d'habitude .





    BOYCOTONS CE GOUVERNEMENT D'INCOMPéTENTS !



    Auteur

    il y a 1 semaine (16:32 PM)
    C'est une pénurie globale d'eau



    Référence: FRANCE 24

    Première publication : 07/08/2019 - 08:24Dernière modification : 07/08/2019 - 11:43



    Près d'un quart de la population mondiale menacée par une pénurie d'eau

    "Un habitant sur quatre dans le monde se trouve en situation de pénurie hydrique grave, proche du "jour zéro", lors duquel plus aucune goutte d'eau ne sortira du robinet, selon un rapport publié mardi par l’institut World Resources."

    Auteur

    il y a 6 jours (06:31 AM)
    Yameuneu doul !
    Auteur

    Dex

    il y a 5 jours (18:04 PM)
    SERIGNE MBAYE THIAM ET TON PETIT POUNÉ WONE QUI SE DIT L HOMME A TOUT FAIRE VOUS ALLEZ VOUS NOYEZ DANS LES EAUX DU MINISTERE.
    Auteur

    Yaakouba

    il y a 4 jours (11:16 AM)
    Macky Sall réussi a réparer les erreurs de ces prédécesseurs , il améliore les infrastructures quite à se faire critiquer pour ses dépenses par l'opposition , mais ces dépenses sont essentielles pour notre pays

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR