Mercredi 29 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Dernier procès de la 2e session de la cour d’assises de Dakar : Seuls Amadou Diol et Amadou Wane ont échappé au glaive de la justice

Single Post
Dernier procès de la 2e session de la cour d’assises de Dakar : Seuls Amadou Diol et Amadou Wane ont échappé au glaive de la justice
A cause de multiples agressions, braquages, cambriolages et vols à main armée, perpétrés dans les quartiers de Grand-Yoff, Scat-Urbam, Parcelles assainies, Liberté 5, Bène Tally , Castor, Hlm et Yarakh, le caïd Gora et ses acolytes ont écopé la perpétuité. Seuls les sieurs Amadou Diol et Amadou Wane ‘Toucou’ ont échappé au sabre de la justice. Cette affaire était la dernière inscrite au rôle de la cour d’assises de Dakar qui a pris fin vendredi dernier.

La dernière affaire inscrite au rôle de la deuxième session de la cour d’assises de Dakar a vu comparaître le cerveau d’une bande de malfaiteurs, Gora Bâ (27 ans), et ses six acolytes répondant au nom de Malang Faty, Sény Mbengue, Jean Mendy, Amadou Diol, Amadou Wana dit ‘Toucou’ et Serigne Bamba Ndiaye. Le dernier cité a été jugé par contumace. Il avait bénéficié d’une liberté provisoire au même titre que Diol et Toucou. Depuis novembre 2002, la bande était spécialisée dans les agressions en série, les braquages de stations d’essence et de boutiques et autres cambriolages. Ils écumaient plusieurs quartiers de Dakar qui étaient leur terrain de prédilection : Grand-Yoff, Liberté 5, Scat-Urbam, Bène Tally, Yarakh, Parcelles assainies, Castor, Hlm, entre autres. Les accusés ont purgé sept années de détention préventive. Le 20 mars 2003, Serigne Bamba Ndiaye (30 ans) s'est présenté, accompagné de son père, à la Division des investigations criminelles (Dic) pour dénoncer des faits de vols avec violence, commis par une bande de personnes dont il fait partie. Il déclare ainsi que c’est dans le souci de se repentir qu'il a préféré porter ces faits à la connaissance de la police judiciaire.

L'essentiel des vols portait sur des mobylettes et des scooters. Ils ont eu à opérer dans un magasin de tailleur, puis à la station Shell de Liberté 5 et ensuite, sous le pont de Yarakh. Dans ces mêmes circonstances, un braquage a été perpétré dans une boutique Select de la station d’essence de Liberté 5.

Les policiers enquêteurs ont effectué des vérifications dans les différents commissariats des ressorts où les actes ont été perpétrés. Les mentions relevées à la commission des faits ont été retrouvées et les différentes victimes identifiées. Pape ‘Hugo’ Seck a été assailli par les malfrats qui l'ont dépossédé de son scooter, de la somme de 350 mille francs Cfa, ainsi que d’un matériel informatique d'une valeur de 130 mille francs Cfa. Le sieur Eric Corréa a été attaqué par ces accusés qui circulaient, ce jour-là, à bord d'un Jepp Cherokee de couleur noire. Ils l’ont délesté de ses vêtements, de ses chaussures de marque Timberland, de sa bague en or et de sa chaîne en argent. Quant à la dame Coura Soumaré, qui tenait compagnie à ce dernier, elle s'est vue délester de ses chaussures de marque Adidas.

Devant la cour, le cerveau de la bande, Gora Bâ, premier à s’exprimer sur les faits, a dénoncé les bavures policières qu’il a subies au cours de sa garde-à-vue au commissariat central. Il soutient avoir été molesté par les enquêteurs et est resté trois jours sans nourriture. Avant de déclarer n’avoir jamais participé à des agressions. Le sieur Jean Mendy reconnaît avoir volé deux scooters, et tous les autres accusés ont nié les faits. L’avocat général, Alioune Ndoa, a été convaincu par les déclarations des sieurs Amadou Diol et Toucou au profit de qui il a demandé l’acquittement. Le représentant du ministère public sollicitera la perpétuité pour le reste de la bande.

Sur le registre de la défense des accusés, six avocats ont été commis d’office : l’ancien ministre de la Justice sous le régime socialiste, Jacques Baudin, le magistrat retraité et reconverti en avocat, Jean Dasylva, Mes Boubacar Dramé, Ndiaga Dabo, Serigne Amadou Mbengue et Makhfouz Thioye.

Le pool des avocats de la défense a plaidé, tour à tour, l’acquittement. Au bout du compte, la cour a prononcé le verdict suivant : l’acquittement pour les accusés Amadou Diol et Amadou Wane ‘Toucou’, les travaux forcés à perpétuité pour les autres malfaiteurs. Le plaignant Pape ‘Hugo’ Seck aura droit à un million 500 mille F cfa, en guise de dommages et intérêts.

PROFIL DES SEPT ACCUSES : Des garçons rompus à la criminalité et à la délinquance

Les sept accusés ont en commun le fait d’avoir tous auparavant effectué un ou plusieurs séjours en prison, notamment pour des faits relevant de vols et de trafic de drogue. Très tôt ancrée dans le milieu de la délinquance et de la criminalité, la vie de ces accusés est marquée, entre autres ‘d’actes déviants, par l’évolution en bande, la vie nocturne, la fréquentation des bars et dancing, les vols et agressions, cambriolages et braquages’. Il résulte également du rapport de l’enquêteur social que ces criminels sont décrits par leurs voisins comme étant des ‘agresseurs très craints’, des ‘hommes dangereux qui n’ont peur de rien’.

Le sieur Gora Bâ est le benjamin du groupe avec seulement 27 ans. Domicilié au quartier Arafat de Thiaroye, le sieur Bâ révèle que ses défunts parents répondaient au nom de Abdou et de Sokhna Gaye. Ce dernier, orphelin de père et de mère dès l’âge de quatre ans, a une fois été condamné à deux ans de prison, pour trafic de drogue, en 2000.

Le doyen de la bande est le nommé Sény Mbengue qui tient sur ces 40 berges. Ce natif de Gossas est chauffeur domicilié au quartier Léona de Khar Yall. Il est fils de Mor Talla et de Mbayang Mbengue. Orphelin de mère, avant son arrestation, le sieur Mbengue est marié et est père de deux enfants.

Les autres accusés Malang Faty, Jean Mendy, Amadou Diol, Amadou Wane ‘Toucou’ et Serigne Bamba Ndiaye ont eu à effectuer, antérieurement, des séjours de prison. Le dernier cité, qui était absent au procès, croupit actuellement en prison en Italie.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email