Mardi 18 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

[Les Off du POPulaire] - Devinette : des ministres, pour économiser sur les perdiems, s’abonnent aux hôtels deux étoiles

Single Post
[Les Off du POPulaire] - Devinette : des ministres, pour économiser sur les perdiems, s’abonnent aux hôtels deux étoiles

Cela se passe à Paris. Certains de nos ministres, sans doute pour économiser sur les perdiems, s’abonnent aux hôtels deux étoiles. Nos caméras en ont filmé dans des hôtels côtoyant les «goorgoorlus» français et autres touristes fauchés qui viennent du monde entier. Et vous savez quoi, ils ne passent presque jamais inaperçus. Eh oui, un ministre sénégalais, ça se présente comme tel dès le Concierge. Et ça ne rate jamais l’occasion de placer son petit mot pour montrer qu’on n’est pas n’importe qui. Et qu’on est ministre plein. Ils ne perdent rien pour attendre parce que «nak» nous pourrions un de ces jours balancer leurs noms pour protéger l’image de nos institutions. Parce qu’autant ils n’ont pas le droit de se la couler douce dans des hôtels cinquante étoiles, autant il faut éviter de verser dans le misérabilisme. 

Sudatel 

S’il y a des gens qui en savent beaucoup sur les conditions dans lesquelles la dernière licence de téléphonie a été cédée, ce sont bien les Français. Nos caméras et oreilles prolongées nous rapportent qu’ils ont suivi tout le processus. Et que rien n’a échappé à leurs machins. Allez seulement savoir comment ils font. En tout cas, Sudatel peut bien se frotter les mains. Et pas seulement Sudatel «nak»… Suivez mon regard !   

Rufin

Après avoir rencontré Njomboor à deux reprises, le tout nouvel ambassadeur de France au Sénégal «Jean-Christophe Rufin rencontrera le chef du gouvernement sénégalais, Monsieur Cheikh Hadjibou Soumaré, les ministres d’Etat et des membres du gouvernement». C’est un communiqué du service presse de l’ambassade de France qui nous l’apprend. Le même document ajoute qu’«il (Rufin) entamera également une série de visites auprès de ses homologues du corps diplomatique». C’est le mercredi 12 septembre que Rufin, diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, ex-vice-président de Médecins Sans Frontières (1991-1993) puis président de l’Ong Action contre la Faim (2002–2007), a présenté ses lettres de créance au chef de l’Etat.  Jean-Christophe Rufin est aujourd’hui connu pour son activité littéraire, les sujets de ses essais et romans lui étant inspirés par ses différentes fonctions et par les pays qu’il a été amené à parcourir. Il est l’auteur de plusieurs essais consacrés à l’action humanitaire et au développement, ainsi que de huit romans, parmi lesquels «Les Causes perdues», Prix Interallié 1991, et «Rouge Brésil», Prix Goncourt 2001. 

«Vava»

Même limogé, «Vava» tient aux nouvelles installations du stadium Marius Ndiaye rénovées grâce à une enveloppe de 950 millions de francs Cfa dégagée par l'État du Sénégal. Le désormais ex-ministre des Sports a surpris son monde en débarquant hier, en fin de matinée, à Marius Ndiaye pour apprécier les travaux qui ont été entrepris sous son magistère. Accompagné de ses Directeurs, de son Dircab Alioune Dramé et de son chef de cabinet Amar Ly, l'ancien locataire du 58 de la Rue Carnot, dont la passation de service avec son successeur, Issa Mbaye Samb, a été reportée à une date ultérieure, a visité le salon d'honneur et les vestiaires. Cela, en compagnie de l'architecte et du directeur du stade Demba Diop, Tidiane Guindo. Il en a profité pour féliciter et remercier les ouvriers qui ont été mobilisés pendant plusieurs mois pour remettre la salle aux normes internationales afin qu'il puisse accueillir à compter de ce jeudi le Championnat d'Afrique. Selon nos radars, «Vava» sera aujourd'hui au stade Lat-Dior de Thiès où l'État a injecté 550 millions de francs Cfa pour l'achèvement des travaux de la salle de basket qui accueille le groupe B pour le Championnat d'Afrique féminin. 

Inélégance

Restons au ministère des Sports pour parler de l'inélégance dont a fait preuve le président du Comité d'organisation du Championnat d'Afrique de basket féminin (Cocan). Pour dire que Alioune Badara Diagne, qui n'arrête pas de faire dans la confusion entre ses fonctions de président de Cocan et de patron du basket sénégalais – c'est son vice-président Mouhamed Sy qui assure jusqu'au 30 septembre – a ignoré royalement «Vava». Sans doute parce qu'ils sont contents du limogeage de Daouda Faye, les fédéraux du basket, qui manquent visiblement de «kolëré», ont remis toutes les cartes d'invitation destinées à la tutelle au nouveau ministre Issa Mbaye Samb, oubliant ainsi royalement l'ancien ministre des Sports qui n'a pas reçu le moindre carton. Mais la question qui taraude les esprits, c'est de savoir comment vont faire les différents chefs de service du ministère des Sports qui doivent assister à la cérémonie d'ouverture du Championnat d'Afrique. Parce que eux non plus n'ont été invités. Issa Mbaye qui a reçu les invitations n'ayant pas encore pris fonction, du côté de la rue Carnot, personne n'a été invité par les fédéraux de basket. Vraiment grave ! 

Retard

Ne quittons pas Alioune Badara Diagne qui a été coopté par «Vava» pour assurer un second mandat à la tête de la Fédé de basket. C'est pour dire qu'à force d'être un «mor ndaje» attitré, il risque de tout rater à la fois. La preuve par le retard inexplicable qu'il a accusé, hier, lors de la visite que le Premier ministre Cheikh Hadjibou Soumaré a rendue aux «Lionnes». Et comme le ridicule ne tue pas au Sénégal, A.B.D, qui fait grandement ombrage au timide Mouhamed Sy, s'est plu à prendre la parole. Alors que, en sa qualité du président du Cocan, il doit gérer toutes les équipes nationales présentes à Dakar et à Thiès, pour les besoins du 20e Can dont l'organisation laisse à désirer. Rien n'est en place. Même les badges d'accréditation pour les officiels, les joueurs et les journalistes tardent à être confectionnés. Pour dire qu'en vérité, pour ce Championnat d'Afrique, le Sénégal est loin d'être prêt, pour ce qui est de l'organisation du moins. Un premier pari de perdu déjà ? Réponse ce jeudi après-midi.   

Malheureux...

Le lauréat des Olympiades scientifiques organisées par le ministère de l'Education, Abdoulaye Djibril Diakhaté, lance un cri de détresse. Parce que l'élève du Cem Sikilo Ouest de Kolda, à qui l’on avait fait la promesse d'aller en Europe poursuivre ses études, ne trouve plus à mettre la main sur son principal, Souanding Sané, qui devait gérait les formalités du voyage. Alors que le gars avait donné des assurances fermes à la famille du lauréat. Mieux, le principal avait même fixé la date du départ au 1e septembre dernier. Après avoir guetté en vain le principal, Abdoulaye Djibril Diakhaté et ses parents commencent à penser que ce dernier les a roulés dans la craie. Ils sollicitent l'aide du président de la Convention des jeunes de Vélingara, Baïty Ba, qui dit «vouloir réunir des preuves avant d'accuser le principal de détournement de bourse». Ainsi, le gars se rend en compagnie du malheureux lauréat au Bureau des examens et concours, et à la Direction de ressources humaines du ministère de l'Education, qui l'oriente finalement à la Direction de l'enseignement moyen secondaire général. Visez la suite. 

...lauréat

Sur place, il parvient à dénicher le procès-verbal du fameux concours, mais on lui fait comprendre que la personne qui s'occupe de ces histoires est absente. Ce qui fait que Baïty Ba décide de porter l'affaire devant les tribunaux. Seulement, le président de la Convention des jeunes de Kolda, Abdoulaye Cissé, a décidé de jouer les bons offices. Joint au téléphone depuis Kolda, M. Cissé dit avoir rencontré le principal qui s'était fondu dans la nature. Mais, il lui a dit ne rien «maîtriser du dossier des Olympiades scientifiques». D'ailleurs, M. Cissé, qui est en contact avec Baïty Ba, compte saisir l'Inspecteur d'Académie de Kolda dès aujourd'hui pour décanter la situation.    

Sit-in

L'université Cheikh Anta Diop serait-elle définitivement installée dans la crise ? En tout cas, tout porte à le croire, au vu de la récurrence des manifs. Hier, les étudiants de l'Amicale de la Fac de lettres ont pris d'assaut le Rectorat pour exiger le paiement de la subvention destinée au fonctionnement de leur amicale. Mais, ils ont fait face à la sécurité qui tenait vaille que vaille à ce qu'ils n'accèdent pas au bureau du Sg. Très remontés, les manifestants qui ont fait le pied de grue des heures durant se sont finalement décidés à lâcher du lest. Mais, un des manifestants n'a pas manqué de cracher ses quatre vérités : «Depuis hier, on est là et cela fait plus de 15 jours qu’on nous fait tourner en rond. Le Secrétaire général M. Cissé nous a promis qu’il allait nous recevoir pour qu’on règle la situation et qu’un chèque doit être délivré au plus tard aujourd’hui (Ndlr hier). C’est pour cela qu’on est là». Même son de cloche du côté de Lamine Diouf, lui aussi membre de ce machin : «Le Sg ne fait aucun effort pour régler la situation. Je signale que ce n’est pas un homme de dialogue. Au  lieu de s’occuper de ce problème, il préfère s’investir dans des activités récréatives comme les Vacances citoyennes».  

Remplaçant

Avec les nominations à la pelle de Njomboor, certains pontes libéraux se voient obligés de se débarrasser de leur ancienne casquette. C'est le cas de Laye Cravache qui est devenu ministre d'Etat à la Présidence et qui se trouve dans l'obligation de se séparer de la présidence du Conseil régional de Ndakaaru. Mais, un problème semble se poser, car son successeur à ce poste n'est personne d'autre qu'Ousmane Badiane de la Ld/Mpt qui est son vice-président. Parce qu'Oumar Lamine Badji, Cheikh Tidiane Sy et Adama Sall ont tous été remplacés par leur vice-président à leur départ. Selon nos capteurs, des manœuvres sont en train d'être menées pour aller aux élections et écarter du coup Ousmane Badiane. Une chose qui risque d'être un couteau à double tranchant si l'on sait qu'Ousmane Badiane à la cote auprès des ses pairs conseillers.    



0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email