Lundi 18 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

DIAPO Opération de déguerpissement : les bulldozers sèment désolation et tristesse à Castor-Dieuppeul

Single Post
DIAPO Opération de déguerpissement : les bulldozers sèment désolation et tristesse à Castor-Dieuppeul

La rue 13 qui sépare les quartiers de Castors et de Dieupeul a été quasiment foudroyée ce lundi. C’est aux alentours de 13h 30 minutes que les bulldozers de la mairie de Dakar avec l’appui des forces de l’ordre, de la commune d’arrondissement de Derklé sont entrés en action. Cette avenue très commerçante a été mise sens dessus-dessous. Des panneaux, enseignes, devantures, étales, kiosques et autres ont été sauvagement détruits devant le regard impuissant de leurs propriétaires. La colère et la déception étaient ainsi à leur comble.

heures passées. Le soleil darde ses impitoyables rayons. Les occupants du trottoir qui longe la rue 13 se disputent le peu d’ombre qu’il y a. Tandis que les commerçants et autres bureaucrates cherchent à aller soulager leur faim, ils ont été surpris par de gros camions accompagnés de pelles mécaniques, de bulldozers et des pick-up d’éléments du Groupement Mobile d’Intervention (GMI). L’opération de désencombrement ou “la casse” comme l’appellent les riverains a commencé à la rue 13 X Bourguiba. Une dibiterie ainsi qu’un restaurant qui étaient juste à côté en ont fait les frais. La pelle mécanique fonce sur les clôtures, les grilles et autres. Le sous préfet de la localité supervise alors que des tâcherons ou ouvriers de la commune d’arrondissement de Derklé Castors Dieuppeul sont à l’œuvre. Ils viennent ramasser des débris qu’ils chargent directement dans le camion. 
  
                                                                Les commerçants se muent en ouvriers 

Les propriétaires et occupants des commerces et autres officines sur le trottoir sont anxieux. Le regard hagard, ils ne savent pas où donner de la tête. Ces premiers coups de pelle, les hurlements pour dire “non” et l’agglutination de personnes autour boutiques et autres magasins détruits alertent les autres commerçants. Sur le champ, ils se transforment en ouvriers. Ils ont des tournevis, marteaux et autres outils pour démonter rapidement mais soigneusement avant que leurs biens ne soient détruits. 

Plus la pelle mécanique avance, plus la tension monte d’un cran. A la rue 13 X A, un commerçant de consommables informatiques et de bureautiques n’a pu se retenir. Pape Ba gueule fort. Rapidement, il y a du monde autour de lui. Le sous-préfet qui n’a voulu aucunement parlé à la presse, ni décliner son identité tente de le raisonner. “Ce n’est pas normal qu’on nous fasse payer des taxes chaque fois et qu’on vienne nous déguerpir sauvagement comme ça, en ruinant tous nos biens“, a clamé Pape Ba. Et de révéler : “Nous n’avons pas été averti. La mairie ne nous a donné aucun papier, aucun avertissement. Et pourtant, j’ai payé à la mairie de Dakar et à celle de Pikine la somme de 60.000 francs CFA ce vendredi“. 

Pendant que Pape Ba est en train de chauffer la place. Le bulldozer continue son travail. Le magasin qui jouxte celui de Pape Ba n’a plus de devanture ni de climatiseur. Au moment elle était en train d’être démolie, les badauds et autres riverains hurlaient pour alerter sur les risques d’électrocution ou de déclenchement d’un incendie avec les fils électriques qui pendaient un peu partout. 
            
                         “Il faudra passer sur mon corps pour détruire mes installations » 

Une scène assez affligeante pour les riverains et gérants de commerces sur cette avenue. Quand la pelle mécanique s’est orientée vers le magasin de Pape Ba, ce dernier accourt et s’agrippe au panneau ou enseigne publicitaire. “Il faudra passer sur mon corps pour détruire mes installations. J’ai payé cher pour ça. Le panneau m’a coûté 120 000 francs CFA“, s’égosille le monsieur. Pour éviter le drame, l’autorité demande aux “demolition men“ d’avancer et de lui laisser le temps de démonter ces affaires. 

Sur la ruelle qui mène vers le célèbre marché Castors, un magasin qui commercialise des marchandises venant d’Europe. Il est encerclé de grilles tout autour où des bagages sont entreposés. Des articles sont aussi exposés sur le trottoir de la route principale mais aussi de l’autre côté du commerce. Le gérant de ce shop s’est magné pour éviter que ses marchandises ne soient réduites en néant. “Mais c’est trop tard de faire quelque chose. La machine avance trop vite et nous n’avons pas été averti à temps“, se désole Serigne Mbaye. 

A peine on lui a demandé de pousser pour ne pas être blessé. Le conducteur de la pelle mécanique a foncé sur le magasin. La grille a été fracassée tandis que des objets sont en miettes. Trois tours ont suffi à la machine pour tout démolir. Le cœur meurtri, Serigne Mbaye aidé par les riverains ramassent ses articles, ce qui ont pu être sauvé sont rangés dans la maison qui abrite son commerce. 

Même rengaine que Pape Ba, Serigne Mbaye s’offusque du fait qu’on leur fait payer des taxes et qu’on les déguerpisse de cette façon. L’homme au visage couvert de sueurs, d’un regard triste de se lamenter “nous ne sommes pas avertis. Ce qui est bizarre, à la fin de chaque mois ils viennent nous prendre des sous. Nous payons dix mil francs Cfa“. 
  
                          Des commerçants promettent de faire payer Macky Sall et Khalifa Sall 

Le stresse se lit sur tous les visages. Aussi bien commerçants que riverains. Massées sur le perron d’un immeuble, des dames et d’autres messiers chargent Macky Sall et Khalifa Ababacar Sall. “Ils ne paient rien pour attendre. 2014 n’est plus loin. Nous allons leur faire payer ces actes. Ils vont tous partir aux prochaines élections“ font-ils savoir à qui veut l’entendre. 
Un jeune de teint clair, la trentaine bien sonnée s’arrache et ne veut rien comprendre. Sa voiture est sur le point d’être embarquée. Habillé en chemise blanche avec un chapeau bien vissé sur la tête s’oppose et explique que sa maison est sur la route principale et qu’il ne peut mettre sa voiture ailleurs. Il est visiblement très en colère. 

Toutefois, son compère reconnait que les opérations de désencombrements sont dans l’ordre normal des choses. Il adhère à la cause mais récuse la méthode. “Je suis bien d’accord pour le désencombrement mais il faut quand même le faire avec la manière. La moindre des choses, c’est d’avertir les gens 24h avant afin qu’ils prennent toutes leurs dispositions. Ces gens-là dans cette vie dure se sont pleinement investis pour être à leur compte et embellir leurs lieux de travail“. 

L’un des coordonnateurs de l’opération de désencombrement de la zone a tout fait pour éviter la presse. Sous le couvert de l’anonymat, il a fait savoir : “Ils ont bel est bien été averti depuis longtemps d’ailleurs. Depuis le 5 octobre 2012, la mairie leur a donné une sommation et le 28 décembre 2012, ils ont encore reçu celle du préfet. Donc s’ils disent qu’ils n’ont pas été avertis, c’est totalement faux“. 



35 Commentaires

  1. Auteur

    Mor

    En Février, 2013 (19:58 PM)
    Je suis d accords que la ville de Dakar doit etre deguerpi, mais il faut leur donner une alternative. Apres tout c est un pays pauvre. Ces pauvre vendeurs comptent sur leur gains pour nourrir leur famille.

    C est n est pas le moment d amener des gens au chomage dans ce pays!
  2. Auteur

    Professeur

    En Février, 2013 (19:59 PM)
    S'ils le souhaitent il faudra leur passer sur le corps.

    Le désordre ne doit plus être la régle.

    Un commerçant doit chercher un lieu pour travailler, il ne suffit pas de dire que je suis commerçant et père de famille donc j'ai le droit de salir la rue, de m'installer dans les lieux publics et d'empecher les gens de marcher sur les troitoires.

    L'anarchie ne méne qu'à l'anarchie.

    Il faut débarrasser les rues, les troitoires et les passages pietons.
    Auteur

    Ali

    En Février, 2013 (20:01 PM)
    Bravo ... ce pays n'appartient pas seulement aux ambulants et autres commercants qui refusent de respecter l'ordre.

    Si l'autorite publique ne peut pas restaurer l order , alors nous sommes tous en danger .



    On doit tous apprendre a gagner de l'argent dans l'order et le respect des droits des autres.
    Auteur

    Pape

    En Février, 2013 (20:02 PM)
    Ils faut absolument mettre les rues au propore.

    Il faut mettre à la décharge tous les objets encombrants y compris leur propriétaires si c'est ce qu'ils veulent.

    Dans quel pays voit -on des gens occuper l'espace publice et venir parler de leur 10 enfants ou de leur quetre femmes?

    Il faut netoyer la ville et deguerpir tout le monde.
    Auteur

    Paul23

    En Février, 2013 (20:04 PM)
    J'ai beaucoup voyagé, mais le désordre et la saleté que j'ai vu au sénégal n'existe nullement au monde.

    C'est le seul pays ou les commerçants s'installent carrément sur le troitoire, sans géne et sans crainte.

    C'est inadmissible.

    J'espére que les autorités feront quelque chose c'est invivable et c'est surtout sale.

    Auteur

    Pape

    En Février, 2013 (20:05 PM)
    Enfin un Maire digne de ce nom.

    C'est vrai qu'à la difference des maires analphabéte, c'est mieux

    Netoyez tout
    Auteur

    Mogliere

    En Février, 2013 (20:09 PM)
    c'est bien. Si on veut des omelettes, il faut d'abord casser des oeufs.
    Auteur

    Deug

    En Février, 2013 (20:11 PM)
    IL ETAIT TEMPS...........
    Auteur

    Alimata

    En Février, 2013 (20:22 PM)
    bien. Un pays, on le gère correctement avec des regles et lois que tout le monde accepte. Sinon, c'est l'anarchie, mere de tous les vices.
    Auteur

    Loi

    En Février, 2013 (20:33 PM)
    merci le trottoir et la rue ne les appartient pas ces commercants nous deranges ils ont qu'a louer des magasins au lieu de s'installer sur la voie publiques vive Macky un president qui a du courage en 2014 je voterais pour lui
    Auteur

    Foufon

    En Février, 2013 (20:58 PM)
    Tres bien..enfin des autorité qui ont le courage et qui n'ont pas peur de ne pas etre voté..!!!Ce n'est qu'a ce prix que le Senegla avancera..! trop de salete :; trop d'anarchie; trop de laissé allé, trop de tos partout..Impossible 'y voire claire..! enfin des rue claire; une vie claire; une administration claire ..et tous dans le meilleur des monde...!
    Auteur

    Tina

    En Février, 2013 (21:12 PM)
    félicitation au maire khalifa Sall pour avoir fais ce que personne avant lui n'a osé faire. JUSTE un petit conseil, ne reculez devant rien car pour faire des omelettes faudra casser des oeufs.

    Auteur

    Poubelle1

    En Février, 2013 (21:32 PM)
    La capitale était en train de devenir une poubelle. Les habitants, si rien n'est fait vivront dans les immondices dans cinq ans, la circulation sera impossible, la vie intenable, le choléra et les maladies s’établiront dans cette ville qui s'autodétruit.

    Il fallait régler le problème, c'était une question de survie à court terme pour les habitants. Les pseudos commerçants n'ont aucun civisme, les "baol" sont anarchiques sans aucune citoyenneté et sales, ils maintiennent l'espace public dans un état déplorable , l'utilise pour leur compte à des fins lucratives sans se préoccuper des habitants, il y en a marre! Bravo aux autorités de faire respecter les lois républicaines et les principes de base de la vie urbaine en société. Dakar comparée aux aux autres capitales fait honte, est sale et encombrée de façon anarchique et dangereuse pour les populations. Nettoyons tout çà au plus vite ! ils n'ont qu'à aller dans le baol vendre leur camelote et leur produits chinois médiocres que tous les autres pays refusent maintenant .
    Auteur

    Loi

    En Février, 2013 (21:38 PM)
    ne cedez pas aux chantages de ces marchands ambulants du genre (je ne votrerais pas pour vous aux prochaines elections)le senegal appartient a tous les senegalais il y en as qui veulent la proprete et l'ordre et le developpement M acky est le premier president qui a du courage et dit non au chantage yalla na fi yague
    Auteur

    Slipsakhmotouko

    En Février, 2013 (21:53 PM)
    même Dieu quand il construit souvent il semble qu'Il détruit alors bon vent Khaf
    Auteur

    Sy

    En Février, 2013 (22:12 PM)
    le deguerpissement ne date ps d aujourdhui mais senegalais mo beugue lo yombe en disant damaye dan sama doole mais il des limites a respecte regardez sandaga tjrs la meme chose les ambulants ne veut pas quitter la rue
    Auteur

    Khalate

    En Février, 2013 (22:23 PM)
    Vous de la presse n aidez pas les autorites a mettre de l ordre dans la capitale

    La vie des populations est en danger Les pietons circulent sur les chaussees au risque de leur vie

    Il faut penser au akhe

    Les abblutions se font dans la rue dans des endroits sales

    L islam exige proprete

    Il ya trop d anarchie malheureusement nous Senegalais refusons l ordreet la discipline

    dommage
    Auteur

    Jules Ndiaye

    En Février, 2013 (22:27 PM)
    sn: :sn:  :sn: Maintenant,il faut que chaque quartier s,organise pour maintenir cette propreté retrouvée et veiller à dénoncer toute tentative de retour à l,anarchie.A signaler également que les arbres qui ont été plantés le long de nos artères ne sont pas entretenus.Il faut mettre à contribution nos imams,nos prêtres,nos asc,tous nos leaders d,opinion pour sensibiliser sur la propreté,l,hygiène etc..,INVESTIR AUTANT DE MOYENS POUR RIEN SERAIT INSENSÉ .MERCI A NOS AUTORITÉS CENTRALES.MERCI MONSIEUR LE MAIRE :sn:  :sn: : :sn: 
    Auteur

    Max

    En Février, 2013 (22:39 PM)
    Quand on s installe anarchiquement sur la rue13 il faut pas s etonner d etre deguerpi par la force

    Au debut c est une petite table apres leurs femmes avec des arachides grillees et puis legumes plus tard des brochettes beignets pastels puis le tout dans in " mbar" et voilà la famille

    Et a chaque 50 m un et ils ramennent toute cette manne au pays et nous menacent parfois par le maraboutage

    Tout le monde peut gagner sa vie dignement mais dans la legalité
    Auteur

    Tierecouta

    En Février, 2013 (23:04 PM)
    merci khalifa maire de dakar surtout venez nous en aide nous qui habitons sur la v d n il y a une boutique situee a cote du veritas et une dame qui vend son petit dejeuner nous risqu on de vivre un grave accident car leur emplacement presente un reel danger et notre maire ne fait aucun effort pour securiser cette zone nous souhaitons que l ordre soit restaurer dans ce pays le president est sur le droit chemin que nos prieres l accompagnent
    Auteur

    Xam

    En Février, 2013 (23:09 PM)
    une republique c est des lois et reglements que toute la nation doit respecter.....mais il faudra necessairement des mesures d accompagnement....telle que l EDUCATION CIVIQUE en langues locales...
    Auteur

    Sénégalaise

    En Février, 2013 (23:50 PM)
    ENFIN, ENFIN, ENFIN!!!!!!!!! IL FAUT TENIR BON DEVANT TOUS LES ARGUMENTS IRRECEVABLES QUI SERONT AVANCÉS. ILS ONT EU TOUT LE TEMPS POUR DÉGUERPIR MAIS COMME ILS PENSAIENT QUE LES AVIS ÉTAIENT DU VENT, EH BIEN COMME PAR LE PASSÉ ILS SONT RESTÉS ET IL EST ARRIVÉ CE QUI DEVAIT ARRIVER! En avant toute, pour que Dakar ne ressemble plus à Conakry. Ensuite,il faudra mettre toutes les familles de mendiants dans l'express Dakar/Niger, les lingères de rue devront retourner travailler la terre, les laveurs de voitures et les garages à ciel ouverts définitivement réduits à néant, etc............ IL FAUT DES RÈGLES DE VIE COMMUNE SINON BONJOUR L'ANARCHIE. CEPENDANT, UN PROBLÈME NE DOIT PAS ÊTRE NÉGLIGÉ, IL FAUT QUE TOUS LES PERSONNELS DE MAIRIE QUI ONT VENDU DES KIOSQUES ILLÉGALEMENT À 1 MILLION DE FRANCS CFA SOIENT SÉVÈREMENT CHÂTIÉS, SPÉCIALEMENT À LA MAIRIE DU GRAND-DAKAR!!!!!!
    Auteur

    Eviv

    En Février, 2013 (23:58 PM)
    Bravo!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Ilne faut s'arreter Mr le maire.

    On revotera pour vous comme ça.

    Après le pavage, Dakar redeviendra une capitale digne de ce nom.

    Maintenant, il faut virer les charettes, les animaux domestiques comme les vaches etc...

    Encore bravo
    Auteur

    L'obs

    En Février, 2013 (00:32 AM)
    Vous qui parlez n'avez rien compris, des gens qui occupent des terrains et NON SUR LA VOIE PUBLIQUE sont entrain de subir des injustices énormes et tout ça sur la justification de l'occupation de la voie publique. Nous sommes tous d'accord que personne n'a le droit d'encombre la voie publique mais ce qui se passe réellement sur le Terrain on vous le dit pas, des gens honnêtes sont entrain de perdre toute leur économie par des soit-disant occupation de la voie Publique. Si c'était vous, vous n'alliez pas parler de la sorte. Allez vous renseigner pour voir réellement si ce sont des encombrements de la voie publique ou ce sont des DIAYE DOLLEE tigui
    Auteur

    Enfin

    En Février, 2013 (00:40 AM)
    Je vais pouvoir acheter une maison à Dakar merci Khalifa Sall.
    Auteur

    Gb Sow

    En Février, 2013 (01:00 AM)
    Tout ce que je peut dire,anos autorite bravo,quand j'etais aux marche de castor,je n'arrive a croire mes yeux,ne laisser personne meme les vendeurs d'arachides,n'oublier,pas les personne qui extende devant leur maison,pour couper le trotoir :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Sicco

    En Février, 2013 (01:14 AM)
    Finalement Dieu nous a envoyé un sauveur merci mr le maire.on ne doit pas laisser à des cons ,des personnes qui ne savent absoluent rien ,dicter leurs lois à la republiques, il est temps de faire savoir à ces baol baols que les lois de la republiques doivent être respectées.et que nul n'est au dessus de ces lois.bon courage mr le maire tout le peuple senegalais qui veut le progres est derriere vous.vive la republique du senegal
    Auteur

    Bravooo

    En Février, 2013 (08:46 AM)
    Merci et bravo il était temps. Dakar retrouvera son charme surtout pas de marche en arrière merci monsieur le maire bravooooo.
    Auteur

    Diop G.

    En Février, 2013 (08:48 AM)
    bravo!!!!!!! M. la Maire
    Auteur

    Le Citoyen

    En Février, 2013 (09:39 AM)
      <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :up:  :up:  :up:  :up: 



    Merci, Monsieur le Maire. Afin quelqu'un qui pense au citoyen.
    Auteur

    Topki

    En Février, 2013 (09:50 AM)
    Les menaces ne servent à rien.Ce ne sont pas ces quelques anarchistes qui squattent les rues et trottoirs qui feront partir Macky et Khalifa.Ce n'est pas dans ces saletés que le pays va se développer;bien au contraire.

    La majorité des Dakarois sont pour la mesure.Vivement que ça dure.Ne baisser surtout pas la garde.A la moindre inattention,ils vont revenir.Ils veulent ruraliser Dakar.Ce qui est inacceptable.Les autres grandes villes doivent suivre.Macky et Khalifa n'ont rien à cirer de vos menaces de vote sanction.Seul le résultat de leur travail paie.

    Allez vous faire cuire un oeuf.
    Auteur

    Jen

    En Février, 2013 (10:02 AM)
    Saluons fortement cette initiative de la Mairie de Dakar. Au Sénégal, les gens jouent trop aux victimes. Ces commerçants, Marchands ambulants savent qu'ils sont dans l'illégalité totale. Ils créent de l'anarchie, occupent l'espace publique et créent des désagrément chez les usagers de la voie publique.

    Eux, ont - ils pensé aux torts qu'ils commettent aux autre citoyens (personnes accidentées parce que marchant sur la chaussée faute de trottoirs libres et renversées par des véhicules, combien y en a t-il par an?). Et même pour certains ambulalnts, comment peut on accepter que les commerces qui respectent la législation et qui paient les impôts soient concurrencés à proximité par des vendeurs informels et pour les mêmes produits. Soyons justes et non émotionnels. Dakar est salle et étouffe. On ne peut pas voyager, même dans la Sous région, apprécier le visage de certaines capitales et pourquoi pas chez nous. Espèrons que cette mesure aura un suivi et accompagnée de mesures punitives pour les récalcitrants, c'est une chance pour tous les citoyens de "mieux vivre la ville."
    Auteur

    Jo

    En Février, 2013 (11:09 AM)
    Nous devons tous appuyer de telles actions. Nous ne pouvons plus continuer à voir ces occupations anarchiques. Cependant, il faut éviter de les "légaliser" en leur faisant payer des taxes.

    Il faut veiller, à l'avenir, de ne pas attendre que la rue soit occupée pour réagir. Dès l'instant qu'un individu commence à mettre une table, il faut sévir pour décourager les autres.

    Laisser faire jusqu'à ce que cela dépasse les limites pour réagir, ne m parait pas cohérent.
    Auteur

    Yatt

    En Février, 2013 (14:25 PM)
    Avez-vous remarqué l'introduction de l'article ? "Le soleil darde ses impitoyables rayons. Les occupants du trottoir qui longe la rue 13 se disputent le peu d’ombre qu’il y a." ......!!!! Leconte de Lisle ressuscité ?

    Vous venez d'identifier les voyous de fumiers qui prônent le désordre... dans le lyrisme !

    Ceux qui habitent la zone, constamment obligés de marcher sur la chaussée au risque de se faire "choper" par les automobilistes (principalement cars rapides et taxis), parce que le trottoir est "occupé", sauront apprécier !

    Auteur

    Leuk

    En Février, 2013 (14:53 PM)
    LA PRESSE DOIT INFORMER SUR LE BIEN DE CES DEGUERPISSEMENTS ET NON TOUT LE TEMPS TENDRE LE MICRO A CES TABLIERS QUI UTILISENT LES TROTTOIRS POUR NOUS EMPÊCHER DE MARCHER SANS DANGER SUR LA RUE.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email