Mercredi 29 Mai, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

DIFFICULTES D’ACCES AUX SOINS, ABSENCE D’EAU, D’ELECTRICITE ET DE POSTE DE SANTE : Mbam au bord du gouffre

Single Post
DIFFICULTES D’ACCES AUX SOINS, ABSENCE D’EAU, D’ELECTRICITE ET DE POSTE DE SANTE : Mbam au bord du gouffre
Dans la commune de Mbam, les populations ont intérêt à ne pas tomber malade. Elles y sont confrontées à un pénible problème d’accès aux soins, sans compter le déficit de personnel de santé qualifié, l’absence de poste de santé, d’électricité et d’eau potable. Les femmes accouchent dans des conditions ubuesques. Reportage.
 

Située à trois kilomètres du département de Foundiougne, dans la région de Fatick, Mbam est une commune à problèmes. Cette localité qui avoisine près de 10 000 habitants compte 7 villages et deux hameaux. Mais, toute cette population dépend d’une seule case de santé qui n’existe que de nom, car n’ayant pas de personnel qualifié, ni d’électricité.


Un mur inachevé entoure le lieu. Des bâtons amarrés font office de porte. A l’intérieur, une petite case sert de salle d’attente. La cour est couverte de déchets de chèvres. Les oiseaux ont construit leurs nids sur les murs. Les toiles d’araignées dictent leur loi. Des  lits sans matelas sont laissés dans des salles poussiéreuses. Ils doivent servir à l’accouchement. Des moustiquaires noirâtres sont accrochées dans les salles. C’est un désordre total dans cette case de santé dont dépendent 10 000 âmes. L’odeur des urines de chèvres empeste les lieux. Cartons, tee-shirts, bancs, sont abandonnés sur les lieux. A côté, se trouve un bâtiment en construction.


Ce bâtiment en construction est censé transformer la case en poste de santé. La sage-femme Mané Mbaye, coordinatrice en santé de la reproduction du district de Foundiougne, renseigne que la case devait être érigée en poste, depuis 2012. ‘’L’accessibilité au soin cause énormément de problèmes surtout les femmes qui viennent tardivement ou qui ratent leur rendez-vous pour la planification familiale. D’autres font même des accouchements à domicile, surtout en période d’hivernage. C’est extrêmement difficile, parce qu’il n’y a pas de moyens de transports’’, explique Mme Mbaye.


Plus de 30% d’accouchements à domicile à Mbam

Pour rallier le District de Foundiougne, les femmes utilisent des charrettes qui sont rarement disponibles. Surtout en période d’hivernage, car les hommes les utilisent pour les travaux champêtres et le centre ne dispose que de deux matrones. ‘’Depuis  2010, on n’a eu qu’un seul cas de décès maternel au mois de mars dernier. Dans le département, c’est la commune de Mbam qui nous pose le plus de problèmes. Nous enregistrons plus de 30% d’accouchements à domicile qui nous viennent de Mbam.  En plus, il n’y a pas de personnels qualifiés dans la case, parce qu’il n’y a pas assez de personnels au niveau du district de Foundiougne’’, narre-t-elle.


Par ailleurs, la sage femme souligne la fréquence des grossesses précoces dans cette commune. Pour lutter contre le phénomène, des causeries sont organisées chaque semaine au niveau de la maternité pour sensibiliser les jeunes. ‘’Il n’y a pas de problème majeur pour la planification familiale.  Actuellement, on est à 10% du taux de prévalence contraceptive. On a gagné des points, parce qu’on s’était fixé un taux de 8%’’, dit-elle.


Ainsi, l’érection d’un poste de santé est une exigence forte des populations. ‘’On ne comprend pas pourquoi la case n’est pas encore érigée en poste de santé. A chaque fois que je rencontre les autorités administratives, je pose la question, sans recevoir une réponse adéquate », fulmine Birame Faye, adjoint au maire de la commune. L’élu local se fait l’écho de la population et réclame un poste de santé digne de ce nom avec un infirmier chef de poste et un plateau technique adéquat. ‘’Il n’y a que deux dispensateurs de soins à domicile pour toute la commune’’, regrette-t-il.


‘’Une case de santé sans eau, c’est très grave’’

En plus de ces problèmes de santé, Mbam est dépourvu d’eau et d’électricité. Une situation qui rend très difficile les accouchements, surtout la nuit. Les matrones sont obligées de travailler avec un panneau solaire. S’il ne marche pas, elles évacuent les malades vers le poste de santé de Soum, une commune située à 9 kilomètres de Mbam. ‘’On puise de l’eau au puits qu’on javellise pour nettoyer les femmes après l’accouchement. Quand on a des cas compliqués, la nuit, comme nous ne disposons pas d’ambulance ni de moyens de transports pour les malades, on va chez le chef du village emprunter une charrette. C’est vraiment dur’’, soutient Thérèse Senghor, la matrone.


Cette dernière travaille dans cette case, depuis son ouverture en 1999. Elle fait du bénévolat après sa formation au district de Foundiougne. ‘’Il nous faut de l’électricité dans cette case. Le travail que nous faisons mérite beaucoup de prudence. Il nous faut aussi de l’eau potable, parce qu’une case sans eau, c’est très grave. Il n’y a aucune sage-femme ici. On fait de notre mieux’’, dit-elle.


Par rapport à cette situation, l’adjoint au maire Birame Faye explique que le forage de Thiaré, qui polarisait la commune, est tombé en panne depuis le 15 mai dernier. ‘’On ne dépendait que de ce forage, parce que celui de Mbam est tombé en panne en 2002. Les gens se sont organisés par quartier pour trouver de l’eau. Nous avons informé les autorités, mais rien n’est fait jusque-là. Les maires des trois communes vont en synergie rencontrer les autorités afin de trouver une solution. On ne bénéficie pas de citerne’’, confie-t-il.


Diarrhée et paludisme, les maladies les plus fréquentes

Le manque d’eau potable dans la commune n’est pas sans conséquence. La population est confrontée à des maladies comme la diarrhée. Selon l’agent de santé communautaire, Ousmane Faye, la diarrhée et le paludisme sont très fréquents, surtout en période d’hivernage. ‘’Le paludisme touche surtout les enfants de 0 à 5 ans et les femmes enceintes. Mais la diarrhée, c’est tout le monde, à cause du manque d’eau. Comme la pharmacie n’est pas bien approvisionnée en médicaments, on est obligé de faire avec les moyens du bord. On donne des aquatabs aux gens’’, explique M. Faye.


A l’en croire, la case de santé reçoit une cinquantaine de personnes par mois, mais durant l’hivernage, elle en reçoit une centaine. Elle ne dispose que de 8 lits et 5 n’ont pas de matelas.  Chaque année, le comité de santé contribue à hauteur de 4 millions pour la prise en charge des populations. ‘’C’est la seule façon que nous pouvons faire pour aider notre population, en attendant que cette case soit érigée en poste’’, précise l’adjoint au maire.

COMMUNE DE MBAM : Une localité avec un cimetière mixte


En dehors des difficultés de santé, Mbam est une commune qui vit paisiblement. Les populations y vivent en parfaite harmonie. Ce qu’atteste l’imam Babacar Diom qui met en avant l’harmonie et le dialogue permanent entre chrétiens et musulmans. ‘’Nous faisons tout ensemble, sans distinction de religion. C’est ce qui fait notre fierté et notre force. Nous sommes très unis. Cette union a fait que nous partageons le même cimetière’’, souligne Imam Diom.



5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonymethe Codou Fall

    En Juin, 2015 (03:46 AM)
    Monsieur ls president de la republique , au lieu de construire une autoroute qui n'est que [politique , et non rentable du tout vous devriez vous pencher sur la sante de vos contribuables , dans les villages du senegal les populations souffrent de tout les maux tat et l etat ne fait rien pour les venir en aide .

    ' ,
  2. Auteur

    Pénible Héritage Wadien !

    En Juin, 2015 (12:01 PM)
    c'est une honte et une tristesse de lire un tel article ! on veut nous faire croire que le Sénégal est un pays en voie d'émergence....de doux rêveurs et de vrais menteurs. Il ne faut pas tout incriminer ce manque au gouvernement actuel; ça date de plusieurs années cette lamentable actualité. Les gros conducteurs de 4x4 et de 8x8 se fichent éperdument de la santé de leurs compatriotes, quand ils ont un rhume, ils partent en Europe en 1er classe et se font soigner dans des cliniques de luxe. C'est pas beau la solidarité ????? :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2015 (13:42 PM)
    il faut aider mes esclaves serreres sutout de l eau



    {comment_ads}
    Auteur

    Dabakh

    En Juin, 2015 (17:29 PM)
    je suis triste mon pays va mal , il faut aller ds le monde rural pour s en rendre compte que le senegal est malade--------- pourtant c un pays ou on parle que de millaires , si l argent est pour les marabouts corrompus, certains politichiens, et le bas dollo se contentera a verse ses chaudes larmes pour servir de sauce aux cous-cous de ces hypocrites cites ci dessus...mais bientot le reveil sera brutal a bon entendeur salut... :emoshoot: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2015 (13:45 PM)
    Oui. J'ai mal. Et, pourtant, ce sont les braves populations de cette commune qui avaient prêté un champ au tuteur de l'actuel Président de la République quand il étudiait à Foundiougne et qui, par cousinage inconditionnel entre hal pulars et sérères, n'ont pas hésité' un seul instant, à lui accorder leurs suffrages en 2012 . A cause de ce même pacte ancestral, elles sont prêtes à lui renouveler leur confiance. Le respect du serment de fidélité et de la parole donnée est une vertu bien sérère qui frise la naïveté. C,est pourquoi les sérères ne changeront pas car ils savent que quiconque leur fait mal le regrettera.C,est mystique mais pas lié ni à la sorcellerie ni au maraboutage.On se confie à Roog Sen (partout et sans parti). Allah ou akbar.

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email