Lundi 17 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Diner-débat : Les anciens de l’Ena réfléchissent sur les risques qui guettent le Sénégal

Single Post
Diner-débat : Les anciens de l’Ena réfléchissent sur les risques qui guettent le Sénégal
L'Association sénégalaise des anciens élèves de l'Ena de France (Asena) va se pencher sur la Gouvernance des risques majeurs en organisant vendredi prochain un diner-débat sur le thème «Le Sénégal face aux risques majeurs : la preuve par le Joola et Ebola».  Le thème sera introduit par Madame Awa Marie Coll Seck, ministre de la Santé et Aly Ngouille Ndiaye, ministre de l’Industrie et des Mines. Des experts, décideurs politiques, élus locaux, autorités administratives et acteurs de la société civile prendront également part à cette soirée de réflexion.

Les anciens élèves de l'Ena de France veulent ainsi saisir cette occasion pour «évaluer la résilience du Sénégal à la lumière des risques majeurs naturels et anthropiques survenues dans le pays au cours de ces dernières années, et qui concernent toutes les catégories de risques majeurs». Ils veulent savoir en réalité si le Sénégal est prêt à faire face aux risques majeurs ? Sinon que faire pour s’y préparer ?

L’objectif poursuivi à travers ce diner-débat est donc «d’engager une réflexion critique sur la quête impossible que serait l’émergence sans la prise en compte préalable de la problématique et des enjeux des risques majeurs».

Ce diner-débat intervient après celui organisé le 27 novembre 2014 sur le thème «réformes institutionnelles et investissement », introduit par le ministre des Finances, Amadou Ba, le ministre de Justice, Sidiki Kaba, le ministre Conseiller chargé des Investissements et le Président du Conseil national du patronat (Cnp), Baidy Agne,

affaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    ò....

    En Janvier, 2015 (23:05 PM)
    ... LES RISQUES MAJEURS..... BOKO H, AQMI, EI, ....... :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun: 



    .... :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun:  :hun: 
  2. Auteur

    Fans

    En Janvier, 2015 (23:27 PM)
    toutes ces ecoles en na ony forme des detourneurs des deniers publics la plus grande c est ena qui elle n a engendre que des violeurs des deniers publics
    {comment_ads}
    Auteur

    Fara

    En Janvier, 2015 (23:44 PM)
    Le plus grang risque du Senegal c´est yaya diame
    {comment_ads}
    Auteur

    Papi

    En Janvier, 2015 (02:22 AM)
    Y'a pas plus grand risque que le CFA...Parlez-en petits Francais.
    {comment_ads}
    Auteur

    Diayekhele

    En Janvier, 2015 (07:03 AM)
    Mais quand meme, ces gens doivent savoir que les administrateurs formés juste pour reproduire l'odre etabli et appliquer ou faire appliquer les textes sont demodés. Le Gouvernement doit serieusement penser à fermer ces ecoles d'adminstrations publiques et recruter les sortants des business schools qui sont plus modernes et conquerants.
    Auteur

    Un Passant

    En Janvier, 2015 (09:49 AM)
     :tala-sylla:  :tala-sylla:  Pfffffff, SI LES ENARQUES ETAIENT COMPETENTS, CELA SE SAURAIT !!!!!!!

    La France où se trouve L'ENA et qui concentre le plus grand nombre d'ENARQUES qui dirigent tous les postes clés de son administration traverse depuis bientôt 20 ans une crise économique, politique, sociale la plus longue de son histoire, la plus sévére qui aujourd'hui menace même son existence.

    Autrement dit, les ENARQUES SONT AUJOURD'HUI LES BOULETS DE LA FRANCE. Car voilà de hauts fonctionnaires grassement payés, logés, nourris, blanchis qui ne servent à rien et qui pésent dns le budget de la France. En France, les énarques sont partout, depuis l'Elysées et dans la haute administration de tous les ministéres, ce sont eux qui dirigent la France. Et aujoird'hui leur efficacité, leurs compétences sont remises en cause par la majorité des français qui se disent que le problème des loudeurs administratives, des lenteurs administratives, de l'inéfficacité de l'administration française, du sureffectif dans l'administration française est l'oeuvre des énarques qui n'ont pas su moderniser l'administration française, qui n'ont pas su mener les bonnes réformes dans l'administration française, autrement dit les énarques ne savent pas faire leur boulot.

    La conséquence aujourd'hui est que la France est aujourd'hui le pays de l'OCDE qui compte le plus grand nombre de fonctionnaires, le pays dont les finances publiques sont les plus lourdes, le pays le plus endetté dont plus de 95% du PIB sert à payer la dette etc etc. En gros, la France est dans la meeerde parceque ses énarques sont inefficaces. Alors, voir des énarques sénégalais formés à la sauce française venir nous tympaniser nous inquiéte trop. Le Sénégal a plutôt besoin d'ingénieurs, de techniciens, d'agronome, de médecins, d'infirmiers , d'artisans qui sont bcp plus efficaces pour régler les problèmes quotidiens des sénégalais et qui sont plus rentables que des énarques bavardeurs qui ne servent à rien sinon qu'à faire des conférences et à produire des rapports que personne ne va lire.

    Comme disait Titi dans une des ses chansons " NIIT DAY KHAM BOPAME"



    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email