Vendredi 04 Décembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Drame à Rufisque : Parce que toute la maison le considérait comme un fou depuis sa maladie, A. Aïdara se suicide.

Single Post
Drame à Rufisque : Parce que toute la maison le considérait comme un fou depuis sa maladie, A. Aïdara se suicide.
C'est la consternation à Rufisque au quartier populaire de Ndeunkou. En effet, un jeune garçon s'est donné la mort par pendaison dans sa maison familiale. Les faits se sont produits ce 16 septembre 2020.

La victime est identifiée au nom de Alioune Aïdara, âgé de 16 ans, né à Rufisque,  élève en classe de 4ème, domicilié  audit quartier.

Selon des renseignements recueillis auprès de sources sûres, la victime était malade depuis 4 mois. Au début, "il souffrait du paludisme et finalement, il a commencé à délirer. Selon sa mère, elle l'a trouvé ce matin, en train de regarder la télé. Quelques temps après, elle ne l'a plus revu dans la maison", informe une source proche de l'enquête, qui s'est confiée à Dakaractu.

C'est ainsi, qu'après des recherches, que la maman a retrouvé son jeune garçon pendu dans une pièce abandonnée de la maison. Toujours d'après notre source, "la victime a laissé sur les lieux, une lettre d'adieu, à travers laquelle, il a expliqué son comportement par le fait que toute la maison le considère comme un fou depuis sa maladie."  La police a ouvert une enquête...


8 Commentaires

  1. Auteur

    Defenseur

    En Septembre, 2020 (14:45 PM)
    C'est désolent comment peut on qualifier son proche de la sorte à moins que sa soit une famille de fous ou de désespérés
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2020 (15:15 PM)
      ça peut être déroutant, mais est ce qu'on pourrait nous renseigner sur le q.i général de nation sénégalaise ?
      niou xam ko bene yoon, defarouwate mo gueune dound éternellement dans l'abscence d'intelligence collective
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2020 (16:19 PM)
      l'irrespect, l'humiliation, le manque de considération, les paroles blessantes sont des situations que vivent de nombreuses personnes au sénégal parce qu'elles sont différentes, fragiles, sans protection et donc exposées malgré elles à la merci de gens dépourvus de valeurs fondadrices d'une société civilisée, respectueuse des droits fondamentaux de l'être humain. ces gens, bien souvent, ont eux mêmes été traités ainsi à un moment donné de leur vie, ce qui en fait, pour eux, une normalité.
  2. Auteur

    En Septembre, 2020 (15:00 PM)
    Trop de détails, on a pas besoin de savoir comment il s'y est pris.... c'est déjà assez triste et douloureux de savoir qu'il s'est suicidé alors qu'il n'avait que 16 ans.

    • Auteur

      B .mb. D. Sadio

      En Septembre, 2020 (15:12 PM)
      vraiment cest triste surtout à cet âge.
      heureusemnzt que je suis toujours là au apres une tentative vers mes 20ans , je sais que comment le processus est dur et angoissant.
      À tous ceux qui "sentent quelque chose qui les poussent à se donner la mort , parler en a votre meilleur ami et voir un psychatre.
      yalnaniou yala mousseul ...
    Auteur

    En Septembre, 2020 (15:43 PM)
    Ici les personnes peuvent être blessantes dans leur façon de parler.

    Je me rappelle de la fois où ma mère m'a " ca doundou gui dé mo ko guëun", tu ne mérite pas de vivre, juste parce que j'ai prêté quelques sous à quelqu'un et qu'il ne me les a pas rendu. Il y'a eu tellement d'autres paroles blessantes et d'humiliation pour une mère dont je me suis toujours montrée dévouée.
    Auteur

    En Septembre, 2020 (15:48 PM)
    il a du arriver à un stade de neuropaludisme d'où les délires. après le paludisme il a plongé dans un état dépressif déjà que l'adolescence est un stade très sensible de la vie d'une personne. des blagues inappropriées peuvent tout faire basculer. en outre, il faut que les populations soient davantage sensibilisées sur les soins psychiatriques. ceux qui en arrivent à s’ôter la vie ne sont plus bien souvent maîtres de leur acte. en détectant les tendances suicidaires on peut sauver des proches en les amenant aux services de psychiatrie pour des soins.
    Auteur

    Nana

    En Septembre, 2020 (15:57 PM)
    Cest triste
    Auteur

    En Septembre, 2020 (20:16 PM)
    Le senegalais, meme a l age adulde (40 ans et plus) si tu lui ouvre une porte IL commence avec le manque de respect et les blagues degradants. Ils ne Motivent Pas Mais degradent
    Auteur

    En Septembre, 2020 (20:26 PM)
    La démission collective pour l'éducation collective est aujourd'hui absente dans notre société.Autrefois tout le monde participait à l'éducation de tout le monde.les séances de ndeup et autres formes de thérapie de groupe, permettaient de "récupérer" beaucoup de membres de la société déficients mentaux par exemple.Aujourd'hui, l'individualisme...

    Auteur

    Famille Toxique

    En Septembre, 2020 (22:31 PM)
    Quand ceux qui doivent vous aimer ,bois détestent !

    Pire encore vous souhaite la folie ou la mort !

    Son suicide les hantera !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email