Vendredi 02 Décembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Droits humains : L'Observateur des Lieux de Privation de Liberté à l'assaut de Dagana

Single Post
Droits humains : L'Observateur des Lieux de Privation de Liberté à l'assaut de Dagana

Informer, outiller et sensibiliser l’ensemble des acteurs étatiques et non étatiques sur les missions et prérogatives de l’Observateur National des Lieux de Privation de Liberté (Onlpl) : tel est le but visé à travers une mission qui se rendra à Dagana dans la période du 08 au 13 mai 2016. Cette mission dirigée par le patron de l’Onlpl, le magistrat Boubou Diouf Tall, verra la participation du Haut-commissariat aux droits de l’homme.

Parmi les activités prévues au cours de ce périple figurent l’organisation d’un comité départemental de développement, la visite de la maison d’arrêt et de correction (Mac) et la brigade de gendarmerie de Dagana, en plus d’un atelier de formation des agents d’exécution des lois. L'atelier sera axé sur le thème : « les instruments juridiques internationaux et nationaux relatifs à la prévention et à la répression de la torture ». 


affaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (08:04 AM)
    Voilà un machin qui ne sert à rien du tout.les textes St bien fait mais la réalité est tout autre.quoi de change depuis sa création. ..rien kdal et c pas demain la veille. Sénégal dou demm. .
    Top Banner
  2. Auteur

    Anonymé

    En Mai, 2016 (15:29 PM)
    L'ONLPL est créé par l'Etat qui malheureusement ne prend pas cette institution au sérieux. Pour une bonne fonctionnalité de l'institution le Président Sall doit impérativement renforcer les moyens mis à la disposition de l'observatoire.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (17:31 PM)
    Je ne vois pas l'intérêt de cet observatoire. Que fait elle pour les détenus malades,les détenus fous,les longues préventions?
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (18:50 PM)
    En effet aucun intérêt du moins pour le moment.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme Bis

    En Mai, 2016 (11:32 AM)
    Depuis la création de l'ONLPL en 2012, beaucoup de choses ont évolué notamment les nombreuses libérations de détenus grands malades, de détenus souffrant de déficience mentale ou leur transfèrement dans des établissements psychiatriques, la libération de prisonniers victimes de détention anormalement longue ou dont les dossiers ont été (perdus) et récemment après un plaidoyer de l'Observateur l'augmentation de la ration journalière et conséquemment l’amélioration de la qualité des repas des détenus.

    De même qu’il faudrait signaler les efforts fournis par l’Etat du Sénégal depuis cette année 2016 pour mettre à la disposition de l’ONLPL des ressources budgétaires conséquentes et de nature à lui permettre de fonctionner efficacement. Dans le même ordre d’idées, l’Etat du Sénégal s’est pleinement engagé à soutenir l’action de prévention de l’Observatoire en donnant toutes les instructions nécessaires aux responsables des centres de détention pour une totale collaboration avec l’organe de prévention et on entend de moins en moins des cas de tortures signalés dans les lieux de détention.

    Notons enfin que le Sénégal est le seul pays d’Afrique à disposer d’un mécanisme de prévention opérationnelle.

    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email