Dimanche 21 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

ÉCHAUFFOUREES ENTRE MARCHANDS AMBULANTS ET LES VOLONTAIRES DE DAKAR PLATEAU

Single Post
photo descriptive

Des échauffourées ont éclaté hier à la gare routière de Petersen entre des marchands ambulants et les volontaires de la mairie de Dakar Plateau. D’ailleurs, bien après les affrontements, la rage pouvait se lire sur le  visage des jeunes massés devant les magasins de marchandises. Devant, la détermination des agents de la mairie aidés par les forces de police, ils ont dû abandonner la partie. Ainsi, à la place des étals de marchandises qui forment le décor, habituellement, de grosses pierres jonchaient les allées. L’odeur tenace des grenades lacrymogènes picotée les narines des passants et mettait la larme à l’œil.

A l’origine de ce méli-mélo, la décision de la mairie de faire place nette sur la devanture de cette gare très fréquentée. ‘’Les travailleurs de la mairie ont débarqué  vers 17h. Nous avons aussitôt enlevé nos tables pour ne pas qu’ils les endommagent. Ils nous ont sommés de quitter le trottoir avec nos marchandises’’, explique Amadou, un marchand d’articles. Le teint noir, la mine désemparée, le jeune marchand de dire qu’ils auraient pu tenir tête aux agents d’Alioune Ndoye, s’il n’y avait pas l’appui des forces de l’ordre. ‘’ La police est venu en renfort aux volontaires  qui étaient armées de machettes, pistolets et couteaux. Nous avons riposté avec des pierres. Deux d’entre nous ont été blessés grièvement ‘’, rajoute Amadou.

 Son compagnon de fortune Eumeu n’arrive pas à digérer les pertes engendrées par ces déguerpissements. ‘’Nous investissons des millions dans nos marchandises et on nous empêche de les écouler. Le pire est que la police reste passive devant leurs agissements. Ils disposent d’armes, alors qu’ils  sont des civils’’, s’indigne le jeune banlieusard.

Selon ces marchands ambulants, un compromis avait été trouvé avec la mairie, car les sites de recasements ne sont pas encore disponibles. ‘’La mairie nous a autorisé à vendre, pour les besoins de la fête de Tabaski. Aujourd’hui, nous demandons aux autorités de nous laisser travailler. Nous sommes prêts  à y laisser nos vies, mais nous ne quitterons pas le trottoir, car ce commerce constitue notre gagne-pain’’, avertissent les tabliers.

Après le départ des volontaires de la mairie de Dakar Plateau, la circulation est redevenue peu à peu fluide. Les marchands ont réinstallé leurs commerces et la vie a poursuivi son cours…



10 Commentaires

  1. Auteur

    Loi

    En Septembre, 2015 (17:02 PM)
    force doit rester à la loi/ Marre de cette capitale qui est un taudis !!
    Top Banner
  2. Auteur

    Dilate La Rate

    En Septembre, 2015 (17:04 PM)
    C'est quand il y aura mort d'homme que l'Etat se décidera à appliquer la loi. Comment peut on accepter que ces énerguménes continuent à nous faire chier, (je suis poli)
    {comment_ads}
    Auteur

    Amafdou Tidiane Gueye: 00 221

    En Septembre, 2015 (17:28 PM)
    il est quand même extraordinaire qu'au moment où l'émigration clandestine et ses catastrophes maritimes entrainant la mort de nos jeunes compatriotes deviennent un problème à résoudre, nos gouvernants font tout pour décourager cette population de travailleurs aimant leur pays; c'est à croire qu'ils préfèrent que toute la jeunesse s'en aille pour qu'enfin les vieillards et les chômeurs de très longue durée puisse profiter des mandats rapides, véritable manne financière pour le Sénégal!
    {comment_ads}
    Auteur

    Patriote Authentique

    En Septembre, 2015 (17:29 PM)
    CHERS MARCHANDS AMBULANTS SVP REVENEZ A LA RAISON LES TROTTOIRS C'EST POUR LES PIETONS ET NON POUR MENER UNE ACTIVITE ECONOMIQUE. PERSONNE NE VOUS A AUTORISE A Y INSTALLE VOTRE COMMERCE DONC SVP PLIEZ BAGAGES SANS FAIRE DE BRUITS WASALAM
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (17:31 PM)
    Ily a des lieux et places pour tout. Comme il faut des lieux pour aller faire ses besoins naturels, il y a aussi des lieux pour faire du commerce ça s'appelle : magasins, boutiques ou marché. Les trottoirs c'est fait pour la circlation des piétons pas pour vendre des babioles, ni du tangana, ni des Orange-Money, ni des billets de loteries ou lotto, ni pour garer des scooters, ni du guerté-thiaf, ni du forokh thiaya, ni pour cirer des chaussures, ni pour raccoler la nuit (même le sexe ambulant a presque disparu). Ne pas reconnaitre cela ou appuyer la mairie de Dakar-Plateau c'est de la fumisterie. Il y a une pluviométrie exceptionnelle au bled cette année comme pour dire que la terre a besoin de bras valides pour la fouiller, bêcher, retourner car il y a "Beaucoup de rien" dans les grands espaces ruraux de ce pays. Sof ngeun torop  :contaan: 
    Top Banner
    Auteur

    Mdl

    En Septembre, 2015 (21:08 PM)
    khalifa sall ne doit plus proposer de site de recasement aux ambulants et tablier y a plus de place a dakar il faut leur dire la verité . qu'ils cultiver la terre . la route pour les voitures et les trottoirs aux piétons.
    {comment_ads}
    Auteur

    De Dakar

    En Septembre, 2015 (21:25 PM)
    Quand un opposant parle dans la presse on est met en prison pour menaces à l'ordre public .Mais des personnes violent la loi et tapent sur les forces de l'ordre l'état lève pas le doigt. Vive l'anarchie ? !
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (04:50 AM)
    {comment_ads}
    Auteur

    Tropdecorruption

    En Septembre, 2015 (06:05 AM)
    La corruption une bombe à retardement.







    Lorsqu'un touriste arrive dans notre pays, il constate un paradoxe, un contraste entre une extrême pauvreté de la masse et une insolente opulence d'une minorité.







    A Dakar, en traversant la corniche, il verra de somptueuses villas bien fleuries, bien gardées avec en prime de superbes bolides, 4x4 ou limousines sur la devanture. Ces biens appartiennent comme pour la plupart en Afrique à des hommes politiques ou des hommes d'affaires proches du pouvoir.



    Questions.



    Quelles industries ont-elles développées? Rien ou très peu



    Où se situe le siège social de ces riches sénégalais? Très souvent chez eux ou un bureau en centre ville



    Combien d'employés ont elles dans leurs industries respectives? Très souvent moins de 5 personnes.







    De plus, vous constaterez que ces riches personnes manifestent avec excès, démesure et tapage leur opulence (villas, voitures, femmes, comptes bien garnis dans les banques locales et à l'international, des voyages autour du monde, distribution de billets lors de cérémonies festives, etc...) au nez et à la barbe d'une masse en désarroi à la recherche de bien être et qui prend de plus en plus conscience que la plupart de cette richesse exposée trouve son origine dans des pratiques corruptives dont elle est parfois la victime.







    A l'inverse, cette populace souffre. Elle n'arrive pas à se nourrir correctement et se débrouille avec difficulté et angoisse pour répondre au quotidien aux besoins de sa famille.







    Rajouter à ceci qu'au Sénégal, le paraître a pris le pas sur l'être. On est considéré que si notre aspect extérieur laisse supposer un semblant de bien être social. Seule la richesse apparente, manifestée compte; qu'elle soit licite ou illicite. Il s'ensuit alors un phénomène de développement de l'imposture, du vol, de l'escroquerie et une amplification et un déploiement de la corruption à tous les niveaux de la société.



    C'est le sauve qui peut général. Tout ceci est fait avec excès. Le riche veut accroître sa puissance patrimoniale et le pauvre veut se tirer de sa misère essayant de singer le comportement du premier.



    Dans les deux cas on défie la règle de droit ou de bonne conduite. On s'arrange avec les préceptes religieux ou on les prend en défaut. On marche sur le prochain. On l'écrase, Parfois, on lui arrache la vie s'il veut entraver notre chemin.



    Cette corruption généralisée va avoir comme corollaire un laxisme, voire une absence d'Etat quant à l'application de la loi. Ce sentiment de laisser aller va en retour générer un sentiment de puissance, de protection qui met certaines personnes en situation de défiance par rapport à la loi. D'autres vont chercher la protection auprès d'autorités religieuses qui elles mêmes vont chercher le renforcement de leur puissance dans une forme de connivence avec les autorités administratives, qui pour la plupart sont des politiques. Ces derniers vont puiser auprès de la puissance religieuse un appui électoral.







    Ce laisser aller généralisé va générer chez les plus faibles une frustration, un sentiment d'abandon qui se transforme en violence et par des actes d'incivilité et d'indiscipline.







    Je n'excuse rien. Force doit revenir à la loi. Arrêtons avec la politique sans fin







    Nous devons nous reprendre, repenser notre société, corriger nos erreurs pour construire un Sénégal meilleur avant qu'il ne soit trop tard.





    Salut .
    Top Banner
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2015 (06:12 AM)
    Force doit revenir à la loi et à la décence; ces gens viennent de la brousse où ils vivent comme des animaux, en ville c'est différent ils ne parviennet pas à s'adapter il faut les y forcer en les tabassant tous les jours comme ça ils sauront qu'ils sont en ville et non en brousse; il y'a des régles de vie commune à respecter car l'espace est réduit et la proximité grande. En sus, tous ces gens chez eux en brousse;ils respctent les régles de vie commune pourquoi lis ne veulent pas le faire en ville; ils se foutent de nous: charrette sur l'autoroute à péage, taximan sur les passerelles, saletés partout ils mèenent leurs activités, odeur, puanteur etc.... on en a marre. Qu'ils dégagent.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email