Vendredi 30 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Echéance de décembre 2020 : Des experts planchent sur la réinsertion des ASP

Single Post
Echéance de décembre 2020 : Des experts planchent sur la réinsertion des ASP
Dans la police, dans l’administration territoriale, dans les collectivités territoriales, chez les marabouts, et beaucoup d’autres établissements, les Agents de la sécurité de proximité (Asp) sont partout. Ils ont été recrutés pour renforcer le dispositif sécuritaire géré par les forces régaliennes.

2.000 éléments sont à la Police, 1.000 à la Gendarmerie, 2.000 dans les collectivités territoriales à travers une convention partenariale avec l’Union des associations d'élus locaux (Uael), 500 dans les familles religieuses, 1.000 dans l’Administration territoriale, etc.

Ainsi, après plusieurs années de dure labeur et loyaux services, ces volontaires ont terminé leur cycle. C'est ainsi que des experts sont en conclave à Saly pour réfléchir sur leur insertion.

"L'engagement légal arrive à échéance en décembre 2020. C’est la raison pour laquelle, nous allons réfléchir de façon intense sur leur insertion. Mais également, pour donner une opportunité à une bonne masse critique de jeunes, environ 10.000 dans une situation de sous-emploi, la possibilité de participer à la construction du pays", explique Birame Faye, directeur général de l'agence.

Il ajoute : "Beaucoup de maires ont pris des engagements pour recruter des Asp en janvier 2021 parce que leur travail est très apprécié au niveau de l’Etat-civil, de l’Administration mais également, au niveau du recouvrement fiscal. Des structures publiques de l’Etat ont également recruté comme l’Office national de formation professionnelle (Onfp), etc".

Ainsi, il s'agira, selon Ibrahima Sakho, secrétaire général du ministère de l’Intérieur de réfléchir sur le comment touver un emploi à ces volontaires. "Nous avons eu énormément d’engagements venant des collectivités. Le ministre de l'Intérieur a pris des engagements pour que l’administration territoriale, les préfets en particulier, puissent accompagner les maires dans cette démarche d’insertion au profit des Asp'', a assuré Mr Sakho.

En effet, plusieurs structures publiques, particulièrement le ministère de l'Environnement et du développement durable (Medd) ont pris l'engagement d'en prendre près de 5.000 volontaires.

"D’ici peu, des volontaires pourront se retrouver à la Direction des Parcs nationaux, à la Direction des Eaux et Forêts et d’autres structures de ce ministère. Nous sommes globalement satisfaits de cette rencontre parce qu’elle aura permis de constater qu’il y a des services essentiels qui peuvent créer de l'emploi", assure-t-il.

D'ailleurs, il précise que des ASP sont devenus des policiers et des gendarmes, d'autres ont réussi au concours de l’Ecole nationale d’Administration (ENA). "Nous avons des ASP qui ont un niveau universitaire élevé (Master) et qui sont en train de réussir à des concours. Donc il y a de l’insertion par l’initiative personnelle à travers les concours mais également, l’insertion par la démarche que nous avons retenue de réunir tout le monde et de susciter des engagements par-ci, par-là", se réjouit-il.


12 Commentaires

  1. Auteur

    il y a 2 semaines (10:38 AM)
    Thia toles ya. Beyilene teh gueneu Dakar.
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 2 semaines (14:40 PM)
      société publique des ouvriers agricoles et le tour et joué.
      si macky est audacieux, il n'a qu'à confier ça aux gosses de pastef et on passe.
      président dafay beuri feems
  2. Auteur

    Mandela

    il y a 2 semaines (11:00 AM)
    Je ne comprends pas que l'État privatise une chose aussi importante que la SÉCURITÉ DES PERSONNES ET DES BIENS.
    Auteur

    Covid

    il y a 2 semaines (11:11 AM)
    C'est juste une cérémonie j'espère pour donner un cachet à un processus qui avait été enclenché depuis longtemps car dans un pays sérieux on ne peut pas à moins de 2 mois de la fin d'un processus qui a durée des années, réfléchir sur l'avenir de ces jeunes qui pour certains ont été au coeur des systèmes qui maintiennent la stabilité de notre pays (Police, Gendarmerie, Collectivités locales, Hopitaux, Administration, etc...)
    Auteur

    Nio

    il y a 2 semaines (12:12 PM)
    dagne len wata guéné police nekwougne fi loudoul rakette dapeu moto doambour yi tardél la di la lagne 6000 Fc domeram la té bo dakharé sen ndeye plocier yi do len defendfre
    Auteur

    il y a 2 semaines (12:18 PM)
    Supprimez ce grouper forme de voleurs et agresseurs de tout genre
    Auteur

    Mandela

    il y a 2 semaines (12:45 PM)
    Je ne comprends pas que l'État PRIVATISE QLQ CHOSE D'AUSSI IMPORTANT QUE LA SÉCURITÉ DES PERSONNES ET DES BIENS.
    Auteur

    Civil

    il y a 2 semaines (14:02 PM)
    Les agents ASP sont des aigris. Des insectes sans idees lumineuses pour reussir dans la vie à part jouer le rôle de bras armé d'une magia policière
    Auteur

    Yup

    il y a 2 semaines (14:32 PM)
    A mn avis je pense kil doit être dissous puiskil non aucune compétence sur la sécurité .a part faire du rackett naniu dem beyyi dji mo geune ci niom
    Auteur

    Zeus

    il y a 2 semaines (14:54 PM)
    je suis pour la dissolution de cette agence qui n'ont pas de niveau et pas de formation j'ai été toujours contre, une sécurité il faut une bonne formation en plus il y a certains ils se croient des polciers
    Auteur

    Jaraf

    il y a 2 semaines (16:26 PM)
    Vol et racket rek.association de malfaiteurs.

    les rats de la police et gendarmerie en haut et les cafards Asp en bas.

    Amener les dans les champs niou beyi
    Auteur

    Pam

    il y a 2 semaines (18:31 PM)
    Ils ont été recrutés volontairement et payés pendant tout ce temps. On doit les libérer et leur donner un certificat pour service rendu Donc pourquoi les réinsérer dans les services etatiques sans concours alors que des jeunes s'engagent aussi volontairement dans l armee pour leur service militaire et renvoyés chez eux après leur duree legale. Lorsque ces gens veulent entrer dans l'administration ils subissent des concours. L etat doit les libérer et ensuite les donner les mêmes chances que les autres jeunes.
    Auteur

    Noko

    il y a 2 semaines (22:15 PM)
    Les ASP ne sont d'aucune utilité à la sécurité. Depuis leur arrivé qu'est-ce qui a changé ? Plus d'accidents, plus d' agressions, plus de vol, plus d' embouteillages dans la circulation, longue fil d'attente et désorganisation dans les mairies et autres structures publiques de l'état.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email