Mercredi 19 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Elèves et étudiants réclament des sanctions en cas d’année invalide

Single Post
Elèves et étudiants réclament des sanctions en cas d’année invalide

Des élèves et étudiants, réunis vendredi à Dakar, autour de la Fédération nationale des élèves et étudiants du Sénégal (FNESS) ont demandé à l’Etat de punir les enseignants qui seraient reconnues responsables d’une éventuelle année invalide.

 

‘’Le système éducatif sénégalais traverse une situation difficile avec la menace d’une année invalide. Nous demandons donc à l’Etat, au cas où telle chose serait inévitable, que les responsables soient punis’’, a déclaré Mansour Diop, le président de la FNESS.

 

‘’Si réellement tous les acteurs de l’éducation trouvent que le quantum horaire ne pourra pas être atteint et que l’année sera nulle, que les professeurs et enseignants grévistes soient alors sanctionnés’’, a-t-il ajouté.

 

Selon lui, l’Etat doit prendre toutes ses responsabilités face à ces ’’enseignants qui ont été à l’origine de tous ces maux et qui continuent de percevoir leur salaire’’.

 

M. Diop et ses camarades procédaient cet après-midi à la présentation de la FNESS qui, selon eux, ‘’sera un cadre pour les élèves et les étudiants de parler d’une seule voix’’.

 

‘’Elle sert de trait d’union entre les jeunesses scolaires et estudiantines et l’Etat et les syndicats d’enseignants’’, a souligné Mansour Diop.


liiiiiiiaffaire_de_malade

23 Commentaires

  1. Auteur

    Abdoulaye Barr

    En Avril, 2012 (00:06 AM)
    j'ai été abasourdie hier quand j'ai attendu mbodj dire qu'ils ont suspendu leur mot d'ordre de grève sans aucune satisfaction pendant cinq mois de grèves. maintenant dire que nous n'avons pas le droit de décrété une année blanche c'est une chose mais nous forcé à retourné en classe sans assurance en est une autre. à deux trois jours du mai que soit le gouvernement que soit le les syndicats nous promettant de sauvé l'année c'est nous mentir froidement
    • Auteur

      Paco

      En Avril, 2012 (03:57 AM)
      le peuple est debout. il faut que l'on lutte contre l'impunité sinon tout le monde est en danger. on nous a tellement habitué à l'impunité que l'on croit que c'est normal. néniou liigguey sénégal - il est temps. té bayi wakh diou beuri jii - ligguey léne - ligguey léne - liggueey léne- chacun là où il est doit travailler serieusement, rigoureusement. sénégal dafa wara dépassé fiiii- il ya des gens s'ils peuvent pas magouiller rék commencé di sani khérr - mais lolou diékh nafi - nouveau type de senegalais leniou wakh dans tous les domaines- ça doit etre un sursaut national- tout le monde doit y participer- il faut pas rater le train de l'histoire du developpent du senegal qui a pris son depart depuis le 25 mars 2012. que chacun monte dans ce train pour y graver son nom - parce que "nak" senegal dafay changer dé -
      repondre
  2. Auteur

    Attention

    En Avril, 2012 (00:13 AM)
    le plus grand responsable est le gouvernement
    Auteur

    Vrai

    En Avril, 2012 (00:17 AM)
    seul le gouvernement est responsable il ne propose rien on ne doit pas retourner en classe un point un trait
    Auteur

    Koku Nonu

    En Avril, 2012 (00:19 AM)
    reste chez toi si tu ne veux pas aller à l'école
    Auteur

    Omar

    En Avril, 2012 (00:21 AM)
    c'est dit wakh wakhéte de la part de macky donc il faut bien réfléchire ils ne vont rien régler on doit prendre notre responsabilité nous les élèves c'est trés difficile de faire cours dans ses conditions.
    Auteur

    Student

    En Avril, 2012 (00:23 AM)
    Ne rejetons pas la faute sur les profs car ils ont toujours eu à faire des sacrifices pour nous. Pourquoi signer des accords qui, à coup sur ne seront pas respectés. Les enseignants ont alertés le gouvernement depuis novembre 2009 alors pourquoi attendre que la situation pourrisse pour intervenir. La faute incombe en grande partie à l'Etat
    Auteur

    @ Kokou Nonou

    En Avril, 2012 (00:24 AM)
    c'est que tu n'es pas dans les classes il faut réfléchire petit limité
    Auteur

    Fall

    En Avril, 2012 (00:28 AM)
    ce gouvernement ne va pas régler le probléme et pourtant ça fait parti des priorités au moment de la campagne électorale donc c'est bien du wakh wakhéte
    Auteur

    M .diop

    En Avril, 2012 (00:30 AM)
    Ibrahima sall doit travailler c'est mieux il ne montre pas de bons signes c'est triste pour les enfants de ce pays
    Auteur

    Sow

    En Avril, 2012 (01:21 AM)
    chers eleves allez en classe-Que gagnez vous reellement en refusant daller en classe????Meme si lannee venait a etre invalidee q1ue perdez vous a etudier-Perdre une annee de sa vie est pire que tout
    Auteur

    Blanche

    En Avril, 2012 (01:30 AM)
    les professeurs bsont des laches et le gouvernement est irresponsable les ecoles privées des laches tout est perdu alors ne retournons pas en classe jusqu'a lannée prochaine nous avons été deja sacrifiés je suis en Terminale L2 meme pas un MOIS et DEMI de cours comment est ce je pourrai terminer le programme et reussir au BAC mes parents futigent la reation de certains responsables de parents deleves qui sont des corompues et laches ANNEE BLANCHE CEST TOUT.....
    Auteur

    Njeme

    En Avril, 2012 (03:05 AM)
    Macky et Ibrahim Sall sont incompetents pour regler l'education.

    Vous serez surpris par leur passivite. Ils n'ont aucune idee pour regler la crise
    Auteur

    Bledar

    En Avril, 2012 (03:58 AM)
    L’émission “diine ak Diamono” de la télévision “ Wal Fadjri” animée par Sidy Lamine Niass apparait de plus en plus, aux yeux des télespectateurs que nous sommes, comme un espace de manipulation, de chantage et de sentence. C’est décidément une tribune ou mieux un tribunal dont l’animateur est à la fois juge, partie et procureur. Le format de l’émission ne répond à aucune norme journalistique ou communicationnelle. Monsieur Niass en est l’animateur, le débatteur et celui qui donne la sentence finale. Sa posture ressemble à bien des égards à celle d’un juge autocrate ayant à ses cotés son greffier (l’excellent Sène), les avocats défenseurs de sa cause (comme ceux de Cheikh Béthio dans l’émission du 26/4/2012), les témoins à charge que sont les intervenants extérieurs (en ligne) qu’il se choisit lui- même. Il prend quand même le soin, pour masquer son jeu, d’avoir quelqu’un sur le plateau qui donne l‘impression de défendre la thèse inverse. Avec cette émission, on est loin du débat contradictoire conduit par un journaliste qui joue le rôle de facilitateur en posant les questions et en gérant l’équilibre dans la distribution de la parole. Sidy Lamine ne peut se suffire de ce rôle. Sa boulimie télévisuelle le conduit à gérer le contenu au lieu du processus. Il s’érige en animateur-débatteur, contrôle le discours de ses invités, profite de ce tribunal pour régler des comptes ou pour faire chanter le régime...
    • Auteur

      Pas De Pensee Unique

      En Avril, 2012 (16:05 PM)
      que dis tu du groupe futur medias tout acquis a lacause de macky!ne pollue pas le site espece de poularocentriste!
    Auteur

    Xenoon

    En Avril, 2012 (06:18 AM)
    Article 1 : couper le salaire pour tous les mois chomés  :tala-sylla:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :tala-sylla: 
    Auteur

    M Solution

    En Avril, 2012 (10:13 AM)
    je pense que on peu sauve l'annee : retenons la date des examens toute les eleves vont faire leur examen et ceux qui ne reussissent pas on considere une annee blanche pour eux .

    Merci: jumpy:
    Auteur

    Allodi

    En Avril, 2012 (10:52 AM)
    moi je pense que pour regler le probleme des grevistes ensegnants et professeurs set de les punirs nous avons un pays peuvre les heures ou jours di greve ne doient pas etre paye moi je ne peut pas comprendre pourquoi ici en europe on paye pas les jours ou heures de greves et au senegal on les payes je trouve anormale le gouvernement doit prendre ces responsablites
    • Auteur

      Mbeur Diop

      En Avril, 2012 (17:28 PM)
      tu as parfaitement raison un pays pauvre comme le senegal ne doit pas paye les greves comme en europe
    Auteur

    Talibe Cheikh

    En Avril, 2012 (10:58 AM)
    mai si leta decide de valider unikemen lane des ekole du privai est ce ca reglerai le problaim kar cè ce pourai se faire la semaine prochaine :?: 
    Auteur

    Hammady

    En Avril, 2012 (11:00 AM)
    Les eleves et etudiants oublient-ils qu'ils sont les maitres en matieire de greve. Combien d'annees universitaires sont sauvees apres une longue greve des etudiants ? les enseignats ont toujours fait des sacrifices pour sauver les annees. A ce jeu c'est vous qui perdrez. Parole de connaisseur.
    Auteur

    Fnees

    En Avril, 2012 (11:17 AM)
    CONTEXTE :

    Chers camarades élèves et étudiants.

    L’une des raisons d’être de notre Association est l’éducation car elle est une condition sine qua non sans laquelle le développement d’un pays serait compromis : « la matière grise est la locomotive du progrès », disait Joseph Ki-zerbo. Mais force est de constater que depuis 2006 les établissements scolaires et universitaires du Sénégal sont dans des conditions déplorables et le système éducatif menacé de plus en plus.

    En effet les nombreuses grèves des enseignants et des professeurs qui sont très fréquentes, causées par la non-satisfaction de leurs plates-formes revendicatives, ont occasionné entre autres :

    - L’inachèvement des programmes d’études ;

    - Un quantum horaire non atteint ;

    - La baisse du niveau des élèves et étudiants ;

    - La fuite des établissements scolaires et universitaires publics au profit des écoles et universités privées ;

    Ainsi vu que ceux qui devraient défendre les causes de l’Education et apporter des solutions à ces multiples problèmes (en l’occurrence les parents d’élèves et d’étudiants, les enseignants et l’Etat) n’agissent plus de la meilleure manière,

    - Les parents parce qu’ils seraient très préoccupés par la conjoncture ;

    - Les enseignants parce qu’ils se soucieraient trop de leur plan de carrière et des problèmes de leurs indemnités et de leurs salaires ;

    - L’Etat parce qu’il n’aurait jamais respecté ses engagements relatifs à l’Education nationale et à la Formation des enseignants et des professeurs.

    (« L’Etat, penserait – il que l’Education coûte trop chère ? Alors, si tel est le cas, qu’il essaie l’ignorance ; mais qu’il sache que cette dernière est sans nul doute beaucoup plus onéreuse » J. F. Kennedy)

    C’est ainsi que, CONSCIENTS du rôle des élèves et des étudiants et de leurs devoirs pour un Sénégal meilleur, CONVAINCUS qu’une synergie de tous les acteurs de l’Education pourrait aboutir à créer un système éducatif de qualité, des cadres scolaires et universitaires à la fois attrayants et stimulants qui favoriseraient un climat de compétition mais aussi et surtout de coopération, socle de toute performance collective, DETERMINES à dévoiler les méfaits du système éducatif et à faire des propositions pour qu’il soit réformé, il est urgent pour nous, élèves et étudiants de l’Association pour le Développement, l’Education et la Culture (ADEC) de sensibiliser les jeunesses scolaires et estudiantines afin de les mettre face à leur destin.

    C’est dans ce contexte que nous avons jugé nécessaire d’initier une structure fédérale au sein de laquelle élèves et étudiants se retrouveront pour se concerter, s’entre-aider et se donner les moyens adéquats pour apporter des solutions aux différents problèmes qui les interpellent.

    Ceci est à l’initiative de la Fédération Nationale des Elèves et Etudiants du Sénégal (FNEES).



    BUT :

    La FNESS a pour but de fédérer toutes les associations ou amicales des élèves et étudiants du Sénégal dans une dynamique de concertation et d’orientation, mettant en place des actions conduisant à une meilleure responsabilisation et à une bonne participation des jeunesses scolaire et estudiantine sénégalaises sur les enjeux et sur les questions relatives à l’Education et la Formation nationales.



    OBJECTIFS :

    Les objectifs de la FNEES sont entre autres de :

    - Faire le lien entre toutes les associations d’étudiants et/ou d’élèves du Sénégal, les unir dans un cadre ambitieux, amical et fraternel ;

    - Défendre les intérêts matériels et moraux des élèves et des étudiants du Sénégal ;

    - Organiser et promouvoir des rencontres socio-éducatives, culturelles et sportives, des conférences et des causeries dans les milieux éducatifs ;

    - Faciliter les démarches administratives en ce qui concerne les inscriptions dans les établissements scolaires et/ou universitaires publiques du Sénégal ;

    - Représenter officiellement les associations des élèves et des étudiants du Sénégal auprès de toutes les autorités administratives, scolaires et universitaires du Sénégal ;

    - Lutter pour une bonne suivie du système éducatif et des programmes d’études au Sénégal pour une Education de Qualité pour Tous;

    - Faire de la date du 31 janvier de chaque année la Journée de l’Education Nationale du Sénégal à la mémoire de Feu Balla Gaye et des autres étudiants tombés au front (les Martyrs de l’Education au Sénégal) alors qu’ils combattaient pour des causes nobles et ambitieuses au bénéfice de tous les élèves et étudiants du Sénégal.

    Auteur

    S2c

    En Avril, 2012 (12:02 PM)
    J'espère qu'en plus des enseignants, l'ancien Ministre Kalidou Diallo sera puni pour sa responsabilité première dans cette situation. Il ne faut pas qu'il jouisse d'une impunité quelconque, il a été le premier à mépriser les élèves, les enseignants et les parents. Pourquoi a-t-il empoché son salaire tous ces mois et réagi avec cette arrogance, ce manque de respect pour les élèves et leurs familles? Il doit être le premier à payer pour ceci.

    • Auteur

      Jo

      En Avril, 2012 (14:51 PM)
      les responsables ce sont les enseignants ils ont repris sans condition sans satisfaction voila kalidou n a rien fait d ailleurs on ne trouvera pas meilleur ministre que lui il maitrise son departement il avait proposé qu on coupe les salaires en cas de gréve quoi de plus normal mais le gouvernement ne l avait pas suivi singuliérement le pm souleymane néné ndiaye qui voulait les enseignants comme base politique.
      voila la vérité le reste n est que pure spéculation
    • Auteur

      Joe Le Con

      En Avril, 2012 (16:08 PM)
      kalidou le chien mechant a la solde de wade est le principal responsable lui et son boss!ai si tu veux qu'on aille jusqu'au bout?sois moins idiot joe le con!
    • Auteur

      Jo

      En Avril, 2012 (16:02 PM)
      les ignorants comme toi n ont pas leur place dans ce débas de grande importance. sur ce sujet precis tous les internautes vont dans le meme sens sans faire de la politique politicienne. ces enseignants ont tord je suis désolé ca n existe dans aucun pays du monde encore moins d un pays democratique les enseignants font de la politique avec l avenir du pays on doit leur couper leur salaire s il enseigne pas aujourd hui il regagnent les classes sans conditions .les eleves ont bien raison de dire que ce sont les seuls responsables.comme tu te nomme toi meme t est un vrai con
    Auteur

    Ismacam

    En Avril, 2012 (15:04 PM)
    Je sais que vous êtes assez conscients pour savoir qu'on veut seulement vous tromper mais ça ne passera pas car ces gens savent qu'on ne peut plus sauver l'année. Tout ça pour rien. La sanction s'impose naturellement.A défaut d'être fusillés,qu'ils soient au moins radiés.Ils ne méritent pas d'être dans des salles de classe pour prétendre être des modèles devant des enfants qui valent mieux qu'eux.J'espère qu'ils ne souffriront pas assez car ils ont leurs écoles privées,donc le choix est vite fait.Pauvres inconscients.
    Auteur

    Un Bon Eleve

    En Avril, 2012 (15:30 PM)
    oui je suis dakor avec les etudiants et les eleves on ne peux pas sauver lannèe nous voulons un annèe blanche je suis en classe de terminale mais svp nous voulons annèe blanche je suis à lycèe limamoulaye
    • Auteur

      Eleve Bou Bonn

      En Avril, 2012 (16:12 PM)
      un bon eleve ne souhaite jamais une annee blanche!seuls les nullards qui sont persuades qu'ils vont redoubler ou echouer a leur examen qui souhaite cela!
    Auteur

    Dab

    En Mai, 2012 (23:31 PM)
    Je lance un appel solennel à tous les responsables sénégalais de prendre l'éducation au sérieux.L'éducation est le fondement.Ils le connaissent bien donc résoudre le problème avant qu'il ne soit trop tard.l'année blanche c dégoutant vous le savez trés bien cher autorités.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email