Mardi 07 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Environnement : Le gouverneur de Thiès mise sur le capital humain

Single Post
Environnement : Le gouverneur de Thiès mise sur le capital humain

Venu représenter le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Baldé, à l’atelier de renforcement les capacités des enseignants, en matière d’éducation environnementale en particulier et sur les nouveaux défis environnementaux en général, le gouverneur de Thiès a relevé quelques effets liés aux changements climatiques. «Le contexte environnemental du Sénégal est marqué par l’influence manifeste des effets adverses des changements climatiques : irrégularité des précipitations, variabilité du climat, aggravation de l’érosion côtière, dégradation des terres cultivables et j’en passe

. A cela, il faudra ajouter les pollutions et nuisances diverses. Ainsi que la perte de biodiversité. La région de Thiès qui accueille notre rencontre n’est pas épargnée par le phénomène qui l’affecte dangereusement», a déclaré Thierno Amadou Sy, le gouverneur, à cette rencontre dont a pris part le Coordonnateur de la cellule d’éducation et de formation environnementale, Seydou Diallo et d’autres acteurs. Face à cette situation défavorable à notre développement économique et social, poursuit l’autorité territoriale, les plus hautes autorités du pays ont entrepris des politiques de rupture à travers l’éducation et la formation, pour garantir une gestion rationnelle de l’environnement et des ressources naturelles dans une perspective de développement durable», a soutenu le gouverneur de Thiès.

Ce qui lui a fait dire que «la promotion du développement durable passe nécessairement par celle du capital humain». L’atelier de renforcement de capacités, organisé par la Cellule d’Education et de Formation environnementales du Ministère de l’Environnement et du Développement durable (Medd), s’inscrit en droite ligne de cette option, a indiqué le gouverneur. Il indique que c’est un moyen pour accompagner les acteurs, dans leur noble et exaltante mission d’éducation et de formation des futures responsables de ce pays sur les préoccupations environnementales. «Le challenge est grand, car il s’agit de rendre accessible, aux apprenants, l’information environnementale contenue dans les curricula afin qu’ils se l’approprient. (…). En tout cas, le souhait du ministre est de voir cet atelier se prolonger au sein de vos classes respectives pour qu’enfin les contenus de l’éducation environnementale soient largement partagés avec vos différents élèves», dit-il


affaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Cri Du...

    En Mars, 2016 (20:34 PM)
    thies devient l'une des villes les plus sales au senegal. en venant de Montrolland on traverse une decharge comme mbeubeuss, en sortant par la route vers sindia un autre mbeubeuss bis. quelle honte. je ne sais pas quelle reponse vous servez a vos hotes etrangers de cette insalubrite mais vous le faites avec une grande gene non? le maire qui a fait une cloture de la decharge entre Nguekok et Gandigal merite felicitation et une medaille du president. Et ces decharges doivent etre loin des axes ou passe tout le monde. cela ternit l'image des senegalais qui sont tres propres et s;habillent bien selon meme les regards de ces etrangers.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email