Samedi 07 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Escroquerie : Comment les « pigeons» se font plumer

Single Post
Escroquerie : Comment les « pigeons» se font plumer


Les rôles des tribunaux sénégalais regorgent de cas d’escroquerie. En langage profane, l’escroquerie est un stratagème ou une tromperie élaborée dans l’intention de s’enrichir au moyen de faux-semblants, de boniments ou de promesses. Mais, selon le Code pénal Sénégalais, l’escroquerie est le fait, soit par l'usage d'un faux nom ou d'une fausse qualité, soit par l'abus d'une qualité vraie, soit par l'emploi de manœuvres frauduleuses, de tromper une personne et de la déterminer ainsi, à son préjudice ou au préjudice d'un tiers, à remettre des fonds, des valeurs ou un bien quelconque.

Il ne se passe pas un jour sans que la police ou la gendarmerie ne défère un charlatan ou un «marchand d’illusion» pour avoir grugé un honnête citoyen. Malgré ces faits traités par les journaux à longueur de parutions, les victimes se comptent par milliers.

Le phénomène de l’escroquerie est tellement récurrent que les services de répression, comme la Division des investigations criminelles (Dic), la Section de recherches de la gendarmerie (le pendant de la Dic dans la maréchaussée), se penchent plus sur la question pour mieux traquer les malfaiteurs.


L'escroquerie sentimentale ou escroquerie au mariage

Pendant longtemps, on a connu l'escroquerie sentimentale qui est le fait pour l'un des partenaires de séduire l'autre pour le pousser au mariage, sans vraiment l'aimer et dans la seule intention d'obtenir des papiers. C’est ce qu'on appelle un mariage gris.  La plupart du temps, ce sont des femmes qui voyagent seules qui sont abordées par des «séducteurs professionnels». Ces «gigolos» sont particulièrement volontaires, notamment en ce qui concerne les relations sexuelles, et font quasiment tout pour que la vacancière ne puisse plus se passer d’eux. Très rapidement, des prétextes sont utilisés, des histoires émouvantes sont racontées et les escrocs jouent habillement avec les sentiments en basculant entre preuve d’amour et chantage sentimental pour rendre les victimes dociles afin de leur extorquer de l’argent. Un deuxième groupe de ces «séducteurs professionnels» vise le mariage pour s’assurer une vie à l’abri des soucis. L’escroquerie au mariage s’est étendue à l’escroquerie à la relation du fait que le mariage n’est plus l’unique forme d’union entre deux êtres. Aujourd’hui, les escrocs ne promettent plus forcément le mariage (ou alors seulement comme projet lointain), mais ils se contentent d’entretenir une relation pour gagner le cœur de celle qu’ils ont élue (ou ciblée).


L’escroquerie via le Net : du “fishing” au “cash-back”

Mais de nos jours, l'escroquerie la plus usitée est celle appelée “escroquerie via le net”. Dans la toile, les “marchands d'illusion” utilisent plusieurs techniques aussi huilées les unes que les autres.

Il y a d’abord «le fishing» ou la «pêche aux victimes». Il consiste à expédier des courriels frauduleux avec des en-têtes de grandes sociétés. Ces messages électroniques incitent les utilisateurs à saisir leurs informations personnelles ou à remplir un formulaire pour récupérer mots de passe ou coordonnées bancaires.

À partir de ce moment, l’escroc dispose de ses cordonnées bancaires et peut ainsi vider son compte à distance.

Autre technique utilisée, c’est la «vente en dehors d’un site de vente». Avec cette technique, le fraudeur tente de contacter directement un membre d’un site officiel de vente. Il lui propose un objet similaire à celui qu’il n’a pas réussi à acquérir ou se fait passer pour le vendeur.

Si le «poisson» mord à l’hameçon, il transmet ses coordonnées bancaires pensant qu’il effectue une transaction commerciale régulière, mais se rendra plus tard compte qu’il a été plumé.

Autre technique utilisé, c’est le «cash-back». Cette fraude consiste, pour l’acheteur, à envoyer un chèque d’un montant supérieur au prix de l’objet vendu. Il demande ensuite à être remboursé de la différence par mandat. Confiant, le vendeur envoie la somme avant de constater que le chèque reçu a été volé ou falsifié.

Toutefois, la technique d’escroquerie via le Net plus répandue au Sénégal, c’est «le scam» (la ruse en anglais). C’est une pratique frauduleuse pratiquée le plus souvent par les Nigérians et les Ghanéens, consistant à faire miroiter une somme d’argent. Exemple : «Le seul descendant d’un riche dignitaire africain qui a déposé plusieurs millions dans  une compagnie de sécurité financière et qui a besoin d’un associé pour l’aider à transférer les fonds.» Pratiquement, tous ceux qui ont des adresses mail ont une fois, au moins, reçu ce genre de message. Quelques-uns sont tombés dans le panneau et se sont fait plumer.


Pourquoi il y a tant d'escroqueries au Sénégal

Au Sénégal, les escrocs profitent souvent de la religiosité des Sénégalais ou de leur incompressible recherche de gain facile pour leur soutirer des sommes d’argent. La cherté de la vie, le manque de travail et la volonté des jeunes d’aller explorer les «prairies» européennes aidant, les escrocs se frottent les mains. Il est très facile de tomber dans les filets des escrocs. Vous avez un problème de ménage ; vous avez envie de voyager, mais vous n’avez pas les moyens de le faire. Vous rêvez de fructifier vos affaires, mais traversez une mauvaise passe. Vous convoitez un homme ou une femme que vous ne parvenez pas à avoir. Vous avez des difficultés financières. Vous postulez à un emploi… Vous avez forcément un souci. Qui que vous soyez. Vous n’êtes donc pas à l’abri des escrocs. Car, ils parviennent à détrousser des gens très intelligents et très haut placés. Chaque jour, d’honnêtes gens tombent dans les griffes d’escrocs. Leur honnêteté ne suffit pas à les protéger. En effet, quelques-uns des esprits les plus brillants du monde mettent au point des stratagèmes afin de détrousser leurs victimes.

De vieux stratagèmes font régulièrement peau neuve, tandis que de nouveaux s’élaborent sans arrêt. Des chefs d’État, des directeurs de banque, des cadres, des financiers, des avocats, des diplomates…, il sont nombreux à passer régulièrement à la trappe.


L'escroquerie punie d'une peine de 5 ans au Sénégal

Il est puni d’une peine allant d’un an à cinq ans. En effet, selon l’article 379 du code pénal, «quiconque, soit en faisant usage de faux noms ou de fausses qualités, soit en employant des manœuvres frauduleuses quelconques, se sera fait remettre ou délivrer, ou aura tenté de se faire remettre ou délivrer des fonds des meubles ou des obligations, dispositions, billets, promesses, quittances ou décharges, et aura, par un de ces moyens, escroqué ou tenté d'escroquer la totalité ou partie de la fortune d'autrui, sera puni d'un emprisonnement d'un an au moins et de cinq ans au plus, et d'une amende de 100 000 à 1 000 000 francs».


Article_similaires

15 Commentaires

  1. Auteur

    Informateur1

    En Mars, 2015 (17:59 PM)
    En voici des journaleux sénégalais qui veulent victimiser leurs frères sénégalais en accusant les nigérians et ghanéens des redoutables escrocs en Afrique

    mort de rire , si vraiment le ridicule tuait , chers frères journaleux sénégalais , il y' a un sénégalais qui sera bientôt décapité en Arabie saoudite pour escroquerie , la aussi sont des ghanéens et nigérians , connaissez vous le village CISSECOUNDA en Casamance , tous sont des escrocs reconnus par tous les citoyens sénégalais

    on vous connait partout en Afrique , votre identification ,votre caractéristique c'est l'escroquerie , vous êtes les plus grands escrocs d’Afrique francophone

    plus escroc que SÉNÉGALAIS tu meurs , des gens qui n'ont ni café , ni cacao , ni or , ni diamant , ni bauxite , ni pétrole , ni zinc , seulement que des arachides comment se construisent t-ils des immeubles par ci par là dans DAKAR avec des voitures de hautes gammes,

    mort de rire sur les sénégalais escrocs
    • Auteur

      Kodio Doum

      En Mars, 2015 (18:24 PM)
      non m. sidy lamine niasse, khalifa sall ne doit pas son succès à wade !


      "mieux, son père de président commence à faire des émules dans son pays, en la personne notamment du maire de dakar, le très socialiste khalifa sall, qui a bénéficié du soutien de l’usaid et de la fondation bill et melinda gates pour lancer son emprunt obligataire." dixit m. sidy lamine niasse.

      ah non, mais sidy lamine niasse me fait rire : le gars veut récupérer le succès de khalifa sall pour prétendre que ce dernier le doit à abdoulaye wade. mais non, je n'ai jamais autant ri ! khalifa sall n'a jamais collaboré ni avec wade, ni avec macky et d'ailleurs il a humilié karim aux élections de 2009. et wade comptait sur une victoire de karim pour le lancer à la conquête de la présidence, juste après lui...

      khalifa sall ne doit rien à wade, ni a personne d'autre. c'est un travailleur sérieux effrayant, juste ce dont l'afrique a besoin pour réussir. et c'est par son travail, ses capacités, que khalifa sall a calmement séduit tout le monde, surtout l'onu, la banque mondiale,...

      khalifa sall est l'un des rares sénégalais à avoir la confiance de l'onu, de bill gates, de l'unesco, de la banque mondiale,... car ils le connaissent très bien.

      - la banque mondiale a nommé khalifa sall comme son représentant au niveau africain du réseau parlementaire sur la banque mondiale.

      - khalifa sall a été nommé représentant de l’association des parlementaires européens pour l’afrique

      - l'onu a nommé khalifa sall consultant international, membre des missions d’observation de l’union africaine sur les élections en afrique

      - khalifa sall est aussi le secrétaire general de l'association internationale des maires francophones

      - khalifa sall est le président de l'international des cités et gouvernements locaux unis (cglu) afrique.

      wade n'est rien dans tout cela ! wade lui-même sait qui est khalifa sall et lui porte dû estime !

      la banque mondiale n'aurait pas laissé l'emprunt obligataire de la mairie de dakar se faire si l'onu n'avait pas étudié sa faisabilité auparavant.


       :sn:  :sn:  :love:  :love:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   khalifa sall président inshaallah   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :love:  :love: 

       :sn:  :sn:  :love:  :love:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   khalifa sall président inshaallah   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :love:  :love: 

       :sn:  :sn:  :love:  :love:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   khalifa sall président inshaallah   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :love:  :love: 
    • Auteur

      @informaeur

      En Mars, 2015 (08:18 AM)
      tu es surement in escroc nifegian ou ghaneen. dans tous les pays du monde, vous etes reconnus comme les plus grands truands et voleurs. ici aux usa, tu n;entends pas parler des sénégalais, mais vous avz meme un rubrique especiale dans le site du gouvernement qui eduque les gens a ne pas tomber sur vos arnaques.toutes les chaines de tele sans exception ont fait des programmes sur les nigérian et les ghanéens. pas sur les sénégalais,
      alors faut pas te foutre des gens
      je ne suis pas sénégalais, mais j'ai une peur atroce de vous, pas des autres nationalités quelles qu'elles soient
      et au fait monday meilleur ami est nigérian et a honte de l'être
      idiot va
  2. Auteur

    Lhom

    En Mars, 2015 (18:15 PM)
    Afrique : Franc CFA, la grande "Entourloupe".



    Le Franc CFA est la monnaie utilisée par plusieurs pays africains (15) de la zone franc d'Afrique de l’ouest (UEMOA) et de l'Afrique centrale (CEMAC). Cette zone franc, gérée par la Banque de France est une concentration géo-politique et monétaire associée autrefois au franc Français, puis à l’Euro et dont la parité est fixée par les bons du trésor français.



    Au lendemain des indépendances dans les années 60, les anciennes colonies françaises d'Afrique se sont vues "vivement suggérées" d'adhérer à une monnaie unique censée leur servir de monnaie d'échanges sur le plan international. Elle est supposée leur donner une crédibilité leur permettant d'assurer leur stabilité et leur sécurité, éléments favorisant des investissements étrangers au sein de ladite communauté. Aujourd'hui quelles incidences de l'adoption du Francs CFA sont retenues ? Tromperie du colon ou rapports égaux établis et entretenus entre la France et ses anciennes colonies africaines ?



    Historique



    Né un 26 décembre 1945, le Franc CFA voit le jour suite à des accords ratifiés par la France à Bretton woods. Accords signés entre les pays alliés pour relever l’économie de leurs pays aux lendemains de la deuxième guerre mondiale. Sa parité une fois déclarée et validée auprès du Fonds Monétaire International (FMI), Cette nouvelle monnaie se déclinera sous l’appellation de « Franc des Colonies Françaises d'Afrique », Franc CFA. En 1958, l’appellation du Franc CFA change et devient "Franc de la Communauté Française d'Afrique", puis "Franc de la Communauté Financière d'Afrique", appellation usitée de nos jours.



    Certains de ces pays membres de la zone franc, portés par la mouvance des indépendances sortent successivement de cette communauté, jugeant cette monnaie être une autre forme de pérennisation du joug colonial sur leurs économies. C’est le cas du Mali qui en sortira en 1962, suivi de Madagascar en 1973. Ce nouveau souffle de liberté ne convient pas à la France qui se voit perdre ses intérêts financiers et économiques en Afrique. La Politique économique occidentale contraint alors ses pays à rentrer dans les rangs. Le Mali qui croule sous des difficultés économiques est forcé de revoir sa copie et de revenir sur sa décision en 1984, la Guinée Équatoriale et la Guinée Bissau rejoignent également les rangs respectivement en 1985 et 1997...



    Véritable Marché de "Dupes"



    Le Franc CFA est une monnaie qui n’a aucun pouvoir à l'international, car pour être crédible, elle s’appuie sur l’Euro. Par conséquent, aucune décision des banques centrales des pays membres de la zone franc ne peut être prise sans l’accord de la banque de France.



    La France contrôle les dépenses publiques, elle s’érige en maître absolu des dépenses qui s'effectuent entre les États membres et l'international. Ces États sont soumis au diktat de "colonies françaises" bien qu'ils aient durement acquis leurs indépendances. En effet, leurs dépenses ne peuvent pas excéder 20% de leurs recettes budgétaires, la planche à billets est gérée par la France au travers de la banque de France. Aucun de ces pays membre n’est en mesure d’émettre de la monnaie selon ses besoins, aussi, cette situation ralentit significativement l’économie et elle favorise dans la foulée l’inflation, voire la dévaluation de ladite monnaie afin de renflouer les caisses d'une France fortement essoufflée, endettée mais flot grâce sa politique et aux maintiens de ses intérêts en Afrique. Les pays membres de la zone franc sont assujettis à la santé financière de l’économie française qui influence les secteurs de l'import-export et de fait affaiblit leurs économies. Un véritable marché de dupes établit à ciel ouvert est maintenu à renfort de pressions de toute sorte sur ces pays. La situation est-elle la même au sein des autres pays africains non membre de cette supercherie ?



    Prospérité dans les pays non-membres



    Lorsqu’on fait le tour des pays africains ayant adoptés leur propre monnaie, les différences sont flagrantes. En effet, pendant que les anciennes colonies françaises suffoquent à trouver un quelconque essor économique, car majoritairement engluées dans des difficultés telles : la pauvreté, les guerres civiles et coups d'état (bien que n'étant pas l'apanage seulement des anciennes colonies françaises), la paupérisation des populations, la déstabilisation des pays, le choix des gouvernants ..., quelques autres pays africains émergent peu à peu de leur bourbier économique pour atteindre une certaine stabilité financière. C'est le cas notamment du Nigeria dont la monnaie usitée est le Naira, du Kenya avec le shilling, du Ghana avec le Cédi pour ne citer que ceux-là.



    Il serait peut être tant que la zone Franc se décide à réagir et pourquoi pas suivre l'exemple de ces pays affranchis de toute monnaie dite "coloniale". Il est grand temps de penser à une solution alternative pour ces pays, le plus rapidement possible.



    Alexandra DUMALLET

    Auteur

    Lhom

    En Mars, 2015 (18:38 PM)
    Afrique : Franc CFA, la grande "Entourloupe". Le Franc CFA est la monnaie utilisée par plusieurs pays africains (15) de la zone franc d'Afrique de l’ouest (UEMOA) et de l'Afrique centrale (CEMAC). Cette zone franc, gérée par la Banque de France est une concentration géo-politique et monétaire associée autrefois au franc Français, puis à l’Euro et dont la parité est fixée par les bons du trésor français. Au lendemain des indépendances dans les années 60, les anciennes colonies françaises d'Afrique se sont vues "vivement suggérées" d'adhérer à une monnaie unique censée leur servir de monnaie d'échanges sur le plan international. Elle est supposée leur donner une crédibilité leur permettant d'assurer leur stabilité et leur sécurité, éléments favorisant des investissements étrangers au sein de ladite communauté. Aujourd'hui quelles incidences de l'adoption du Francs CFA sont retenues ? Tromperie du colon ou rapports égaux établis et entretenus entre la France et ses anciennes colonies africaines ? Historique Né un 26 décembre 1945, le Franc CFA voit le jour suite à des accords ratifiés par la France à Bretton woods. Accords signés entre les pays alliés pour relever l’économie de leurs pays aux lendemains de la deuxième guerre mondiale. Sa parité une fois déclarée et validée auprès du Fonds Monétaire International (FMI), Cette nouvelle monnaie se déclinera sous l’appellation de « Franc des Colonies Françaises d'Afrique », Franc CFA. En 1958, l’appellation du Franc CFA change et devient "Franc de la Communauté Française d'Afrique", puis "Franc de la Communauté Financière d'Afrique", appellation usitée de nos jours. Certains de ces pays membres de la zone franc, portés par la mouvance des indépendances sortent successivement de cette communauté, jugeant cette monnaie être une autre forme de pérennisation du joug colonial sur leurs économies. C’est le cas du Mali qui en sortira en 1962, suivi de Madagascar en 1973. Ce nouveau souffle de liberté ne convient pas à la France qui se voit perdre ses intérêts financiers et économiques en Afrique. La Politique économique occidentale contraint alors ses pays à rentrer dans les rangs. Le Mali qui croule sous des difficultés économiques est forcé de revoir sa copie et de revenir sur sa décision en 1984, la Guinée Équatoriale et la Guinée Bissau rejoignent également les rangs respectivement en 1985 et 1997... Véritable Marché de "Dupes" Le Franc CFA est une monnaie qui n’a aucun pouvoir à l'international, car pour être crédible, elle s’appuie sur l’Euro. Par conséquent, aucune décision des banques centrales des pays membres de la zone franc ne peut être prise sans l’accord de la banque de France. La France contrôle les dépenses publiques, elle s’érige en maître absolu des dépenses qui s'effectuent entre les États membres et l'international. Ces États sont soumis au diktat de "colonies françaises" bien qu'ils aient durement acquis leurs indépendances. En effet, leurs dépenses ne peuvent pas excéder 20% de leurs recettes budgétaires, la planche à billets est gérée par la France au travers de la banque de France. Aucun de ces pays membre n’est en mesure d’émettre de la monnaie selon ses besoins, aussi, cette situation ralentit significativement l’économie et elle favorise dans la foulée l’inflation, voire la dévaluation de ladite monnaie afin de renflouer les caisses d'une France fortement essoufflée, endettée mais flot grâce sa politique et aux maintiens de ses intérêts en Afrique. Les pays membres de la zone franc sont assujettis à la santé financière de l’économie française qui influence les secteurs de l'import-export et de fait affaiblit leurs économies. Un véritable marché de dupes établit à ciel ouvert est maintenu à renfort de pressions de toute sorte sur ces pays. La situation est-elle la même au sein des autres pays africains non membre de cette supercherie ? Prospérité dans les pays non-membres Lorsqu’on fait le tour des pays africains ayant adoptés leur propre monnaie, les différences sont flagrantes. En effet, pendant que les anciennes colonies françaises suffoquent à trouver un quelconque essor économique, car majoritairement engluées dans des difficultés telles : la pauvreté, les guerres civiles et coups d'état (bien que n'étant pas l'apanage seulement des anciennes colonies françaises), la paupérisation des populations, la déstabilisation des pays, le choix des gouvernants ..., quelques autres pays africains émergent peu à peu de leur bourbier économique pour atteindre une certaine stabilité financière. C'est le cas notamment du Nigeria dont la monnaie usitée est le Naira, du Kenya avec le shilling, du Ghana avec le Cédi pour ne citer que ceux-là. Il serait peut être tant que la zone Franc se décide à réagir et pourquoi pas suivre l'exemple de ces pays affranchis de toute monnaie dite "coloniale". Il est grand temps de penser à une solution alternative pour ces pays, le plus rapidement possible. Alexandra DUMALLET
    Auteur

    Kani 008

    En Mars, 2015 (18:42 PM)
    Il faut punir les escrocs mais sévèrement et c'est la seule façon de dissuader ceux qui sont tentés par ce truc.



    Ce qui fait le plus mal, c'est de se faire escroquer par un ami de longue date.



    On prête de l'argent pour dépanner et la personne refuse de rembourser voire disparaît dans la nature en changeant même de numéro de téléphone.



    Et, si on se trouve loin du pays, on est dos au mur car impossible de récupérer son argent.



    Donc, chers internautes, exigez toujours un papier (reconnaissance de dette du débiteur) quand vous prêtez vos sous. Certes, cela peut être mal vu, mais une personne honnête vous donnera une reconnaissance de dette sans problème. Mais, si tu veux que l'emprunteur ne veut pas donner ce papier, réfléchis bien avant de donner ton argent, car tu n'es pas à l'abri d'une arnaque.

    Il faut les mettre en prison avec de fortes amendes , car les escrocs sont des parasites qui n'ont rien à faire sur terre.
    Auteur

    Informateur1

    En Mars, 2015 (20:25 PM)
    Madame Luisa GaLLI

    Sincèrement je partage votre souffrance malgré la différence de couleur de peau, ce n'est que le petit travail du sénégalais

    tellement ils sont tous des escrocs qu'ils vivent aisément avec l'argent d’autrui sans se rends compte la souffrance morale du propriétaire de l'argent , ce monsieur MOMAR TALLA CISSE actuellement se la tape avec une de ses sœurs sénégalaises avec ta fortune . il est heureux mais avec une conscience qui le ronge chaque jour devant sa sœur et ses parents sénégalais

    certes tu as perdu , refait ta vie et l'oublier , car il est passé chez les fameux marabouts sénégalais pour te fermer la bouche jusqu'à la fin des temps

    tous des escrocs ces sénégalais connus de toute l'afrique et de l'occident
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2016 (12:17 PM)
      en effet il y a beaucoup de marabot escroc au sénégal, j'ai moi meme été victime d'un certain samba gaye (si toutefois c'est son vrai nom) il m'a envouté pour me soutirer plusieurs millions avant de se fondre dans la nature. mas je suis convaincu de pouvoir le retrouver un jour
    Auteur

    Autre Cas

    En Mars, 2015 (21:42 PM)
    Autre cas d'escroquerie chère aux africains et dont les principales victimes sont ceux de la diaspora. Une personne A, connaissant les problèmes auxquels vous êtes confrontés, va voir son compère B, auquel il brosse la situation afin de le tenir au courant des problèmes. par la suite il vous susurre sans en avoir l'air de faire recours à de l'occultisme et ainsi de fils en aiguille vous vous retrouver devant son compère qui dans une méditation profonde prétend connaître vos problèmes et détenir la solution. Bonjour les dégâts.
    Auteur

    Brigade Anti-mensonge

    En Mars, 2015 (22:02 PM)
    Au Sénégal, tant que le mensonge n'est pas considéré délit, ... Car tout commence par le mensonge. Il faut le criminaliser.
    Auteur

    Patriotsenegalais

    En Mars, 2015 (22:19 PM)
    Mr l'Informateur qui attaque les senegalais. Certes il y a beaucoup d'escrocs au Senegal mais tous ne sont pas des escrocs. Si tu es jaloux des jolis bâtiments que l'on voit à Dakar, va travailler. Tu te trompes, c'est pas parce que nous avons pas assez de matières premières que tous le monde dans ce pays doit être pauvre. Tu es un complexé. En ce qui concerne l'escroquerie sur le net, les nigerians, ghanéens et les ivoiriens sont très en avance sur les senegalais. Les brouteurs ivoiriens, des hommes qui se font passer pour des femmes sont très celebres maintenant en Europe, des doucmentaires ont été realisés en cote d'ivoire pour alerter les européens. L'escroquerie n'est pas l'apanage des senegalais seulement. Qui se sent morveux n'a qu'à se... Les jaloux vont...
    Auteur

    Tolo

    En Mars, 2015 (22:35 PM)
    A Informateur1, il n'y a pas de village en Casamance du nom de Cissecounda. Les escrocs, il faut aller les chercher ailleurs, s'il vous plait. Et vous savez ou les trouver. Nous avons deja beaucoup de problemes a solutionner mais en hommes integres
    Auteur

    Wakhatinaa......

    En Mars, 2015 (23:46 PM)
    Rappelez-vous de la depeinalisation des cheques sans provisions sous Ablaye Wade ; a mon humble avis c'etait legaiser l'escroquerie . Comment peutpon comprendre qu'un instrument de paiement ( le cheque ) puisse etre detourne de sa fonction ?

    @ Tolo : ou est Son Excellence Alkaly Cisse ?

    Nous , senegalais en general , sommes de paresseux suiveurs , il suffit qu'on nous fasse miroiter un potentiel gain , que nous nous engouffrons dans les chemins de la delinquance .

    Combien de " personalites " ont ete plumees au SENEGAL depuis 2000 . La societe senegalaise est profondee souillee par les traffics d'influence .

    SEULE UN JUSTICE DIGNE DE CE NOM PEUT NOUS GUERIR DE NOS MAUX .

    Mais a y voire de pres ; nous sommes loin de cela : AWA NDIAYE blanchie , BAILA WANE nonlieu .......
    Auteur

    Diedhiou Caporal Chef

    En Mars, 2015 (06:48 AM)
    Ne nous fatiguez pas.Quand ca ne vous arrange pas vous parlez d'esclavage et d'ingerance.

    Qui a ecrit une lettre ouverte a la France et a l'UE pour leur demander d'intervenir? Wade.

    Qui sont partis en France pour manifester contre le gouvernement libre et independant du

    Senegal? Le PDS de Wade. Qui a pris des avocats francais dans un dossier purement senegalais?

    Wade. Qui avait demande l'intervention de l'armee francaise lors des manifestations de citoyens

    senegalais au Senegal? Karim Wade. Qui est la femme de Wade? Une vieille et laide francaise.

    Ou se trouve le Chateau de Wade ? En France. OU se trouve l'appartement achete avec nos miettes

    par Karim Wade? En France. Ou se trouve ses enfants? En France. Quelle est la langue officielle

    du Senegal? Le francais. Dans quelle langue avez vous obtenu vos diplomes d'etudes? Le Francais.

    De grace, epargnez nous de vos connerie de colonization et d'ingerance de la France. Vous devriez

    avoir honte car Ablaye Wade et Karim Wade se considerent plus francais que senegalais. Chiimmm
    Auteur

    Gege

    En Mars, 2015 (11:45 AM)
    pourquoi il y a tant d ' escroqueries au Sénégal ? parce que c ' est culturel pardi ......... c ' est dans les gènes
    Auteur

    Aide A Liza Gallli

    En Mars, 2015 (12:56 PM)
    Prenez votre courage a Deux mains .

    Si ce que vous dites et avez ecrit est vrai , Conseils ::



    - Faites copies au détail de tous ces justificatifs

    - Adresses et tous les coordonnées de ce Mr

    - Saisisez le bureau de l' ordre des avocats ( possibilités qu' on vous oriente d' office un bon avocat )

    - Saisisez l" ambassade de votre pays au sn



    J' avais vecu la meme chose et j' ai eu GAIN DE CAUSE :
    Auteur

    Neene

    En Août, 2015 (10:51 AM)
    C'est juste effarant dans mon quartier des jeunes passent leurs journées dans les telecentres à concocter des arnaquesla délinquance via le Web est une réalité

    On reçoit toute sorte de mails .Est ce qu'il n'y a rien que puissent faire les autorités
    Auteur

    Georges Abitbol

    En Janvier, 2017 (12:27 PM)
    ATTENTION A TOUTES LES PERSONNES SENSEES: tous les témoignages d'escroquerie sur cette page sont absolument bidon. Quel agent policier d'interpol utiliserait une adresse gmail ou outlook??? ;-)



    UTILISEZ VOTRE BON SENS (ou ce qu'il en reste): on ne donne JAMAIS d'argent à quelqu'un qu'on n'a jamais vu ou bien qu'on ne connait que depuis quelques mois.



    Laissez ces petits brouteurs retourner vivre dans le caca dont ils n'auraient jamais du sortir.



Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

15 Latest News 01
Dtn : Mayacine Mar Viré
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email