Lundi 17 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Exportation de l'arachide : les frontières seront ouvertes après l'approvisionnement des huiliers nationaux (ministre)

Single Post
Exportation de l'arachide : les frontières seront ouvertes après l'approvisionnement des huiliers nationaux (ministre)

Le gouvernement ouvrira les frontières pour l’exportation des graines d’arachide, après l’approvisionnement des huiliers nationaux, a annoncé le ministre du Budget Abdoulaye Daouda Diallo.‘’Nous avons décidé de fermer les frontières dans un premier temps pour permettre aux entreprises nationales qui ont besoin de cette arachide pour au moins 500.000 tonnes de pouvoir l’acheter en attendant le reste après avoir acheté pour les semences (50.000 tonnes), ouvrir les frontières pour l’exportation’’, a-t-il notamment dit. Abdoulaye Daouda Diallo a fait l’annonce, vendredi soir à l'Assemblée nationale, lors de l’examen de la Loi des finances pour l’exercice 2013.

 ‘’Nous n’allons pas tout de suite ouvrir les frontières pour demander à tous ceux qui sont intéressés par l’arachide de venir au Sénégal. D’abord, c’est la production nationale qui sera intéressée par nos huileries, ensuite s’il y a un surplus on va l’exporter’’, a expliqué le ministre du Budget. Le ministre du Budget a par ailleurs ajouté que l’Etat ne va pas subventionner cette année le prix d’achat de l’arachide au producteur. ‘’Nous n’avons pas besoin de le subventionner, parce qu’on a jugé le prix suffisamment élevé’’, a précisé Abdoulaye Daouda Diallo. 

Le prix d’arachide au producteur est fixé à 190 francs CFA cette année, contre 150 francs précédemment. Le Syndicat national des corps gras et activités similaires du Sénégal (SNTICASS-CNTS/FC), a réaffirmé mardi dernier, son refus de toute ouverture des frontières pour l’exportation des graines d’arachides, soulignant une nécessité de sauvegarder l’industrie locale. De son côté, la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (CNTS) semble être en phase avec l'ouverture des frontières.


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Ousou

    En Décembre, 2012 (13:09 PM)
    IL faut ouvrir les frontieres et permetre à nos brave paysants de vendre leur arachide à des prix raisonables , ce sunour n'est même pas local , c'est pour enrichir une seul personne qui se fait des millars sur le dos de nos pauvres paysans , mais c'est on ouvre le marché le paysan pourra vendre son arrache à 400 cfa même le kilo , et même ci l'usine va en faililtte les travailleur pourons retourner dans leur terre et cultiver l'arrachide et ils vont gagner bk plus d'argent , et la kestion de somage va seregler définitivment
    • Auteur

      Aréenne

      En Décembre, 2012 (15:06 PM)
      ce ministre est vraiment un grand "économiste"! ainsi, ceux qui veulent importer ou exporter attendrons patiemment, cachant les graines pour le moment venu intervenir. la plus value sera captée par les intermédiaires, suffisamment riches pour patienter, contrairement à notre brave paysan, le producteur, le seul vrai héros dans cette affaire, mais aussi, le seul dindon dans cette farce. c'est comme dire "semaine prochaine je dévalue la monnaie" et bonjour la spéculation, les transferts: c'est les mêmes effets. je propose ce grand "économiste" au prochain prix nobel!
  2. Auteur

    Lyns

    En Décembre, 2012 (13:34 PM)
    Une très bonne initiative ! Nous sommes dans le cadre de la mondialisation des échanges commerciales, et nos paysans doivent en profiter amplement! Le Sénégal n'a même pas assez de graines pour satisfaire tous les acheteurs qui frappent à la porte pour s'approvisionner en arachides. Si des milliers de jeunes continuent à traînert dans les Villes, ce serait à désespérer parce qu'il est possible de gagner beaucoup d'argent avec l'arachide, à ce prix qui atteindra au moins 220frs l'année prochaine du fait des chinois qui en veulent beaucoup.
    Auteur

    Anaele

    En Décembre, 2012 (16:30 PM)
    Rien de nouveau. Depuis que la filière est libéralisée, cela fonctionne de la même manière, ces gens sont incompétents, tantôt ils parlent d'ouvrir les frontières, tantôt, ils ferment les frontières, le système est libéralise, les frontières sont ouvertes a priori , la fermeture des frontières est une exception et elle intervient pour trois ou quatre mois, le temps de permettre aux huiliers et aux opérateurs semenciers d'acheter le cota prévu. RIEN DE NOUVEAU. De Grace, donnez ce ministère aux spécialistes du secteurs(agronomes), alors les tâtonnements vont cesser, les techniciens sont vraiment dans le désarroi, c'est khadim guèye qui a crée toutes ces confusions. Les ministres n'ont qu'à laisser les techniciens travailler et arrêter les slogans, il n'y aura rien de nouveau par rapport a çe qui se faisait.
    Auteur

    Mkdiak

    En Décembre, 2012 (17:25 PM)
    C gouvernement ne connait meme pas ce qu'il est entrain de faire. D'accord laissons les nationaux s'approvisionner d'abord. Mais les chinois aussi offrent un prix meilleur, à savoir 260 F CFA le kilo contrairement aux nationaux qui fixent à 190 F le kilo de l'arachide. Beaucoup de containers sont au port de Dakar en attente des navires pour l'exportation alors que le gouvernement dit non. C n'importe koi. Moi cultivateur je vais vendre mon produit aux chinois. Rentabilité meilleure.
    Auteur

    Fina

    En Décembre, 2012 (18:33 PM)
    C'est une très bonne décision que de permettre à l'industrie locale de disposer de la matière première avant d'ouvrir les frontières . D'ailleurs ce n'est pas même pas normal d'autoriser l'exportation de la graine , si le Sénégal le fait il sera le premier pays au monde à le faire et les chinois vont prendre les bonnes graines qui devaient servir de semences . Nous saluons cette mesure du Gouvernement .
    Auteur

    Bach

    En Décembre, 2012 (18:40 PM)
    Ce sont les conseillers corrompus par les spéculateurs et opérateurs véreux qui tracent la mauvaise voie aux autorités . On ne doit pas exporter la graine d'arachide c'exportation des matières premières qui retarde l'Afrique . Il faut transformer la matière , créer de la valeur ajoutée et vendre le produit fini à l'étranger . Pourquoi les chinois qui ont produit 15 millions de tonnes viennent au Sénégal pour prendre nos graines alors qu'ils n'osent pas aller aux USA , en Inde , en Argentine et au Soudan qui produisent plus d'arachide ? Parce que ces pays refusent . Donc le Gouvernement à raison et ne doit même pas en Avril laisser des graines sortir .
    • Auteur

      égalité

      En Janvier, 2013 (22:27 PM)
      mais mr. bach, vous ne comprenez rien de ce qui se passe dans ce monde! les autorités de usa, de l'inde, de argentine encouragent leurs cultivateurs à exporter vers le marché chinois! alors pourquoi? ....oh, non ,je ne vais pas t'apprendre ça!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email