Samedi 25 Janvier, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Felwine Sarr : "Le sabre est bel et bien restitué au Sénégal et ne retournera pas en France"

Single Post
Felwine Sarr : "Le sabre est bel et bien restitué au Sénégal et ne retournera pas en France"

La chaîne française Rfi a gâché la symbolique de la cérémonie de restitution du sabre d'El Hadji Oumar Tall au Sénégal en mentionnant dans un compte rendu que : "le sabre est pour l'heure prêté au musée des civilisations noires de Dakar, en attendant un vote des députés français pour autoriser la restitution définitive".

Dans un post sur sa page Facebook, le co-auteur du rapport sur la restitution du patrimoine culturel africain, Felwine Sarr, a tenu à rétablir la vérité. Non sans critiquer la communication du Premier ministre français Édouard Philippe qui, selon lui, n'a pas été à la hauteur de l'événement. Voici son post:

Le Sabre de El Hadj Oumar Tall a été restitué cette après-midi lors d'une belle cérémonie à la présidence de la République du Sénégal. La famille Oumarienne était présente et ses composantes des autres régions d'Afrique ont fait le déplacement du Nigeria (l'émir du Sokoto), du Niger, du Mali, etc.

Le discours de leur représentant était d'une grande dignité. Il a indiqué les manuscrits (517) et autres objets de El Hadj Omar qui étaient encore dans les musées français et qui devaient être à leur tour restitués. Celui du premier ministre français n'était pas à la hauteur des enjeux. Ce dernier a commencé par des considérations sur son amour des sabres, sur son sabre d'officier qui ne le quitte jamais (où est le lien ?) etc. Il a également tenu à aborder les autres dimensions de sa visite au Sénégal (sécurité, entreprenariat, etc.). Un mélange des genres et sujets qui a réduit à la solennité de son propos.

Le discours du PR du Sénégal était d'une grande qualité. Il est revenu sur les multiples dimensions du saint, érudit, résistant, sur son œuvre autant théologique, spirituelle que son combat contre la pénétration coloniale. Sur la symbolique de la restitution et sur les œuvres qui restaient à nous être rendues. La musique des forces armées a interprété Taara. Le sabre fut remis par Edouard Phillipe au Président du Sénégal qui l'a remis à la famille Oumarienne qui à son tour l'a remis au Directeur du Musée des Civilisations noires. Belle réponse à la question à qui rendre ? Un petit point sur le dépôt à long terme. Le sabre est bel est bien restitué au Sénégal.

Vu que pour l'heure la loi française ne permet pas de restitutions, l'instrument juridique qui permet de restituer de facto (dans les faits) est le dépôt à long terme, renouvelable. Celui-ci a été utilisé pour la restitution des manuscrits coréens et d'autres restitutions que la France a effectuées et ces objets restitués ne sont jamais retournés en France et n'ont pas vocation à l'être.

Si la loi est modifiée d'ici le terme des 5 ans. All is fine. Si elle ne l'est pas, le dépôt sera renouvelé autant de fois que nécessaire. Le débat n'est donc pas sur ce point, à mon avis. Le Sabre ne retournera pas en France. Il est sur les restitutions à venir et sur le fait que le Sénégal doit établir une liste exhaustive (en sus du sabre) d'objets (2200 numéros d'inventaire au Quai Branly) et demander leur restitution à la France, d'autant plus que le décret instituant la commission qui doit travailler dessus vient d'être signé.

C'est un début encourageant, cependant le combat doit continuer, les pays Africains doivent formuler des demandes de restitutions, liste d'objets à l'appui, adressées à la France, d'autant que les inventaires sont faits. Afin que cette dernière (la France) ne vienne pas dire un jour : " J’étais prête à restituer, mais les Africains n’ont pas fait de demandes ».

Article_similaires

17 Commentaires

  1. Auteur

    Deug

    En Novembre, 2019 (23:12 PM)
    pourquoi les francais ont plus de droit sur nous quand il s'agit de nos biens

    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (06:54 AM)
      el hadj omar devrait être dans les falaises de bandiagara avec son sabre.

      preuve qu'il a été tué alors. par les français?









      response please,
      pas d'insultes .

      merci
    • Auteur

      Ngor

      En Novembre, 2019 (06:59 AM)
      au cours d'une bataille, surtout avant, les vainqueurs prenaient des butins de guerre (richesses, hommes, femmes, armes de l'adversaire...). ça a été comme ça partout dans le monde, y compris en afrique.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (07:20 AM)
      ce sabre est un os qu’on vous jette guene ditchi wakh pendant que ce gros porc va signer des accords c’est déjà fait sur l’immigration et l’armement des centaines de millions d’euro de contrats vont être signés guene di débat tchi aye sabre pauvre negre sans cervelle
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (08:42 AM)
      qu'est ce que tu en sais felwine ? ne sois pas un historien politicien. reste un consultant sérieux et neutre .
    • Auteur

      Akhenaton

      En Novembre, 2019 (08:53 AM)
      d'accord sur le principe de restituer ce machin aux ayants droits : la famille omarienne. mais pourquoi tout un tintamarre pour une arme qui est aussi l'incarnation de l'oppression de populations autochtones et qui a servi à imposer une culture allogène. récupérez votre sabre mais sans bruit ni trompettes, moi en tant qu'africain je ne vois de ce sabre que sa charge sanguinaire, utilsée contre mes ancetres et la négation de leur identité. heureusement que cela s'est arrêté à bandiagara, en pays dogon (resté profondément ancré dans l'authenticté et le spiritualisme africain). de ce sabre il ne faut y vois qu'une "incarnation" d'un génocide intra-africain par un bras armé par l'arabe conquérant.
  2. Auteur

    Natte De Serigne Touba

    En Novembre, 2019 (23:13 PM)
    Rendez nous la natte sur laquelle serigne Touba a prié sur la mer
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (06:36 AM)
      que la france nous rende aussi le chapelet utilisé par seydina limamou pour prier dieu de stopper l'avancée de la mer
    Auteur

    En Novembre, 2019 (23:38 PM)
    "Ce dernier a commencé par des considérations sur son amour des sabres, sur son sabre d'officier qui ne le quitte jamais (où est le lien ?) etc." Le lien est pourtant clair: le blanc te dit que son ancêtre, le colon, a arraché des mains de ton ancêtre, le résistant, le sabre qu'il lui plaît de te restituer après des décennies de genuflexions de tes gouvernants, pour obtenir pareille faveur!

    Et ce n'est pas fortuit que cela se passe à l'occasion d'une visite de travail du gouvernement français dans son ancienne colonie. Une ascendance psychologique avant d'imposer son diktat à ton président sur tous les secteurs de l'économie qui devront servir de ballons de perfusion pour son économie aujourd'hui exsangue!!!
    • Auteur

      Man Maa Ko Wax!

      En Novembre, 2019 (08:08 AM)
      ce sabre n'a pas été pris sur el hadj omair. il a été récupéré des décennies après sur un de ses descendants. il faut d'abord connaître l'histoire avant de l'ouvrir.
    Auteur

    Fab

    En Novembre, 2019 (23:40 PM)
    Pertinentes contributions.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (23:56 PM)
      sauf qu'il dit ne pas voir la pertinence du discours d'Édouard philippe alors que celui-ci rappelle clairement ceci: un guerrier ne perd jamais son sabre! À preuve, lui Édouard, digne héritier de ses ancêtres colons (qui ont arraché à notre résistant son sabre), lui premier ministre de la france garde le sien. et il l'a amené pour couper les mamelles de notre économie et les ramener chez lui comme du temps de la colonisation
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (00:46 AM)
      cey les méchants. ils ne se reposent jamais.
      donc la restitution de ce sabre vous fait autant de mal. buvezde l'eau et au dodo.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (00:17 AM)
    M. Sarr merci des efforts fournis pour rapatrier nos oeuvres d'art, mais je vous trouve bien trop agressif avec la France et son premier ministre.

    Soyez aussi sûr que si l'occident n'avait pas conservé toutes ces oeuvres, il est fort probable qu'on ne les reverrai plus dans un musée du Sééngal 1 siecle aprés. Le sabre aurait finit comme matiere premiere pour concevoir une marmitte ou un coudou thinoire.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (00:28 AM)
    même le protocole de la Présidence est resté prudent en mentionnant cérémonie de remise sur le pupitre.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (01:48 AM)
    Il faut restituer Orange et canalhorizons à la France.

    Leur ambassade et leur base militaire.

    France Degage quoi !!!
    Auteur

    Xam Xam

    En Novembre, 2019 (02:46 AM)
    En quoi nous sert se putin de sabre qu’est ce que ce sabre apporte où modifie dans la vie du ???????? lamda.

    Alors la ???????? en complicité avec Macky Sall et sa famille sont assis sur nos ressources naturelles Petrol ?? y compris et voilà qu’on essaie encore de nous distraire avec un sabre de El Hadj Omar Tall et rien ne prouve vraiment que s’etait vraiment le sien on essaie encore de nous distraire par des objets sans valeurs comme du temps de l’esclavage l’avenir du pays et ses ressources naturelles sont plus important à mon sens que toute autre chose ????
    Auteur

    En Novembre, 2019 (03:48 AM)
    Professeur SARR, voila un type rare en Afrique.

    Sincèrement voila un intellectuel doué, doublé d'un engagement exemplaire.

    Un vrai DEFENDEUR des intérêts du Sénégal et de l'Afrique.

    Merci professeur! Longue Vie, et bonne Continuation.

    Auteur

    Homme Sapiens

    En Novembre, 2019 (04:22 AM)
    felwin sarr! boul fonton nit ngi!
    Auteur

    Veridik

    En Novembre, 2019 (05:38 AM)
    On nous a appris que cheikh oumar foutiyou tall a disparus mystérieusement dans les grottes de bandiagara je n'ai que trois questions comment son sabre s'est retrouvé en france ensuite si comme tout le monde j'en doute que c'est son sabre ce qui te reviens de droit comment on peut vous le preter et enfin ma derniere question pourquoi la france a déplacé tout son gouvernement pour uniquement un sabre ou signer des accords surtout un dimanche
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (08:44 AM)
      il faut connaître l'histoire. le sabre a été pris sur ahmadou cheikhou le fils d'el hadj omar en 1893 et son père étant disparu en 1864.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (07:11 AM)
    SENEWEB, voudriez davantage diversifier les themes des articles?

    La Drogue, les Faux billets, les Thiatacounes, la Lutte, Khalifa Niass,......ont peuple presque tout votre espace de diffusion.

    Nous sommes certes satisfaits de certains articles de valeur tels que ceux du prof. Sarr....

    A mon avis, en tant que media assez suivi par nos compatriotes, vous avez aussi un devoir d'education, de rendre fiers les Sénégalais a travers:

    # certaines particularités culturelles (stabilité sociale et religieuse, interaction paisible entre les ethnies,...),

    # des infrastructures (Air Senegal, Iles du Saloum,...),

    # les valeurs nutritionnelles de nos ressources agricoles (surtout envers les jeunes qui ont en majorité tendance a adopter la bouffe occidentale tels que croissants, hamburger, fast-food, ),

    Interviewer des Professeurs et autres spécialistes de la sante pour la prevention détaillée les plus updated des maladies non transmissibles tels que les AVC, le diabète, l'ostéoporose, le cancer,....



    Merci.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (08:14 AM)
    Le sabre de la honte! Les français doivent être en train de se moquer de nous.

    Si Napoléon avait perdu le sien en Russie, la France allait travestir les faits avec ses médias pour montrer qu'il n'a jamais été déshonoré de la sorte quid à brandir un autre sabre.

    C'est écoeurante, cette naïveté et ce manque du sens de l'histoire de nos autorités!
    Auteur

    Sabre

    En Novembre, 2019 (08:48 AM)
    Disparaître et laisser son sabre derrière,éclairez moi svp
    Auteur

    Zeundo

    En Novembre, 2019 (09:51 AM)
    Ce Sabre a été fabriqué en France, chez l'ennemi, donc....
    Auteur

    En Novembre, 2019 (10:13 AM)
    « Restitutions » - Paris, Musée de l’Armée - On pensait que le coup viendrait du Bénin, avec la « restitution » des sculptures d’Abomey promises - mais pour l’instant toujours illégales - par Emmanuel Macron. C’est à Dakar que le Premier ministre Édouard Philippe s’apprête, en toute impunité, à violer la loi en « restituant » au Sénégal le sabre d’Omar Saïdou Tall, dit El Hadj Omar, saisi par les troupes françaises en avril 1893 lors d’un combat les opposants au fils d’El Hadj Omar [1].



    L’œuvre, selon la base des collections du Musée de l’Armée auquel elle appartient, « comporte une lame française, de sabre d’officier d’infanterie modèle 1821, dite « à la Montmorency ». Sur le dos sont gravées les inscriptions « Manufacture de Klingenthal » ainsi que « Coulaux et Cie ». La poignée est en cuivre ciselé, munie d’une croisière simple et massive. Le pommeau est en forme de bec d’oiseau, terminé par un petit anneau. La fusée est garnie d’un filigrane en fil de fer. Le fourreau est en cuir et comporte des garnitures en laiton ». Elle avait été prêtée, à la demande de l’Élysée, par le musée de l’Armée au Musée des Civilisations Noires à l’occasion de son inauguration, et y était déposée exceptionnellement pour un an, le prêt devant se terminer début décembre.

    Auteur

    En Novembre, 2019 (10:39 AM)
    Je pense nous devons remercier les français d'avoir conservé ses objets. Je m'explique : aujourd'hui si nous prenons juste un exemple dans nos familles, rien n'est conservé, nous n'avons rien de nos arrières grands parents à partir les maisons. L'africain essaie toujours de trouver un bouc émissaire pour justifier ses carences. J'étais très heureuse de retrouver tous ces objets au musée du Quai Branly. La collection du Musée de l'Afrique et d'Océan était restreinte alors qu'au Quai Branly, la collection est vraiment très importante et imposante.

    Une question aussi les objets seront exposés où ? J'ai visité le Musée des civilisations noires, pas très achalandée quand même, il faut réinvestir dans la conservation des œuvres africaines. On découvre notre patrimoine quand nous sommes à l'étranger, c'est dommage. Aujourd'hui quand vous dites que vous allez visiter un musée, certaines personnes vous rient au nez en vous traitant de jouer à la Toubab, c'est dommage.

    Qui ne connait pas le Grand Théâtre au Sénégal, tous les sénégalais sauront vous décrire le lieu et ce qui s'y passe. Très peu vous diront que c'est en face du Musée des Civilisations noires et c'est dommage. Nous sommes des africains, des nègres de surcroit, soyons fiers de ce que nous sommes et notre civilisation. Oui à la modernité dans l'authenticité, nous avons la capacité d'évoluer dans le monde actuel tout en restant nous-même. J'espère que j'aurais l'occasion de retrouver une collection très riche au Musée des Civilisations noires très rapidement.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email