Lundi 17 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Filière anacarde : Avec 160 000 t en 2023, les acteurs plaident pour la transformation locale de la noix de cajou

Single Post
Filière anacarde : Avec 160 000 t en 2023, les acteurs plaident pour la transformation locale de la noix de cajou
L'année 2023 a été très exceptionnelle, en ce qui concerne la production de la noix de cajou au Sénégal : 160.000 tonnes de noix ont été produites, c'est ce qu'a révélé le président de l'Interprofession cajou du Sénégal (ICAS), Boubacar Konta.

La production de noix de cajou a connu une hausse considérable. De "87  000 t en 2022, elle est passée à 160 000 t, soit une valeur financière de 95 milliards F CFA ", a indiqué Boubacar Konta, président de l'ICAS. Ce qui "démontre la nécessité de développer davantage la filière anacarde. Une filière qui fait vivre des milliers de familles en Casamance et ailleurs au Sénégal", a-t-il indiqué lors de la 2e édition de la Journée nationale du cajou qui coïncide avec le lancement officiel des exportations pour l'année 2024.

Le président de l'Interprofession cajou du Sénégal s'est attardé sur la nécessité et l'urgence de travailler sur la transformation de la noix de cajou sur place. Ce qui va booster la création d'emplois et  rendre plus compétitive la filière anacarde. "Nous devons être en mesure de transformer sur place au moins 30 % de la production", a  expliqué M. Konta.

LA 2e édition, qui a démarré le mercredi 15 mai,  a pris fin ce vendredi. Elle a été présidée par l’adjoint au gouverneur de Ziguinchor chargé des affaires administratives, Sidi Guissé Diongue.  Des acteurs de la filière anacarde, des autorités locales et administratives ainsi que des participants venus de la Gambie et de la Guinée-Bissau ont aussi pris part à cette rencontre.

Max Euclide KANFANY Correspondant à Ziguinchor. 


5 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2024 (23:20 PM)
    Quels sont les autres produits dérivés du noix de cajou à part des noix grillés qui servent d'apéro?
    Top Banner {comment_ads} {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (11:10 AM)
      Apéro pour l'Occident. Pour l'orient, consommé dans de la sauce. Autres produits dérivés:  bois de cajou, les jus frais et fermentés, les aliments de bétail et de volaille. VRAIMENT, il est temps k l'état s'active 💯 pour 💯 dans la transformation locale. Finis les exports d'emploi!!!
    Top Banner
  2. Auteur

    En Mai, 2024 (23:39 PM)
    Cela fait longtemps que je crois partout qu'il faut intensifier la production de l'anacarde en Casamance et y installer une grosse usine de transformation de ce produit très prisée surtout en occident. Nous exportons brut de brut en le vendant aux Indiens qui vont le transformer pour le vendre entre 5 à 10 fois plus cher sur le marché international. Comme le disait Mabouba Diagne nos exportons nos emplois pour importer des produits finis. Cela doit cesser. Rien que en Casamance on est capable de créer trois grosses usines avec un état actionnaire majoritaire 51% : une deuxième compagnie sucrière (pour briser le monopole de la CSC et mettre plus de sucre made in sénégal pour diminuer les prix, Une usine de transformation du bois avec des sous produit et finalement une grosse usine de transformation de l'anacarde. Voilà qui pourrait donner plus de pouvoir financer à l'état tout en créant des emplois formels avec des sénégalais qui vont payer des impôts et certainement augmenter le taux de bancarisation. En augmentant le taux de bancarisation on peut amener les banques à diminuer les taux d'intérêts puis faciliter les prêts hypothécaires pour aider le sénégalais moyen à avoir accès à la propriété 
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2024 (00:48 AM)
      Il faut surtout encourager les privaux nationaux à investir dedans et non à créer des entreprises nationales où l'état ne gagne jamais rien comme Sonacos
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (05:14 AM)
    On produit  ce qu'on ne mange pas et on importe ce qu'on mange.Peu importe la politique agricolr que nq mettrons en place,il faut changer nos habitudes de consommation.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Mai, 2024 (08:00 AM)
    Deviner qu'elles sont les pays qui vont se faire avoir ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Moom

    En Mai, 2024 (12:46 PM)
    beaucoup d'efforts ont été menés dans le domaine du cajou en casamance. Avec les projets comme le PADEC, WULA NAFA, PROMER et PADAER, il a eu la mise en place de beaucoup de petites unités de transformation et de magasin de stockage en casamance . Dans kolda on :sanankor, salikégné, bagadadji etc......Le problème fondamental c'est la commercialisation
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email