Mardi 02 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

Fleuve Casamance : le dragage effectif, des navires d’une capacité de 6000 tonnes attendus

Single Post
Fleuve Casamance : le dragage effectif, des navires d’une capacité de 6000 tonnes attendus

Le fleuve Casamance dragué depuis janvier 2016 avec une profondeur maritime qui passe de 3,5 mètres à près de huit mètres est aujourd’hui capable de recevoir des navires d’une capacité de 6000 tonnes pour un fret de trois millions de tonnes par an, a indiqué, jeudi à Ziguinchor, le directeur général de l’Agence nationale des affaires maritimes (ANAM) Yérim Thioube.

"Le dragage est une réalité dans le fleuve Casamance. Il est effectif depuis janvier 2016. Les profondeurs qui étaient de 3,5 mètres s’élèvent maintenant à 7,5 mètres pouvant même atteindre les 8,10 mètres si les conditions de marrée sont favorables", a expliqué M. Thioube.

Le directeur général de l’ANAM, en compagnie des responsables du Consortium sénégalais d’activités maritimes (COSAMA), a animé un point de presse jeudi sur les enjeux et les potentialités physio-maritimes du fleuve de Casamance.

"Désormais avec le dragage, des navires de grandes capacités pourront venir à Ziguinchor. Il sera possible de voir à Ziguinchor des navires de 2000 à 6000 tonnes. Le tonnage annuel pour le fret sera compris entre un million et trois millions de tonnes", a souligné le directeur général de l’ANAM.
Devant des journalistes, M. Thioube est revenu sur l’offre de transport maritime "largement inférieure à la demande à Ziguinchor" et les stratégies en cours pour inverser la tendance.

"Nous allons accroître la flotte maritime avec une dizaine de bateaux qui feront la rotation Ziguinchor-Dakar", a assuré Yérim Thioube.
"Nous avons des projets de construction d’un port de pêche dans le quartier ziguinchorois de Boudody, un terminal d’hydrocarbures d’une capacité de 82 000² et l’élargissement du port de Ziguinchor sur deux hectares", a souligné le DG de l’ANAM.

Une longueur de 83 kilomètres a été draguée dans le fleuve Casamance entre juillet 2015 et janvier 2016. Des activités de sondage et des dragages d’entretien vont y être menés régulièrement sur une période de dix ans, selon les autorités maritimes.

Dans le cadre d’un projet qui vise à "transformer les contraintes en avantages naturels", l’ANAM est chargée de la mise en œuvre des pontons d’accostage, du balisage des voies navigables hors fleuve Casamance et bras de mer Saloum et la construction de barges pour le transport des productions locales.


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Well

    En Mai, 2016 (23:19 PM)
    Très bonne initiative, il faudra faire de même pour le bras de mer du Sine Saloum et du fleuve Sénégal pour assurer la navigabilité des cours d'eau pour transformer radicalement la vie de nos concitoyens. Je vois que le pays est bien dans un élan d'un bon qualitatif vers l'emergence. Déconcentrer et décentraliser ne nous fera que du bien.
  2. Auteur

    Senegalier

    En Mai, 2016 (00:58 AM)
    Il faut faire vite et bien car nous avons longtemps attendu. Il urge aujourd'hui et maintenant de relancer le projet bateau dont le doyen avait brandi du temps du régne de de monsieur connait tout peut tout le grand stratége Abdoulayte wade qui l'a bloqué comme il l'avait fait avec le projet de pavage des routes de ziguinchor.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (02:59 AM)
    Qu'attendez vous on a besoin un grand port à ziguinchor , ça va créer beaucoup d'emplois et on a besoin vraiment trop de chômage en casamance . Mais faut pas toucher à la côte gnaffrang deh
    Auteur

    Brother

    En Mai, 2016 (07:38 AM)
    Allez on accelere tout ca... il faut surtout ouvrir les portes maritimes au secteur prive...OK

    Meeeerciiiii  :thumbsup:  :baby-crawl:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">  
    Auteur

    Anonymepipo

    En Mai, 2016 (10:22 AM)
    Moi le ne comprends pas, du deuxième pont on voit une grande bande de terre envahir le fleuve et cela est inquiétant. Alors vos travaux sont limités à quel niveau?

    Ma foi nous sommes entrain de perdre le fleuve et vous ne faites que parler
    Auteur

    Loiloi

    En Mai, 2016 (11:59 AM)
    vous ,vous croyez à ce que ces menteurs disent mais les casaçais ne croient pas

    le jour qu'on verra un gros paquebot accoster on commencera à croire

    ces gens ont tellement promis à la casamance que nous refusons de leur faire confiance

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email