Vendredi 05 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

François Mendy ne lâche pas l’affaire : « Moustapha Diakhaté vous avez tout faux en affirmant que ... »

Single Post
François Mendy Vs Moustapha Diakhate
Moustapha Diakhaté a affirmé ce dimanche que François Mendy, qui dénonce avoir été victime « de discrimination » au commissariat de police de Rebeuss, racontait « des contrevérités ». Une déclaration qui a vite fait réagir le journaliste-politiste. Voici l’intégralité de son texte-réponse à Mousatapha Diakhaté.

 J’ai été alerté par un ami d’une publication de l’honorable député Monsieur Moustapha Diakhaté sur sa page Facebook. Celle-ci avait pour titre : MONSIEUR FRANÇOIS MENDY DIT DES CONTREVÉRITÉS : MENDY PEUT ÊTRE OU PEUT NE PAS ÊTRE SENEGALAIS. 

 Je voudrais d'abord, avec tout le respect que je vous dois, vous dire que vous avez tout faux en affirmant que je dis des contrevérités. J'imagine que vous le savez, mais il est bon quand même de vous le rappeler. Je suis journaliste à la base, et je le demeure. Et dans le métier, il y a ce que l'on appelle les « faits » avec leur sacralité. Ce que j’ai relaté, ce sont les faits. Pour votre gouverne, ce fameux jeudi 3 octobre, j’ai été jusqu’à 3ème étage du Ministère de l’Intérieur. Vous êtes un serviteur de l’État, vous savez quelles sont les personnalités qui occupent les bureaux du 3ème étage. Je m'en limite là. 

 Ce que je dénonce, c'est le deux poids deux mesures 

 Ce que j’ai écrit ne souffre d'aucun doute. Dieu a fait que ce jour-là, hormis mon épouse et moi, il y avait une autre personne qui était avec nous du nom de G. Sarr. Heureuse coïncidence, car nous ne devrions pas nous voir ce jour-là, mais je l'ai appelé et il m'a dit qu’il était vers le Palais. Et il est venu m'attendre sur la rue qui fait face au Ministère de l’intérieur. Et ensemble, nous avons fait le chemin jusqu’au Commissariat de Reubeuss. Si j'ai décidé de vous répondre, c'est parce que vous êtes une voix autorisée dans ce pays. Ce que vous ignorez, c'est que du Ministère de l’Intérieur au Commissariat de Reubeuss, en passant par la Cité de Police, j'ai, via mon réseau d'amis et de connaissances, contacté plusieurs fonctionnaires de Police. Ceci dit, ne comptez pas sur moi pour citer des noms. 

Monsieur Diakhaté, vous me citez une litanie d'extraits d'articles. A quoi servent-ils ? Personnellement, à partir de ce que j’ai vécu, ils ne servent à rien. Sauf pour une catégorie de Sénégalais à part entière comme vous peut-être. Pour votre information, je ne m'offusque pas du fait que la loi qui doit être impersonnelle, soit appliquée à mon fils. Je dénonce le fait que la loi, décret, circulaire, consigne où je ne sais quoi, soit spécialement élaboré pour certaines catégories de patronymes. Parce que la discrimination commence comme ça.

 Honneur à préserver

 Je l'ai dit et je le répète. Mon épouse et moi sommes exclusivement de nationalité sénégalaise. Nous avons tous deux nos certificats de nationalité. Maintenant, en quoi mon fils, né à la Clinique Tidiane Bodian de Kaolack, et aussitôt déclaré à la Mairie de Kaolack, est moins Sénégalais qu’un enfant d'un autre sénégalais ? Veuillez répondre à cette question Monsieur Diakhaté. 

D'après la loi, mon épouse et moi étant de nationalité sénégalaise, notre enfant est donc de facto sénégalais. Alors, pourquoi lui exiger un certificat de nationalité ? Au-delà de nous ses parents, ses grands-parents sont Sénégalais. Quelle preuve dois-je apporter au Gouvernement du Sénégal pour attester que mon fils est Sénégalais ? Puisque vous semblez porter la voix du Gouvernement, merci de répondre Monsieur Diakhaté. A ceux qui disent qu’un enfant âgé de 5 ans ne peut pas avoir la Carte nationale d’identité, la loi permet à toute personne âgée de 5 ans et plus, de se faire établir la carte nationale d’identité. Monsieur Diakhaté, je ne suis pas du genre à raconter des balivernes. J’ai un honneur a préserver. Je sais que je suis issu d'une minorité et que tout ce que je dise ou fasse, pourrait éventuellement avoir un impact sur elle, et mes enfants. Mais je suis rassuré. Parce que ce que je dénonce, l’écrasante majorité des Sénégalais l’ont déjà expérimenté dans leur vie. Soit de façon directe ou indirecte.

 Mon neveu né à Kaolack est apatride 

 Je profite pour vous annoncer que je viens de recevoir un appel de Mbour, m'informant que mon neveu, Julien Carlitos GOMIS, né à Kaolack, dont les parents et grands-parents sont aussi exclusivement de nationalité sénégalaise, est apatride. Il a eu son baccalauréat cette année, et nous ne savons pas s’il va pouvoir continuer ses études et servir un jour son pays. Pourquoi l'Etat du Sénégal a décidé d'en faire un apatride ? Ben, parce qu’il y a le prénom « Carlitos » dans son état civil et bien sûr le GOMIS. Du coup, l'administration sénégalaise refuse de lui établir sa carte nationale d’identité au motif que ce prénom est d'origine bissau-guinéenne.

Pourtant, nous avions un Premier ministre du nom de Mouhamad Boun Abdalah, un Président qui s'appelait Léopold, des ministres qui ont pour prénoms Zahra, Karim… Est-ce que ces prénoms sont sénégalais ? J'en doute fort Monsieur Diakhaté. Honorable, quand on ne sait pas, on se tait. Vouloir plaire au Prince jusqu’à déshonorer votre descendance est indigne. 

 Enfin, retenez que j'ai reçu des témoignages bouleversants qui m'ont fait oublier le cas de mon fils. Je savais certes que cette discrimination existait et je l'ai toujours combattue. Amadou Diallo, consul général du Sénégal à Paris peut en témoigner. Ce que j'ignorais, c’était son ampleur et son ancrage dans la mentalité des fonctionnaires sénégalais. 

 Je vais saisir les organisations de protection des droits de l’homme présentes au Sénégal et s'il faut, nous allons nous regrouper en collectif pour que vous compreniez que ce ne sont pas des contrevérités que nous racontons. Et croyez-moi, s'il faut aller jusqu’au niveau international, nous le ferons.

liiiiiiiaffaire_de_malade

35 Commentaires

  1. Auteur

    En Octobre, 2019 (12:32 PM)
    Ce Conseiller " public" du Président de la République du Sénégal va lui créer un problème un jour. un très gros. Jamais depuis l'indépendance. , un chef d'État n'a eu un Ministre conseiller aussi bavard sur la rue publique des mécaniciens et des vendeurs à la sauvette. Le Président doit se séparer de lui car il devient un dangereux diviseur.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (14:14 PM)
      je crois que la polimique ne doit pas s'imposer dans cette affaire il faut donner votre certificat de nationalité e tout rentre dans l'ordre
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (14:44 PM)
      j'ai jamais compris pourquoi même les autorités publiques et même les entreprises publiques ne font pas confiance à la carte nationale d'identité biométrique ? car je ne comprends pas qu'avec ce document, on te demande encore des extraits de naissance pour participer à tel ou tel concours ou répondre à certains offres d'emploi.
    • Auteur

      Reply_aamzo

      En Octobre, 2019 (17:23 PM)
      il raison mr mendy. il ya des populations dites "périphériques" a qui un certificat de nationalité est exigé pour obtenir un cin; personnellement je l'ai vécu. faisons simple tout demandeur d'une cin doit fournir la fameuse. " sante deukoul féne"
    • Auteur

      Delcanto74

      En Janvier, 2020 (18:51 PM)
      il faut que nous manjakes qu on se lève pour nous défendre ,on a était silencieux mais il faut plus nous laisser piétiner comme des moins que rien, je ne vois pas au nom de quoi que certains sont plus senegalais sue d autres au nom de quoi certains noms sont plus senegalais que d autres ,cette stupidités doit cesser on sera pas les dindons de la farce sall n est pas plus sénégal que mendy ou gomis des lois comme telle divise un pays c j ai honte pour moi c est ce genre de problème qui a divisé la côte d'ivoire
  2. Auteur

    En Octobre, 2019 (12:35 PM)
    Tout à fait d'accord sauf sur POINT. En déclarant que vous issu d 'une minorité, je n'ose pas croire que vous cherchez à deviez votre belle contribution qui intéresse le pays entier . Nous sommes un peuple uni.

    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (14:41 PM)
      oui, une phrase inutile qui n'apporte que de la confusion à son argumentaire
    Auteur

    En Octobre, 2019 (12:35 PM)
    Francois on t emmerde Dura lex sed lex Comme tu dis que tu es mieux traité en France qu au bled donc vas vivre là bas Diantre Polémique kesse ngaay Wut Depuis Mathusalem cette loi a existé Basta
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (14:35 PM)
      tu parle de quelle loi? voila un imbécile qui n'a rien compris et qui ouvre sa gueule.mendy a respecté tous les critères requis par la loi mais on lui parle d'une règle discriminatoire à savoir présenter un certificat de nationalité pour se faire délivrer une cni.est ce que les ndiaye et autre on leur demande un certificat de nationalité? pourtant on peut retrouver des ndiaye en gambie,guinée,mali,mauritanie....
    Auteur

    Mo

    En Octobre, 2019 (12:37 PM)
    Mr Mendy , faut ignorer ce genre de personne qui donne son avis sur tout et se croit expert en tout. Quand on lit ton histoire on sait que c'est vrai. Le pays va mal, courage.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (14:45 PM)
      j’ un ami magistrat de surcroît dont on a créé les mêmes misères au fils pour obtenir son certificat de nationalité. cela doit cesser. les fraudes sur la nationalité se font ailleurs
    • Auteur

      Un Seul Peuple

      En Octobre, 2019 (16:47 PM)
      monsieur mendy courage et ne reculez en rien car même en europe nos enfant qui y sont né sont français, italiens, américains etc....
      ce type est un danger public
    Auteur

    Respect

    En Octobre, 2019 (12:41 PM)
    Merci beaucoup Monsieur MENDY,

    Je crois que l'Etat du Sénégal doit prendre des mesures pour éviter la discrimination qui est une réalité.

    Moi, on m'a demande un certificat de nationalité lors de mon premier passeport car mon nom leur semble étranger.
    Auteur

    Curieux

    En Octobre, 2019 (12:43 PM)
    Votre lutte est noble car ces cas pareils commencent à pulluler au Sénégal! Je ne sais au nom de quoi devrait-on demander un certificat de nationalité à un enfant issu de parents exclusivement sénégalais? Je me suis marré à un commissariat un jour quand je suis allé renouveler mon passeport et qu'on m'exige mon certificat de nationalité. Ironie du sort, c'est un agent du nom de Baldé qui me le demandait. J'ai dû lui rappeler que si je n'était pas Sénégalais, je n'allait pas obtenir un passeport et vouloir le renouveler. Aussi, je lui ai dit qu'un Baldé ne peut prétendre être plus Sénégalais qu'un NDECKY!
    • Auteur

      Humilié

      En Octobre, 2019 (16:38 PM)
      j'ai aussi subi la même humiliation quand je devais renouveler mon passeport. un agent du bureau des passeports m'avait réclamé un certificat de nationalité, alors que je portai l'uniforme d'un corps paramilitaire.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (12:51 PM)
    diantre c'est pas difficile allez au tribunal lui chercher son cerificat de nationalite

    le reste n'est pas important
    Auteur

    En Octobre, 2019 (12:56 PM)
    DIAKHATE sonne plus malien que sénégalais
    Auteur

    Senegalais

    En Octobre, 2019 (12:58 PM)
    Franchement va chercher ce document et te conformer à la loi si c’était en France tu le dis tu n’aurais pas eu le choix ils sont plus compliqués que les sénégalais sinon il n’y aurait de clandestins .
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (15:20 PM)
      en france on ne lui aurait jamais demandé un certificat de nationalité. c'est le droit du sol qui y est appliqué.
      alors je ne sais pas d'ou vous sortez vos informations sur une administration compliquée.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2019 (13:00 PM)
    Nous connaissons cette discrimination dans l'est du Sénégal (Sénégal Oriental), on nous demande tous de produire un certificat de nationalité pour avoir un passeport, car nos noms n'a pas une consonance wolof. Ils ont oublié que l'empire du mandingue avait pour frontière Koungheul. Cette discrimination doit s'arrêter ou, alors, il faudrait demander à tous les sénégalais de produire un certificat de nationalité.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (14:26 PM)
      ce mendy commence à nous casser les bulles
      faux sénégalais
      ah sénégal mo nekh quoi
      aller protester sur guinée web
      tous les plaignants sont dring
      mayleniou diam
      bientot en guinée même les soussous vous foutons dehors
    Auteur

    Arouna Diadhiou

    En Octobre, 2019 (13:04 PM)
    Ma sœur a le même problème pour avoir son passeport et a cause son noms n'est pas sall ba mais d'origine du sud du pays
    Auteur

    En Octobre, 2019 (13:07 PM)
    Si tu as la nationalité sénégalaise tu est sénégalais et ton fils est sénégalais personne ne pourra te retirer ce droit pas même une grande gueule de conseiller

    Capitol...
    Auteur

    Soleil Man

    En Octobre, 2019 (13:10 PM)
    Diakhate est Malien ,comme .les CIsse ,Sakho ,Sylla ,Ndiaye , Diop ,Niang , Camara , Gassama ,Thiam ,ect.

    Francois Mendy est Senegalais comme son cousin Edouard Mendy le Gardien de but de l'equipe national.

    Mois je respect beaucoup le nom Mendy.

    .L'administration delivre la nationalite a des Syriens ,Chinois, ect ..

    Auteur

    Sow

    En Octobre, 2019 (13:15 PM)
    MERCI MENDY

    JE PENSE QUE C'EST DE LA DISCRIMINATION UNE PERSONNE DONT LES PARENTS SONT SENEGALAIS NE DEVEZ PAS AVOIR CES PROBLEMES

    C'EST COMME CA Qu' ON CREE DES PROBLEMES

    RESPECTEZ LES SENEGALAIS

    Auteur

    Baba

    En Octobre, 2019 (13:19 PM)
    Du courage Mr Mendy. Nous sommes de tout cœur, cerveau et force avec vous. Une bonne loi et générale et impersonnelle. Mais dans ce pays, on a tendance à faire des lois pour les "autres" citoyens et des lois pour les" Autres" Citoyens (Attention aux majuscules). Si pour éviter d'accorder la citoyenneté à n'importe qui, il faut un contrôle qui exige un Certificat de Nationalité, c'es bien normal et compréhensible. Seulement et c'est là où la bas blesse, ce contrôle (cette loi) ne s'applique que pour les Gomis, Mendy, Ba, Diallo... parce que soit disant c'est des patronymes que l'on retrouve de part et d'autre de ses limites invisibles, imaginaires, virtuelles appelées frontières que les colons (Français et Portugais) a tracé en ne tenant compte que de leurs intérêts. C'est ainsi aussi que l'on retrouve des Sarr, des Diop, Ndiaye, Gueye, Thiam, Diatta, Sagna, Ndong, Diouf, Sy, pratiquement tous les patronymes dits sénégalais de part et d'autres des frontières (Mauritanie, Mali, Rép. de Guinée, Guinée Bissau, Gambie et même plus loin Côte d'Ivoire, Gabon, Cameroun....

    Seulement, et c'est là qu'intervient la discrimination. Si vous êtes un Fall (comme l'ancien boutiquier de mon quartier Ablaye Fall, un Naar bon teint) un Diop, un Sarr de Mauritanie, pas de problème. ça sonne Sénégalais.

    Si vous êtes un Ndong du Gabon (comme Patrice Mguema NDONG le célèbre journaliste de Africa N°1), pas de problème, pas de contrôle ça sonne sénégalais.

    Un Juf (Diouf), Cham (Thiam), Job (Diop) , Njay (Ndiaye) , Jammey (Diamé)..... de Gambie, çà sonne Sénégalais, pas de contrôle.

    Un Sanha, Coly, Badiane, Diatta de Guinée Bissau, c'est bon çà sonne bien Diola et puisqu'il ne faut pas les frustrer parce que...., c'est bon !

    Mais si vous êtes Mendy, Gomis, Preira, Lopy, Vaz, Corréa, Dasylva, Diallo, Ba, Traoré, Fofana, Koné, Doumbia.... ce n'est plus sûrs. Il faut contrôler en exigeant un certificat de nationalité.

    Le ridicule est que même en France, on retrouve des toubabs bon teint avec des patronymes comme FAYE, des Américains du nom de WADE...

    Non, il faut arrêter avec ces pratiques d'un autre âge, indignes, abjectes, racistes, discriminatoires, humiliantes, insultantes à l'égard de certains Sénégalais qui n'ont pas moins de mérite et de qualités que les autres (amour de la patrie, sacrifices de toutes sortes, travailleurs, justes, honnêtes, intègres), mais qui tout simplement ont des noms comme Gomis, Mendy..... Basta, a gasi, a faxa, aba, doyna, ça suffit !!!!

    C'est une question de justice, d'équité. Soit on demande ce document à tout le monde, que vous soyez Sall, Wade, Ndiaye, Diène, Fall...ce qui est à mon avis plus juste si l'on évoque l'aspect sécuritaire, soit on fiche la paix à tout le monde.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (13:22 PM)
    Il faut que certaines personnes regardent leur barbe blanche pour dire la vérité une seule fois dans leur vie. La méchanceté ne paie pas.
    Auteur

    Sow

    En Octobre, 2019 (13:27 PM)
    TOUT NOM DE FAMILLE AU SENEGAL EST PRESENT AUSSI DANS LES PAYS LIMITROPHES

    DIOP GUEYE SOW DIAKITE SIDIBE DIALLO DIANE BALDE BA CISSE FALL KONTE CONDE DIAKHATE CISS EN REALITE CELA CONCERNE

    TOUS LES NOMS SANS EXCEPTIONS DE L'INTELIGENCE DANS LA GESTION DE CE PROBLEME

    C'EST POURQUOI LES AUTORITES DOIVENT FAIRE ATTENTION ON PEUT VIRER DANS LA DISCRIMINATION FACILEMENT

    VIVE LA PAIX DANS NOTRE PAYS UN DES PARENTS EST SENEGALAIS TU ES SENEGALAIS

    Auteur

    Massata

    En Octobre, 2019 (13:29 PM)
    un Traoré donc hé les gars Abdou Karim Traoré et sa famille nak

    • Auteur

      @

      En Octobre, 2019 (13:49 PM)
      massata yaabil traoré yi tissiwite.

      je dis haut et fort que les traoré font partie des rare communautés qui ont exclusivement la nationalité ouest africaine.
      ils sont partout en afrique de l'ouest, à l'aise partout en afrique de l'ouest et ont un patronyme parmi les plus populaires dans certains pays.
      traoré est ce qu'un ndiaye ou un diop est au senegal, dans des pays comme la cote d'ivoire, le burkina faso, le mali, la rep de guinée.
      traoré est comme le ndiobène ou le ndiayène au senegal, dans une partie du pays comme tambacounda, bakel, kediugou où il se sentira d'ailleurs plus chez lui que le wolof.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (13:46 PM)
    Pendant ce temps vous n'entendrez aucun homme politique ou un opposant se pronocer ce sujet qui est d'une importance capitale. Durant la campagne éléctorale aucun de ces opposants n'a fait cas de cette Connerie administrative et sectariste.
    Auteur

    Volai414

    En Octobre, 2019 (13:58 PM)
    PAS PLUS AVEUGLE QUE CELUI NE VEUT PAS VOIR

    Dans cette affaire qui fait couler beaucoup d’encre, le coupable est vite trouvé.

    Il y en a même qui ont eu le génie de brandir le code de la nationalité dans une situation où il est simplement question de la procédure de délivrance d’un document. Tout le problème part d’un décret qui installe la notion de doute sans en préciser le sens, la définition. Il s’agit du décret n° 2011-750 du 6 juin 2011, publié au j.o n° 6615 du samedi 24 septembre 2011. Ce décret ne cite pas le certificat de nationalité dans la liste des pièces à fournir. Il dit dans son article 5 :

    « En cas de doute sur la nationalité du requérant, la production d’un certificat de nationalité est exigée ».

    Cette phrase ouvre la porte à la subjectivité la plus totale. Qu’est-ce qui peut être considéré comme élément de doute ? Qui en décide et selon quels critères ? Si chaque fonctionnaire applique le principe selon son bon vouloir, on obtient ce qui a déclenché la colère de M. MENDY. Les doutes que vous avez sur un inconnu, vous ne les aurez pas sur un proche et de fait vous bafouez l’équité nécessaire dans une société. Puisque la nationalité est un critère pour obtenir une CNI, le bon sens voudrait que le certificat de nationalité soit dans la liste des pièces à fournir, et cela pour tout le monde. Quand un texte est mal écrit, il faut le mettre à jour en lui enlevant ce qui pollue.

    Auteur

    En Octobre, 2019 (14:00 PM)
    Merci m mendy je vis le même problème
    Auteur

    Benewaye5

    En Octobre, 2019 (14:23 PM)
    Ah....way way Francois sonal gua nu.....tu veux creer la zizanie mais ce ne va pas marcher...faut savoir relativiser les choses......Xekhu Ndiago du djekh nak, j'en sais kelk chose je suis grandi avec les ndiagos, d'ailleurs mon meilleur ami a l'ecole etait ndiago.......Pour garder l'anonymat, j'ai un nom typique senegalais mais ki se retrouve dans les pays frontieres, mais je t'assure si les roles etaient inverses, cela allait me reconforter que kelk chose est en train d'etre faite pour la securite du pays meme si ....c subjective et peut etre un 1 peu injuste...mais dans la vie faut voir l'esprit de l'acte...c pas fait dans le but de la discrimination ou aparthied, etc...........je comprends c dur, mais la geopolituqe a change le monde et d'ailleurs cela se faisait depuis longtemps....mais quand meme felicitation, c bon de sensibiliser le govt mais y a pas vraiment a se taper la dessus....faut juste comprendre l'etat se retrouve dans une situation difficile avec des moyens limiter pour conserver la securite de tous.....c 1 peu pareil, peut etre une comparaison un peut tiree mais ....aux etats unis apres 9/11 les arabes sont cibles pour de controle, car le fed govt ne peut pas controller tout le monde..... mais ces derniers comprennent la situation dfficile du govt americain....
    • Auteur

      Nék Sénégalais Warna Nékh Dé M

      En Octobre, 2019 (16:05 PM)
      oui il y'a des noms que le sénégal partage avec les pays voisins comme diallo, bâ qu'on retrouve en guinée conakry et au sénégal (matam, kolda). des fall aussi typiquement sénégalais originaires pour la plupart du baol, du cayor (tous les damels hormis lat dior portaient le nom fall), de saint-louis), comme il y'en a à mauritanie (vall) et qui représentent une minorité
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (16:33 PM)
      benwaye, vous faites beaucoup d'amalgames. en effet, cette situation n'est pas nouvelle. elle date depuis certainement du temps de senghor. cette dérive sécuritaire qui prévaut actuellement n'était pas mise. croire que c'est à cause de problème de sécurité qu'on vérifie si gomis et mendy sont sénégalais, c'est faire fausse route. les terros, il faut les chercher ailleurs. un mauritanien du nom de fall, diop, wone, wane, qui parle bien wolof n'aura pas de problème pour se faire établir une cni, mais si c'est mendy ou gomis, il faut systématiquement demander le certificat de nationalité. c'est là où se trouve l'injustice et la discrimination.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (14:44 PM)
    Je comprends et salue cette sage décision des autorités face a l'invasion ndring qui prend des proportions inquiétantes. le système est bien rodé et tourne à plein régime: au départ c'est un mec qui débarque et se trouve un petit boulot de vendeur de café ou de fruits ou encore de coiffeur. avec le premier revenu il fait venir sa femme (oui toujours la meuf en premier, c'est connu les ndring aiment la chose) ensuite c'est le père, la mère, les tantes et les cousines pour en faire d'autres femmes. A raison d'un bambino par femme et par an, le mec a fini de produire 4 équipes de foot exclusivement poulos en seulement 4 ans.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (14:51 PM)
    il a raison, la procédure est discriminatoire et basé sur le subjectif. Aucune loi ne mentionne expressément mes noms de famille concernés, mais tout le monde qui va au bureau des passeports sait que la pratique est ouvertement et publiquement appliqué.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (14:54 PM)
    Post 2_ en reply , Cet individu est bien redevenu Ministre conseiller en nomination catimini ( tous les bannis du dernier remaniement sont presque revenus en recasement). Mr Diakhate l'a lui même confirmé dans la presse, il Ya 1 mois environ. Avancez des choses dont vous êtes sur, à moins que ce soit un fake news Volontaire de votre part.
    Auteur

    Baran François !!!

    En Octobre, 2019 (15:05 PM)
    François a au moins soulevé une question qui mérite d'être débattue et résolue au finish car beaucoup de sénégalais subissent encore cette discrimination qui risquent de créer des frustrés dont leur enfants, qui vivent hors du pays ,pourraient refuser de défendre les couleurs du Sénégal ou refuser de servir leur pays.Baran François !!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2019 (15:44 PM)
    Dans ce pays les gens parlent sans savoir.

    On peut avoir une carte d’identité nationale sans être de nationalité sénégalaise.

    Il faut pas que les étrangers nous envahissent.

    L’administration est fondée à opérer un contrôle plus strict. Et cela va continuer.

    C’est comme ça partout.

    D’ailleurs ça doit commencer par l’état civil en sécurisant le support papier.

    Les sénégalais devraient comprendre et soutenir cette politique.

    Les étrangers c’est leur affaire.
    Auteur

    Benji

    En Octobre, 2019 (16:40 PM)
    Dites-moi Diakhaté c’est Sénégalais ou pas
    Auteur

    En Octobre, 2019 (17:55 PM)
    Et bien dis donc les etats unis vont repartrie tout le monde alors l'europe aussi.
    Auteur

    Africain

    En Octobre, 2019 (17:59 PM)
    Ça se voit que chez nous, le ridicule ne tue vraiment pas.

    Depuis la nuit des temps, les chiens n'ont jamais fait de chats. Aujourd'hui, on devrait être entrain de se battre pour avoir des cartes d'identité africaines, mais non on en est à se demander qui est sénégalais qui est Bissau guinéen...

    Ailleurs, les pays s'unissent pour former des états forts, chez nous, après la balkanisation instituée sans consultation par l'occident (exemple le Sénégal et la Gambie) on a toujours pas pris conscience de la la fragilité que cela a installé dans nos pays.



    Commençons par arrêter ces foutaises là un enfant dont le père et et la mère sont détenteur de certificat de nationalité sénégalaise vous voulez en faire quoi? Même s'il porte le nom de YAMAKOTO c'est un sénégalais.
    Auteur

    En Octobre, 2019 (18:01 PM)
    Il ne peut y avoir de débat fournit les papiers qu'on te demande c'est tout.

    moi on m'a réclamé un certificat de nationalité alors que j'ai un nom courant et originaire du Sénégal pour avoir un passeport.

    C est quoi le problème ?

    Dans ce pays on crée toujours des problèmes là où il ne y en a pas.



    Auteur

    Lass

    En Octobre, 2019 (18:51 PM)
    Un certificat de nationalité est toujours obligatoire dans un dossier administratif !



    Pourquoi toutes ces discussions inutiles et presque tribales ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2019 (08:35 AM)
      justement, il doit etre obligatoire pour tous et pas juste pour certains noms de familles
    Auteur

    Temoins

    En Octobre, 2019 (19:45 PM)
    En tout cas, je connais un Diallo guinéen qui ne parle presque pas le Wolof, qui a réussi à avoir un extrait de naissance sénégalais. Il est allé à l'intérieur du pays pour l'avoir en inscrivant comme maman Mareme Ndiaye. Il a réussi par la suite à avoir un CNI. Mais lorsqu'il a voulu un passeport, on l'a exigé le certificat de Nationalité qu'il peine à trouver. Il m'a même une fois demandé si je connais une dame du nom Mareme Ndiaye pour pouvoir passer par elle ...

    Donc je pense que demander le certificat en cas de doute est justifié. D'autant plus qu'il n'est pas difficile de l'avoir pour un sénégalais réel.

    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2019 (20:10 PM)
    les rebelles en profitent pour porter leur combat
    Auteur

    En Octobre, 2019 (01:17 AM)
    Cher Mendy tu dis que tu es senegalais et que tout senegalais a droit au certificat de nationalité et bien vas le cherché et c'est tout.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email