Jeudi 21 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

GADAYE, POINT E, ALMADIES, FANN HOCK, MERMOZ,... Ces nouveaux sanctuaires de fumeurs

Single Post
GADAYE, POINT E, ALMADIES, FANN HOCK, MERMOZ,... Ces nouveaux sanctuaires de fumeurs

Les quartiers dits chics sont devenus de véritables sanctuaires de fumeurs de chanvre indien, de cannabis et autres drogues du même acabit. Ici, on a une large palette de fumeurs : jeunes lycéens, étudiants, jeunes cadres et même des grandes dames. Des citoyens témoignent. 

 

Trouvé en train de veiller devant une grande villa sise aux Almadies, ce vigile, qui capitalise plus de 20 ans de service, lève un coin du voile. ‘’J’ai fait presque tous les quartiers chics de Dakar. Mais, contrairement à ce que les gens croient, on y fume du yamba et à longueur de journée. La plupart du temps, les jeunes le font en l’absence de leurs parents et par bande de copains. Les grandes dames, elles, se cament à l’occasion de grandes manifestations, mais surtout par groupe d’affinité’’, confie le sexagénaire.

 

L'année dernière, 4 dames avaient été surprises en train de fumer du chanvre au niveau du quartier Gazelle de Pikine. Récemment, trois femmes ont été déférées, parce qu'elles ont été appréhendées en possession de plusieurs kilos de cette drogue à l’unité 11 des Parcelles Assainies.

 

Le samedi, Almadies est le lieu de convergence d'une foule hétéroclite à dominance jeune. Les gens évitent de se prononcer sur le sujet. Lorsqu'enfin, un des jeunes fêtards accepte de se prononcer, c'est pour le faire à l'écart des oreilles indiscrètes. ‘’Vous savez, ici, les gens sont devenus plus prudents, à cause des limiers qui nous infiltrent.

 

Mais retenez que tous les jeunes qui sont dans les boites de nuit qui longent cette avenue, fument. Ils viennent des quartiers comme Almadies, Fann Hock, Point E, Mermoz et sont tous des fils de riches. Après une nuit bien arrosée, en rentrant, on prend quelques joints de chanvre pour boucler le samedi, avec bonheur’’, confie A. N., un potache d’un grand lycée de la capitale.

 

Gadaye, le nouveau bastion

 

Ailleurs, dans le département de Guédiawaye, se trouve Gadaye, une cité bourgeoise qui accueille plusieurs barrons de la presse sénégalaise. Trouvée sur le pas de la porte de sa maison, elle s'apprête à partir au boulot. La mine joyeuse, le visage bien maquillé, elle est cadre dans une banque. La question de la drogue l'interpelle, pour cause, dit-elle, ‘’autant, il y a de belles maisons et des gens bien connus au Sénégal, autant, il y a beaucoup de leurs fils qui se tapent des joints en leur absence''. Elle ne s'en arrête pas là et fustige les intrus ''qui influencent nos enfants''. 

 

Plus loin, une dame, vendeuse de poissons séchés, enfonce le clou. ‘’Ceux qui pensent que le chanvre ne circule que dans les quartiers pauvres se trompent lourdement. Dans cette cité où il n’y a que de beaux bâtis, des gens fument le ‘yamba’ comme les cigarettes'', regrette-t-elle, en fondant beaucoup d'espoir sur l’arrivée du nouveau commissaire de Wakhinane Nimzatt qui couvre la zone. ''Ces malfrats, espère-t-elle, seront traqués et mis hors d’état de nuire''.



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email