Vendredi 14 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Societe

GENRE : Le PM invité à rendre effective la loi sur les violences faites aux femmes

Single Post
GENRE : Le PM invité à rendre effective la loi sur les violences faites aux femmes

Le Comité de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles (CLVF) demande au Premier ministre, Abdoul Mbaye, de rendre effective la loi concernant les violences faites aux femmes et aux enfants, dans une lettre ouverte adressée au chef du gouvernement sénégalais. Le CLVF a également demandé à M. Mbaye d’inscrire la défense des droits humains des femmes parmi les actions "super prioritaires" qu'il compte mener dans le cadre de son mandat à la tête du gouvernement sénégalais. "Monsieur le Premier ministre, le mot +impératif+ a été retrouvé au moins deux fois dans votre discours. Cet impératif est attendu dans la lutte contre l’impunité, dans l’application effective de la loi concernant les violences faites aux femmes et aux enfants, la protection et la défense des droits humains des femmes", lit-on dans ce document dont copie a été obtenue à l’APS. ‘’L’insécurité aujourd’hui constitue un fléau national. Elle est devenue une plaie béante pour notre société, particulièrement pour les femmes et les enfants, et plombe toute initiative d’un développement humain durable et inclusif’’, souligne cette structure. ’’Rien ne justifie le viol et la loi doit être appliquée dans toute sa plénitude. Aucune pression sociale ou influence ne sauraient être tolérées", a indiqué le CLVF, avant de suggérer, entre autres mesures, le renforcement du dispositif de prévention des violences faites aux femmes. Le Comité de lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles (CLVF) a également préconisé l’élimination des obstacles à l’accès à la justice par les femmes victimes de violences à travers l’allègement des procédures. Il a également demandé que les femmes victimes puissent gratuitement disposer d'un certificat médical. Le Comité suggère par ailleurs le renforcement des capacités des intervenants sur les questions liées aux violences faites aux femmes, le renforcement des moyens d’actions du CLVF dans la lutte contre les violences faites aux femmes et aux enfants. Il milite en outre pour l’accueil des femmes survivantes de violences dans des structures adéquates et une véritable synergie dans les actions entre l’Etat et la société civile. A l'occasion de sa Déclaration de politique générale, le Premier ministre avait fait part de l’engagement du gouvernement à ériger en ‘’surpriorité’’ le développement économique et social des femmes. Abdoul Mbaye a promis de travailler pour un plus grand accès des femmes à la propriété foncière et au crédit, tout en leur permettant de se doter en équipements d’allègement des travaux ménagers. Il s'est également engagé à faciliter l'accès des femmes à des formations qualifiantes, dans le cadre du renforcement des capacités techniques et managériales des femmes. Le chef du gouvernement sénégalais a en outre évoqué la mise en place d’un dispositif de prise en charge de la Santé de la reproduction et abordé de nombreux autres points touchant directement à la vie des femmes, comme la réforme du Code de la nationalité. BS/BK/OID/DND

liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Fina

    En Septembre, 2012 (15:28 PM)
    Et ben il n'est pas trop tôt. Cette nuit seulement, je me disais qu'il fallait que je fasse une contribution pour parler enfin de la condition des femmes au Sénégal. IL SUFFIT! On nous viole, on nous tabasse, on nous humilie en nous mettant face à l’infidélité de nos hommes... et on n'a le droit de ne rien dire.



    Avec l'affaire CYS, on a en vitrine ces hommes riches, avec un good job, tout ce qu'ils veulent et qui pensent qu'ils peuvent tout se permettre. IL SUFFIT! on a le droit d'avoir des sentiments, de retrouver notre amoureux dans un endroit pour un peu d'intimité si on veut mais cela ne donne pas le droit d'abuser de nous. NON c'est NON maême si certaines choses sont enclenchés. Bordel, c'est quoi ces bêtes? Heureusement qu'il y a des hommes qui savent encore se tenir dans ce monde de brute.



    Le gouvernement de Macky doit faire de la condition des femmes une priorité car nous sommes faibles. Personne n'est à l'abri de vivre ou d'avoir un proche qui peut vivre ces conditions inhumaines indigne de notre siècle. Il faut mettre en place des lois strictes contre ces violeurs, ces parents incestueux, ces tabasseurs et les FAIRE APPLIQUER. A ce moment nous serons en sécurité.



    Être libéré, exprimer sa féminité à travers des vêtements, une danse un peu sexy ne donne pas le droit de nous manquer de respect.



    Et vous les femmes, parfois un peu de tenue nous ferait le plus grand bien!!!!!!



    Et quand à vous associations féminines, sachez qu'écrire seul ne suffit pas, faites médiatiser vos actions, parlez aux femmes, éveiller les jeunes filles, descendez sur le terrain... restez visible et le message passera.
  2. Auteur

    Stss

    En Septembre, 2012 (15:59 PM)
    Rejoignez notre cause !



    Lutte contre la pédophilie et les viols sur mineur



    STOP TONTON SAI SAI



    facebook.com/stoptontonsaisai

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email