Lundi 15 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Goudomp : Un climat délétère pollue l’atmosphère au poste de santé de Tanaff

Single Post
Goudomp : Un climat délétère pollue l’atmosphère au poste de santé de Tanaff
Rien ne va plus entre l’infirmier chef de poste (Icp), Mamadou Coulibaly et l’assistant social, Ansoumana Sané. Le second accuse le premier de mauvaise gestion des ressources financières, de pratiques douteuses au sein du poste de santé.

« Dans notre établissement, c’est l’ICP qui fait la situation avec le guichetier en l’absence du trésorier qui n’est convié qu’à la fin de chaque mois. Cette pratique douteuse a commencé lorsque l’ICP a démis Thiabou (gestionnaire nommé par comité) de ses fonctions en arguant que la gestion de ce dernier n’était pas bonne. Le trésorier qui doit faire la situation journalière ne se contente que de la somme versée par ICP sans contrôle préalable. Pire, il abandonne son poste pour aller jouer le rôle de guichetier et tire sa dépense quotidienne de la caisse du poste de santé », accuse Ansoumana Sané.

Autre grief administratif reproché à l’Icp, c’est le recrutement en 2020 d’un adjoint « qui ne détient aucun diplôme pouvant justifier de sa compétence à exercer le métier d’infirmier d’Etat. Or, ce dernier est autorisé par l’ICP à effectuer des consultations sur des patients » soutient toujours Ansoumana Sané. À l’en croire, cette pratique est doublement dangereuse car non seulement elle expose les patients à tous les risques mais constitue un manque de respect aux populations.

Interpellé sur ces différentes accusations, l’infirmier chef de poste se demande pourquoi Sané a attendu d’être limogé de son poste pour crier au voleur. Sur le mouvement d’argent de la caisse vers son domicile, la blouse blanche soutient que le comité de développement sanitaire (Cds) doit participer à la restauration du personnel sanitaire qui, auparavant, quittait le poste de santé pour trouver de quoi manager dans la rue. " Pour le fixer sur place à cause des urgences, j’ai demandé à ce qu’il mange chez moi moyennant une participation du (Cds)", dit-il.

Sur les surfacturations, l’accusé reconnait avoir augmenté le prix de la tablette de paracétamol parce qu’une certaine rupture avait augmenté son prix de 3.500 à 10.000 francs.

En point de presse, le camp favorable à l’assistant social demande d’abord aux autorités compétentes de diligenter une enquête ou un audit indépendant afin de mettre la lumière sur le fonctionnement du CDS et du poste de santé. Ensuite, il exige la dissolution du bureau et l’installation d’un autre bureau pour permettre une bonne gestion du poste de santé. Enfin, Ansoumana Sané et compagnie voudraient que l’ICP soit entendu sur la procédure de recrutement de son adjoint, de la provenance de son salaire et les fonctions de ce dernier.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email