Samedi 27 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

GRACIÉ IL Y A QUELQUES MOIS, SERIGNE S. TOURÉ SIGNE DEUX DÉLITS AGGRAVÉS : Il avait poignardé deux individus avant de dépouiller puis violer une pharmacienne togolaise

Single Post
GRACIÉ IL Y A QUELQUES MOIS, SERIGNE S. TOURÉ SIGNE DEUX DÉLITS AGGRAVÉS : Il avait poignardé deux individus avant de dépouiller puis violer une pharmacienne togolaise

Récemment gracié alors qu'il purgeait une peine de 2 ans dont 6 mois ferme, Serigne S. Touré n'a pas humé longtemps l'air de la liberté. Il a été déféré pour avoir poignardé deux antagonistes dont l'un est en observation à l'hôpital Le Dantec, avant de dépouiller puis violer une pharmacienne togolaise, en compagnie d'un acolyte en fuite.

Repris de justice bien connu des services de police, Serigne S. Touré présente un bien lugubre passé pénal fait notamment de peines pour détention usage de chanvre et surtout pour vol avec violence. D'ailleurs, c'est pour ce dernier délit qu'il a été condamné à 2 ans dont 6 mois ferme, avant de bénéficier de la récente grâce présidentielle. Un élargissement que Serigne S. Touré dit Zale ne va mettre à profit que pour tremper davantage dans des pratiques délictuelles. Et le 21 décembre dernier, vers 5 heures du matin, Zale, qui venait de picoler, manifeste son état d'ébriété sur deux de ses «amis», Ch. F. Seck et S. Diop, avec qui il était à la rue 15 x Blaise Diagne. Au cours de la violente bagarre qui s'ensuivit, il a usé d'un couteau et a poignardé Ch. F. Seck au flanc gauche. Ce dernier n'eut la vie sauve que grâce à la promptitude des sapeurs-pompiers qui l'ont acheminé aux urgences de l'hôpital A. Le Dantec où il a été admis en observation. Au cours de ce transport, les soldat du feu avait également embarqué S. Diop grièvement atteint à la poitrine et au niveau du pied droit.

L'un de ses antagonistes Ch. F. Seck est atteint au flanc gauche La police de la Médina une fois sur le lieu de la bagarre n'a pu mettre la main sur Zale, qui avait disparu sitôt son forfait accompli. Le commissaire Dramé ouvre une enquête au regard de la gravité des faits et met ses hommes aux trousses du fugitif. Pendant ce temps, S. Diop révélait aux limiers que c'est alors qu'il tentait de séparer Ch.F. Seck et Zale que ce dernier l'a blessé. Ainsi, alors qu'il était activement recherché par la police, Zale qui ne manque pas de cran est sorti de son trou. Il a ainsi mijoté un mauvais coup lui permettant de se remplir les poches, en compagnie de son acolyte, (dont nous taisons exprès le nom, puisqu'il est toujours en cavale). C'est ainsi que, le 25 décembre 2010, vers 2h30mn, ils ont ciblé l'appartement de la pharmacien togolaise E.B., sis au 3e étage d'un immeuble R+4 situé à la rue 4x19 Médina. Zale et son acolyte y ont accédé par un immeuble contigu. Une fois dans l'appartement, ils se sont invités audacieusement dans la chambre de la pharmacienne qui avait laissé entrouverte la porte. Puis, ils lui ont pris deux billets de 5000 F, son téléphone portable, la tenant en respect avec un couteau brandi par Zale. Non content d'avoir dépouillé leur victime, Zale a posé son couteau sur la gorge de la pharmacienne qui, tout en tremblotant, le suppliait de l'épargner. C'était peine perdue, car Zale l'a sommée de se coucher pour la violer sous la menace de son couteau. Sa libido assouvie, il a vidé les lieux avec son acolyte, par là où ils étaient venus, non sans prendre le soin d'enfermer à clé la pharmacienne.

Après avoir volé et violé la pharmacienne, les malfrats se sont terrés à Touba

Avisés de cette nouvelle complainte, les hommes du commissaire Dramé ont effectué une réquisition qui les a permis de localiser le téléphone portable de la Togolaise auprès d'un électronicien établi à la rue 6x7, qui avait reçu l'appareil des mains de Zale et son complice pour décodage. Ce dernier, interpellé, a balancé ses deux clients qui avaient disparu de la circulation après avoir récupéré ledit téléphone. Ce n'est que le 13 janvier dernier que Zale, de retour de Touba où il s'était terré, a été interpellé vers 2 heures du matin au domicile de sa copine par les limiers de la Médina avec, cerise sur le gâteau, 7 cornets de chanvre. Auparavant, la police qui avait effectué une décente à sa chambre avait saisi un couteau maculé de sang, vraisemblablement celui qui avait servi à poignarder Ch. F. Seck et S. Diop. Mis devant la kyrielle de faits à lui reprochés, Zale a d'abord fait dans la diversion avant de passer à table, une fois confronté à des éléments de preuve probants. C'est en cela qu'il a expliqué les circonstances de la bagarre avec ses deux antagonistes, détaillé le vol suivi de viol de la pharmacienne, avant d'expliciter la détention du chanvre trouvé sur lui. Au terme de sa détention, il a été déféré hier au parquet.


affaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Charles Ble' Goude'

    En Janvier, 2011 (15:42 PM)
    messi mes freres et soeurs du senegal pour votre support et soutiens bientot on va liberer la cote d'ivoirs aux mains des occidentaux :hun:  :hun:  :hun:  :hun: 
  2. Auteur

    Zilo

    En Janvier, 2011 (15:44 PM)
    mais ce gars là est un malade
    {comment_ads}
    Auteur

    Mistermister

    En Janvier, 2011 (16:00 PM)
    Ce gars là kagn il est plus k malade, il est maudit gnou mayla chance ngay aggarver sa cas mais dites est ce k vs étes d'accord des graces présidentielles? Est ce vraiment utile de gracier des gens ki vont encore faire pire que ce à koi ils été incarcérés? Moi je ne sais pas mais sa mé trés difficil de gober la grace présidentielle je ne suis pa daccor du tou si vous voulez bien me mettre vos opinions pour m'éclaircir un peu c un peu délicat à mon nivo et je parviens pas a faire le pour et le contre

    Merci
    {comment_ads}
    Auteur

    Djam's

    En Janvier, 2011 (19:04 PM)
    Malheureusement ce que vous dites est vrai je crois que l'on devrait prendre des mesures contres tous ces gens qui agissent impunément et qui vont se réfugier à Touba qui est une ville sainte donc autorités maraboutiques assainissez cette belle ville et qu'au nom de la justice tout malfrat soit puni et qu'il n'accède pas à la ville
    {comment_ads}
    Auteur

    Gor-yallah

    En Janvier, 2011 (19:16 PM)
    Dieureudieuf SERIGNE TOUBA !  :up: 
    Auteur

    Chine

    En Janvier, 2011 (06:12 AM)
    bjr louvay def lou bone wala nga togne samorom gnou diapoula police serigne djiegaloulla gnou bayila yaw ak kila bayi ak serigne boum manadone li yala wakh si al khourane karim safara moy sene ate yene 3 yepe
    {comment_ads}
    Auteur

    Thiam Ne York

    En Janvier, 2011 (06:23 AM)
    serigne s toure khana diangoul alkhourane wala moka tay alakhira dana mety dei li serigne sa mbaye di wakh a breina bameil bougnouy siyarei brom manga safara senegal yakarna serigne gnoy eupe safara ak nitou ngour alakhira dagniy fene reik manou gno ramou seine bope bay ramou kene
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email