Dimanche 07 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Grand Prix du Président de la République pour l’Innovation numérique : La prime passe de 20 à 30 millions

Single Post
Grand Prix du Président de la République pour l’Innovation numérique : La prime passe de 20 à 30 millions
La deuxième édition du Grand Prix du Président de la République pour l’Innovation numérique s’est tenue ce matin au Centre International de Conférence Abdou Diouf de Diamniadio qui a vu a consécration du jeune Mouhamadou Lamine KÉBÉ de la Startup : TOLBI.

Au cours de la cérémonie, le Président de la République, Macky Sall qui s’est fortement félicité de l’engagement et de la dynamique de progrès dans laquelle se sont inscrits les jeunes, a décidé de porter la prime  qui était de 20 millions à 30 millions pour le premier prix de la prochaine édition. Il s’agit pour lui, d’encourager et de créer l’émulation chez les jeunes dans les technologies de l’information et de la communication ainsi que d’un engagement pour une forte vulgarisation du numérique.

Il est important de rappeler que le projet de la startup TOLBI de Monsieur Mouhamadou Lamine KÉBÉ est de l’e-agriculture utilisant l’Internet des Objets, l’Intelligence artificielle, des capteurs électroniques et des images satellitaires pour une gestion intelligente et parcimonieuse de l’eau, un contrôle et un suivi de la santé des plantes. Le deuxième prix est remporté par le projet de la startup MBURU de Madame Isseu DIOP, plateforme de vente et de distribution de produits locaux à partir d’entreprises communautaires de femmes. Et le troisième prix va chez le projet de la startup NJUREEL de Mademoiselle Awa Ndiaye qui est une plateforme de téléconsultation, de gestion d’agenda sanitaire et de suivi de la santé de la femme et des enfants.

Le Président de la République, Macky Sall a cours de la cérémonie après avoir félicité le ministre de l’Economie Numérique et des Telécommunications, M. Yankhoba Diattara qui dira-t-il, n’a pas attendu longtemps pour prendre les dossiers en main, pour un plus grand progrès dans l’Innovation numérique, s’est très satisfait de l’organisation du deuxième forum du numérique.

Rappelons que le thème de cette année portait sur « les technologies émergentes au service du développement économique, social et environnemental ».


6 Commentaires

  1. Auteur

    Aucun Doute

    En Novembre, 2020 (20:51 PM)
    Ce sera pour moi l'année prochaine. Gardez bien cet article et mon post.
    Top Banner
  2. Auteur

    L"inventeur

    En Novembre, 2020 (22:47 PM)
    CE N’EST PAS POSSIBLE

    Ils veulent ignorer mon projet d’invention pour une machine à Energie Libre



    La demande de brevet est déposée au niveau de l’OAPI depuis 2015 .J’ai reçu le PV de dépose n°1201500386 en date de 16/09 /2015.Je paye chaque année les taxes pour le maintien en vigueur du droit de protection



    MA REQUETTE

    Pour valoriser cette invention ; j’ai demandé au niveau d’une institution (ASPIT) qui en a la charge, un financement pour mettre au point un prototype MAIS CELA EST RESTE SANS SUITE

    Aujourd’hui aucun projet de développement durable n’est plus valeureux que celui-là

    L’invention concerne ; une machine à entraînement par contrepoids qui produit indéfiniment de l’énergie mécanique par le seul fait des masses en mouvement de rotation, du, à la force potentielle de gravitation qu’elles génèrent.

    Donc l’énergie cinétique disponible à l’arbre de la machine, peut servir à faire fonctionner un dispositif dont l’énergie primaire est mécanique, tel qu’un Générateur électrique.

    L’énergie libre : une énergie illimitée, gratuite et facile à produire ? Certains pensent qu’elle existe, mais que les industriels nous la cachent… Qu’en est-il vraiment ?

    Lorsque l’on se questionne sur le développement durable et l’écologie, l’une des problématiques les plus importantes est celle de l’énergie. En effet, la plupart des problèmes environnementaux que nous connaissons à l’heure actuelle sont dus à nos besoins en énergie. Ce sont par exemple nos besoins en pétrole qui produisent du CO2, nos besoins en électricité qui nous font produire des déchets nucléaires… Dans ce contexte, la question de savoir comment est produite l’énergie (et donc de la transition énergétique) devient véritablement fondamentale. Or aujourd’hui, les moyens dont nous disposons pour produire de l’énergie sont apparemment limités : qu’il s’agisse de l’énergie de combustion (moteurs) ou de l’électricité, nous ne disposons que de quelques moyens limités pour produire de l’énergie : le pétrole, le charbon, le gaz, le solaire, l’éolien, l’hydraulique, les énergies marines…

    Mais s’il existait en fait une forme d’énergie facile à produire, de façon presque illimitée, gratuite… mais qu’on nous le cachait ? Si les industriels de l’énergie avaient volontairement empêché ces sources d’énergie d’être connues du grand public afin de garder leur monopole sur la production d’énergie ? Cette question est à la base des réflexions sur “l’énergie libre”. Mais alors, qu’en est-il vraiment ?



    Aujourd’hui, les réflexions sur le développement durable ont accentué les débats sur les énergies libres. En effet, puisque nos sociétés ont besoin d’énormément d’énergie et que nos modes actuels de production d’énergie sont très polluants et demandent beaucoup de ressources, nombreux sont ceux qui cherchent à inventer de nouveaux modes de production d’énergie, moins coûteux et plus économes… Et cela fait ressortir les questionnements sur l’existence d’une énergie libre ou d’autres formes d’énergies faciles à produire. Ainsi, on a vu se développer des idées de moteurs capables de faire avancer des voitures avec de l’eau, des moteurs capables de reproduire de l’électricité sans fin” pour produire une énergie illimitée

    Sur quels principes et comment pourrait-on produire de l’énergie libre ?

    Tous ces dispositifs fonctionneraient plus ou moins sur le même principe : le principe surnuméraire. L’idée de ce principe, c’est que le dispositif serait capable de produire de l’énergie facilement, mais surtout de produire plus d’énergie qu’il n’en reçoit lui-même pour fonctionner





    L’énergie libre et le développement durable : la grande illusion qui empêche de voir



    Le problème, c’est que ces débats sur l’énergie libre alimentent une idée : celle qu’une solution facile à nos problèmes énergétiques (et donc à nos problèmes environnementaux) existe quelque part. L’idéologie derrière l’énergie libre est la même que celle qui se cache derrière certains projets d’énergie renouvelable ou non : l’idée d’une énergie abondante et facile. Or si une chose est certaine sur le plan physique aujourd’hui, c’est que produire de l’énergie n’est jamais simple, qu’il s’agisse d’énergie renouvelable ou non.

    Actuellement, nous avons l’illusion d’une énergie illimitée car nous sortons d’une période d’environ 150 ans où nous avons eu accès à une énergie relativement abondante grâce au pétrole, au charbon et au gaz. Mais il ne faut pas oublier que ces ressources (limitées) sont le produit d’un travail biologique et géologique intense que l’être humain ne peut pas reproduire. Il a fallu des millions d’années à la matière organique constituant le pétrole pour se décomposer et subir les transformations chimiques qui la rendent aujourd’hui utilisable comme énergie. Ces énergies n’étaient donc pas simples, ni faciles à produire.

    Aujourd’hui, toutes nos méthodes de production d’énergie sont complexes : elles reposent sur des technologies très dépendantes des ressources (panneaux solaires, éoliennes, énergies marines, énergie nucléaire) et demandent des infrastructures importantes (centrales, barrages…).

    De grâce ; vous qui êtes décideurs dans notre appareil d’état ; faites valoir ce projet et ne regarder pas les effets contradictoires imaginés dans le future de la production du pétrole au Sénégal. CE LA N’A RIEN A VOIR

    L’INVENTEUR

    B.S

    {comment_ads}
    Auteur

    Jeun Tech

    En Novembre, 2020 (23:41 PM)
    Jeune technicien en Installation video surveillance IP et Analogique. Apres installation vous aurez la possibilité de voir les images du camera avec votre téléphones portables Android a partir n'importe quel endroit dans le monde. TEL 761617001 WATSHAP
    {comment_ads}
    Auteur

    Jeun Tech

    En Novembre, 2020 (23:41 PM)
    Jeune technicien en Installation video surveillance IP et Analogique. Apres installation vous aurez la possibilité de voir les images du camera avec votre téléphones portables Android a partir n'importe quel endroit dans le monde. TEL 761617001 WATSHAP
    {comment_ads}
    Auteur

    Jeun Tech

    En Novembre, 2020 (23:41 PM)
    Jeune technicien en Installation video surveillance IP et Analogique. Apres installation vous aurez la possibilité de voir les images du camera avec votre téléphones portables Android a partir n'importe quel endroit dans le monde. TEL 761617001 WATSHAP
    Top Banner
    Auteur

    Jeun Tech

    En Novembre, 2020 (23:41 PM)
    Jeune technicien en Installation video surveillance IP et Analogique. Apres installation vous aurez la possibilité de voir les images du camera avec votre téléphones portables Android a partir n'importe quel endroit dans le monde. TEL 761617001 WATSHAP
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email